Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE 2020

  • Le Festival de Cannes invité au 46ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

    Deauville à l'heure de la Croisette.png

    Pourquoi cette citation pour vous parler de ce 46ème Festival du Cinéma Américain de Deauville ? Parce que Truffaut avait raison, non ? Au cinéma, tout est plus harmonieux. Ou à l'inverse follement dissonant. Mais aussi trépidant. Exaltant. Passionné. Passionnant. Intense. Sans temps mort. La succession de films qu'est un festival de cinéma (et évidemment celui de Deauville) nous plonge a fortiori dans une bulle d'irréalité où la frontière avec la fiction devient si délicieusement et délictueusement étanche. Où tout semble possible, pensable, où même la fin semble soudain n'être qu'une chimère puisque le générique passé, les cœurs broyés recommencent à battre. Moins intensément que sur grand écran peut-être. Où la réalité se tait avant de reprendre son assourdissant tintamarre. Même si ces films sont aussi des miroirs de la société, à Deauville en particulier où les films en compétition reflètent une réalité souvent âpre, d'autant plus depuis la présidence Trump depuis laquelle inégalités et iniquités s'accroissent terriblement. Sans doute cette parenthèse enchantée est-elle la raison pour laquelle plus de 20 ans plus tard, je reste fidèle au rendez-vous de ce festival. Quoiqu'il advienne. Malgré les vicissitudes de l'existence. Le Festival de Deauville a en effet toujours été le repère insubmersible. Malgré le temps qui dévore tout. Mais heureusement pas les rêves d'enfance. Pas cette passion ardente pour le cinéma que les festivals ont exacerbé, au premier rang desquels celui-ci. 

    Au programme de cette édition, la Croisette qui s'invite à Cannes avec dix films de Cannes et des films d'Annecy. En plus des 70 films américains annoncés, 10 films sélectionnés parmi les 56 titres de la Sélection officielle du Festival de Cannes en présence de Thierry Frémaux et de Pierre Lescure.

    Tous les publics pourront découvrir ces films sur grand écran, en présence de son délégué général Thierry Frémaux et de son président Pierre Lescure.

    Les films de Cannesirrigueront ainsi toutes les sections de cette édition 2020, conférant une teinte originale et cosmopolite à la programmation. De nombreuses équipes de films, pour une grande majorité française, seront présentes pour échanger avec le public. Pour les amoureux du cinéma d'outre-Atlantique, en dehors de cette sélection cannoise, le festival proposera, comme à son habitude quelques 70 films américains. Et comme le dit Philippe Augier, Maire
    de Deauville, « Cette année, le festival de Deauville, c’est avant tout le rendez-vous du cinéma ».


    ADN de Maïwenn
    AMMONITE de Francis Lee
    DES HOMMES de Lucas Belvaux
    LES DEUX ALFRED de Bruno Podalydès
    A GOOD MAN de MarieCastille Mention-Schaar
    LAST WORDS de Jonathan Nossiter
    PENINSULA de Yeon Sang-ho
    ROUGE de Farid Bentoumi
    SLALOM de Charlène Favier
    TEDDY de Ludovic & Zoran Boukherma

    compétition Festival du Cinéma Américain de Deauville 2020.png

    Ont également été annoncés les films de la compétition. Sur 14 films, 7 sont des premiers films et 8 sont des films de réalisatrices :

    FIRST COW de Kelly Reichardt GIANTS BEING LONELY de Grear Patterson - 1er film

    HOLLER de Nicole Riegel - 1er film

    KAJILLIONAIRE de Miranda July - sortie le 30 septembre

    LORELEI de Sabrina Doyle - 1er film

    LAST WORDS de Jonathan Nossiter - sortie le 21 octobre

    LOVE IS LOVE IS LOVE d‘Eleanor Coppola

    MINARI de Lee Isaac Chung

    SHIVA BABY d’Emma Seligman - 1er film

    SOPHIE JONES de Jessie Barr - 1er film

    SOUND OF METAL de Darius Marder - 1er film

    THE ASSISTANT de Kitty Green - 1er film

    THE VIOLENT HEART de Kerem Sanga

    UNCLE FRANK de Alan Ball - 2e film
     

    Pour connaître le reste du programme déjà annoncé, retrouvez mon précédent article ici.

    Lien permanent Imprimer Catégories : FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE 2020 Pin it! 0 commentaire
  • Festival du Cinéma Américain de Deauville 2020 : le programme (premiers éléments)

    affiche du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2020.jpg

    Pour sa 46ème édition qui aura lieu du 4 au 13 septembre 2020, le Festival du Cinéma Américain de Deauville a décidé de se réinventer. En cette année dramatiquement exceptionnelle, marquée par une crise sanitaire que n'auraient osé imaginer les scénaristes hollywoodiens les plus inventifs ou à l'imagination la plus retorse, sans doute car comme disait Truffaut "La vie a beaucoup plus d'imagination que nous", le Festival du Cinéma Américain de Deauville innove donc pour cette 46ème édition et se veut ainsi solidaire de l’industrie du cinéma mondial durement éprouvée.
     

    Deauville 2020 2.jpg

    Le festival ouvre ainsi ses portes à deux des plus grands festivals internationaux de cinéma dont le déroulement, en France, a été perturbé : le Festival de Cannes et le Festival international du film d’animation d’Annecy. L’occasion pour le public de découvrir sur grand écran des films inédits dont il aura été privé.

    la porte s'ouvre.jpg

     
    Dans Le Point, le directeur du festival, Bruno Barde, annonce ainsi un festival "aux dimensions pantagruéliques" avec une centaine de films au programme. Mais aussi un hommage au personnel soignant avec (parmi d'autres), La porte s'ouvre de Mankiewicz, Le Cirque infernal de Richard Brooks, et Le Secret magnifique de Douglas Sirk.
     
    Vanessa Paradis présidente jury Deauville 2020.jpg
     
    Le jury sera présidé par la comédienne et chanteuse Vanessa Paradis. 
     

    grand central.jpg

     
    La réalisatrice Rebecca Zlotowski présidera le jury Révélation.
     

    kirk douglas festival de deauville.jpg

     
    Pendant cette édition sera  aussi rendu un hommage à Kirk Douglas, légende d'Hollywood disparue cette année à l'âge de 103 ans dont la mythique silhouette avait foulé les planches de Deauville en 1999 (je m'en souviens encore...année mémorable du festival). Il honora ainsi deux fois Deauville de sa présence.  En 1978 pour un hom­mage et en 1999, en com­pa­gnie de son amie de tou­jours Lau­ren Bacall, pour pré­sen­ter Dia­monds de John Asher et rece­voir un Prix lit­té­raire pour son livre « En gra­vis­sant la mon­tagne ».

     

    Deauville 2020 1.jpg

    Vous pouvez bien sûr d'ores et déjà réserver vos pass pour le festival, ici.

    En attendant de vous en dire plus sur cette 46ème édition du festival, je vous invite à lire mon article consacré à l'édition 2019 publié dans le magazine annuel Normandie Prestige (disponible depuis cette semaine, cf ci-dessous).

    Vous pouvez aussi retrouver mon bilan détaillé de l'édition 2019, ici. 

    Comme chaque année, je serai en direct du festival, de l'ouverture à la clôture.

    Article Normandie Prestige pour Facebook 1.jpg

    Article Normandie Prestige pour Facebook 2.jpg

    Article Normandie Prestige pour Facebook 3.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE 2020 Pin it! 0 commentaire