Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

livre

  • J-1 ! En dédicace à Deauville pendant le Festival du Cinéma Américain 2017 ! (le 3 septembre)

    dedicace78.png

    Quelle émotion à l'idée de dédicacer prochainement là où tout commença pour moi, il y a tant d'années, là où commença cette longue histoire avec les festivals de cinéma !  Après Paris et des dédicaces aux festivals de Dinard, La Baule, Saint-Jean-de-Luz..., je suis donc ravie de vous convier à ma prochaine rencontre dédicace qui aura lieu pendant le Festival du Cinéma Américain, à Deauville.

    Cette rencontre dédicace aura lieu dans un endroit indissociable de l’Histoire du cinéma, le mythique Hôtel Barrière Le Normandy Deauville, le dimanche 3 septembre, à partir de 16h, en partenariat avec l’incontournable Librairie de Deauville, Jusqu'aux lueurs de l'aube et à l'initiative du Groupe Barrière.

    J’y dédicacerai à la fois mon premier roman « L’amor dans l’âme » et mon recueil de 16 nouvelles sur les festivals de cinéma "Les illusions parallèles", deux livres publiés par Les éditions du 38 qui évoquent passionnément le cinéma, les festivals et le Festival du Cinéma Américain de Deauville. Il ne pouvait donc pas y avoir de meilleur endroit pour cette rencontre qui me réjouit tout particulièrement.

    Je vous invite à vous inscrire d'ores et déjà à la page de l'évènement sur Facebook, ici.  

    Vous trouverez les livres en vente à la librairie "Jusqu'aux lueurs de l'aube" déjà quelques jours avant la dédicace. La librairie se situe au 88 rue Eugène Colas et la dédicace aura lieu à 200m de là, à l’Hôtel Normandy, situé au 38 rue Jean Mermoz.  Cette dédicace a lieu à l'initiative du Groupe Barrière, en partenariat avec la librairie.

    villedeauville1.png

    Un immense merci à la ville de Deauville pour cette publication sur son site officiel au sujet de la rencontre Pour retrouver l'article sur le site de la ville de Deauville, c'est ici. 

    villedeauville2.png

     

     

    En vous souhaitant un bel été et, peut-être (je l’espère), au plaisir de vous voir le 3 septembre 2017 à Deauville dans le cadre du légendaire et somptueux Hôtel Normandy.

  • Merci Deauville ! Sur le site officiel de la ville de Deauville...

    villedeauville1.png

    Un immense merci à la ville de Deauville pour cette publication sur son site officiel au sujet de ma rencontre dédicace à l' Hôtel Barrière Le Normandy Deauville en partenariat avec la Librairie de Deauville, Jusqu'aux lueurs de l'aube. Cette rencontre aura lieu le 3 septembre, pendant le Festival du Cinéma Américain. Quel plaisir d'être à l'honneur sur le site de ma ville de cœur et de dédicacer prochainement là où commença ma longue histoire avec les festivals de cinéma ! Pour retrouver l'article sur le site de la ville de Deauville, c'est ici. Retrouvez également la page Facebook de la rencontre, là.

    villedeauville2.png

  • "Les illusions parallèles" à l'honneur sur la chaîne Youtube d'une célèbre booktubeuse

    book4.png

    En attendant mon compte rendu du Festival de Cannes (qui sera sans doute plus long que prévu, toujours en cours d'écriture), la vidéo d'une Booktubeuse que j'apprécie à propos de mon recueil de nouvelles "Les illusions parallèles" et qui me réjouit doublement, parce que j'apprécie ses vidéos (elle parle avec autant de passion de romans contemporains que de classiques) mais aussi parce que je m'y retrouve avec le livre de l'un de mes auteurs préférés, Françoise Sagan. Que demander de mieux ? (Chronique sur "Les illusions parallèles" à partir de 12 min 40).

     

  • Mise en abyme à l'hôtel Barrière Le Majestic de Cannes

    Ci-dessus, publication de la page officielle de l'hôtel Barrière Le Majestic

    Ci-dessus, publication du compte Instagram du Majestic.

    En attendant mon compte rendu du Festival de Cannes 2017...

    En avril 2016, les Editions du 38 publiaient mon premier roman "L'amor dans l'âme" dont l'intrigue se déroule principalement dans le cadre du Festival de Cannes et notamment à l'hôtel Barrière Le Majestic et dans sa suite "Mélodie" (inspirée du film "Mélodie en sous-sol" d'Henri Verneuil.) Merci à l'hôtel Le Majestic de m'avoir mise à l'honneur, ainsi que mon roman, à l'occasion de ce 70ème Festival de Cannes.  Cliquez ici pour accéder à la page de mon éditeur consacrée au roman et pour en savoir plus. 

    Cliquez ici pour retrouver la page Facebook officielle de l'hôtel Barrière Le Majestic. Et là pour accéder à son compte Instagram.

    Voici quelques clichés pris à l'hôtel Barrière Le Majestic, notamment lors du tournage de Télématin .

    Dans la suite Mélodie :

    Sur la plage Majestic 70 gérée par ADR prod pendant le festival :

    Sur le ponton de la plage Majestic et en mer lors du tournage de Télématin 

    - Cliquez ici pour revoir l'émission en direct de Cannes -

     

    Retrouvez sur ce blog mes nombreux articles consacrés aux hôtels Barrière, notamment au Royal de La Baule, au Normandy Barrière de Deauville, au Royal de Deauville, à l'hôtel du golf de Deauville etc.

    IMG_8145

    IMG_8012

  • Nouvelle critique de mon premier roman "L'amor dans l'âme" coup de coeur sur un blog !

    chronique6.png

    C'est décidément Noël tous les jours en ce moment. Après la critique élogieuse du blog littéraire canadien "Les mille et une pages de LM" samedi (à retrouver ici), c'est cette fois le blog Sweety & Honey Addictions​ qui fait part de son enthousiasme pour mon premier roman. Extrait : « Grande amatrice de cinéma et du festival de Cannes, je me suis lancée dans la lecture de ce roman avec un grand plaisir. J'ai été un peu perturbée au début avec la chronologie, les retours dans le temps mais on s'y fait très vite et surtout on s'attache très vite à Blanche et à Julien.
    Blanche est à fleur de peau, elle se bat pour se reconstruire après un décès. Je me suis beaucoup retrouvée en elle. Elle est sensible, fragile et émouvante. Son histoire m'a bouleversée...
    En parallèle de cette belle histoire, on découvre son histoire familiale. Sandra Mézière décrit avec des mots simples mais forts cette relation père/fille et j'avoue que j'ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux en les lisant. Je crois que cet amour filial est mon moment préféré dans le livre car il est fort et réel.
    Ce roman est humain, simple, doux, plein d'espoir et de désillusions... Mais il parle aussi des rêves, de la poursuite des rêves et qu'il faut y croire, croire en soi.
    J'ai eu un vrai coup de cœur pour cette histoire et pour Blanche car elle m'a rappelé, malgré la fin tragique de sa vie, que croire en ses rêves était important mais surtout qu'il faut profiter un maximum des gens qu'on aime. »Une chronique à lire en entier, ici.
  • Un samedi soir à la Librairie du Cinéma du Panthéon

    dedi16 (2).png

    dedi3.png

    dedi12.png

    dedi4.png

    dedi13.png

    dedi14.png

    dedi15.png

    dedi20.png

    dedi19.png

    dedi6.png

    Cela aurait pu être une scène d'un film de Claude Sautet. Ces films que j'aime tant. Qui nous font aimer la vie. Qui nous rappellent qu'il suffit parfois d'un moment, d'un regard, d'une rencontre, ou de la pluie battante, à la fois effrayante et rassurante, de l'autre côté de la vitre, pour nous donner le sentiment, à l'abri du fracas,  que tout soudainement est plus mélodieux, vibrant, vivant, intense. Intérieur soir. Dehors, la pluie donc. Ce n'était pas dans un café comme dans les films de Sautet mais dans une librairie et la pluie était bel et bien là pour exacerber la force de l'instant, pour souligner l'amitié indéfectible de "Vincent, François, Paul et les autres", pour donner plus de sel aux "choses de la vie".  Cette librairie, c'est celle que je préfère. La Librairie du Cinéma du Panthéon, juste au-dessus du cinéma éponyme et du discret, voire secret, Salon de thé décoré par Catherine Deneuve, entre la Sorbonne et le Panthéon.

    Le rendez-vous était donné à partir de 17H. 17H10, une seule personne. La crainte irrationnelle que ce soit la seule... Et puis, par je ne sais quel tour de magie, en une fraction de seconde, une joyeuse cacophonie. De belles rencontres. Des retrouvailles réjouissantes. D'amicales surprises. Des lecteurs ayant même déjà lu les livres venus me rencontrer. De passionnants échanges. Et beaucoup d'émotions. La crainte de faire attendre (certains se sont beaucoup amusés de me voir constamment m'excuser). Le plaisir de voir des amis et/ou lecteurs se rencontrer, sympathiser, échanger mais aussi de les voir découvrir avec bonheur cette magnifique librairie. Et pour moi le sentiment d'avoir vécu une soirée hors du temps à ne pas le voir défiler jusqu'à ce que le libraire éteigne les lumières car l'heure de fin initialement prévue était largement dépassée...

    Merci à tous ceux, nombreux, qui ont bravé les éléments pour venir (et la présence de chacun m'a profondément touchée), à ceux qui n'ont pu venir tout en me laissant un sympathique message, et au libraire pour son accueil enthousiaste et particulièrement chaleureux mais aussi pour la belle mise en avant des livres dans la librairie. Mon roman "L'amor dans l'âme" est en rupture de stock à la Librairie du Cinéma du Panthéon mais peut bien sûr toujours y être commandé (et sera bientôt à nouveau disponible dans les rayons). Quant au recueil "Les illusions parallèles", il en reste encore quelques exemplaires.

    Ci-dessus quelques clichés de la soirée. Pour ceux avec les invités, rendez-vous sur mon compte Facebook privé et personnel.

    livre,littérature,paris,librairie du cinéma du panthéon,dédicace,l'amor dans l'âme,les illusions parallèles,editions du 38, rencontre dédicace, cinéma, film, cinéma du Panthéon, Paris, librairie, festival de cinéma, Cannes, Deauville, Dinard, La Baule, Lyon, Festival de Cannes, César