Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Demain soir : coup d’envoi… du Festival Paris Cinéma 2006 sur le parvis de l’hôtel de ville !

    medium_pariscinerbis.jpgAlors que demain soir s’achèvera la fête du cinéma, une autre fête du cinéma commencera, celle du Festival Paris Cinéma 2006 dont ce sera en effet l’ouverture. Ce festival qui en est cette année à sa 4ème édition est en effet une véritable fête du cinéma de 15 jours qui mêle hommages et rétrospectives, sélection officielle, évènements, ateliers et rendez-vous professionnels et qui aspire surtout à être une grande fête populaire.

    Ce festival se déroule du 27 juin au 11 juillet pour 4€ la séance, à travers 27 lieux à Paris et en banlieue ! Alors que l’ancien festival de Paris a disparu cette année, celui-ci, en 4 ans, est déjà devenu un évènement incontournable de la capitale malheureusement encore méconnu d’un grand nombre de cinéphiles malgré son programme particulièrement diversifié et passionnant. Ainsi, cette année, le festival rendra hommage à Claude Chabrol, Cyd Charisse, Rossy de Palma avec une rétrospective de leurs films présentés par de prestigieux invités par exemple par Stéphane Audran, Jean-Claude Brialy, Claude Chabrol lui-même, Antoine de Caunes, Roger Hanin, Michel Piccoli concernant Claude Chabrol.

    De nombreux évènements auront également lieu en plein air avec notamment Paris CinéRando, des balades commentées et des parcours sonores particulièrement originaux puisqu’ils vous permettront notamment de suivre des parcours scénarisés menés par la voix de Virginie Ledoyen à Saint-Germain-des-Prés par exemple, ou encore dans le cadre de Paris Cinétoile vous pourrez voir des courts métrages muets et sonores accompagnés au piano, le 7 juillet à la butte Montmartre.

    Ce festival prévoit également de nombreux ateliers et rendez-vous professionnels ouverts au public avec des débats notamment sur le costume au cinéma (discussion  avec Elisabeth Tavernier et Miou Miou), sur le métier de scénariste (avec Tonie Marshall, Pascal Bonitzer et de nombreux autres cinéastes) ; une discussion avec Agnès Varda; une table ronde sur le métier d’acteur avec Marilyne Canto, Jérémie Rénier et de nombreux autres intervenants, mais encore des reprises de films anciens en copies neuves présentés par Peter Fonda, Claude Chabrol, Jean-Louis Trintignant (sous réserve concernant ce dernier) ; une reprise des films dans lesquels jouent Marilyne Canto mais aussi de nombreuses avant-premières dont certaines de films déjà évoqués sur ce blog comme 4 :30, Perhaps love (voir mon compte-rendu du Festival du Film Asiatique de Deauville 2006), La Raison du plus faible, La Californie, Les Climats (voir mon compte-rendu du Festival de Cannes 2006).

    Je vous recommande tout particulièrement le site internet officiel du festival, qui permet de retrouver toute la programmation mais aussi de faire son programme personnel.

    Comme l’esprit de ce festival est surtout d’être populaire, l’ouverture aura lieu sur le parvis de l’hôtel de ville à 22H en présence de la Présidente Charlotte Rampling et cette ouverture est surtout gratuite et accessible à tous ! Le film projeté sera Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet dont vous avez peut-être vu le brillant court métrage avec Yolande Moreau si vous êtes allés voir Paris, je t’aime. Pour l’occasion un écran géant sera disposé devant l’hôtel de ville ainsi que plus de 500 transats même si probablement certains auraient-ils préféré que le match France/Espagne soit diffusé...  Par ailleurs à partir de 21H30 seront diffusés des dizaines d’extraits de films cultes empruntés à l’exposition Paris au cinéma.

    Je vous parlerai également régulièrement de ce festival ces 15 prochains jours puisque je le vivrai de l'intérieur...

    Espérons que Paris Cinéma, festival festif et populaire à la programmation particulièrement riche et hétéroclite ne tardera pas à devenir ce qu’il aspire à être : un évènement incontournable de l’année cinématographique.

     

    Pour tout renseignement :

    Informations Espace Paris Cinéma
    Ouvert tous les jours de 10h à 19h, du 23 juin au 11 juillet 2006
    4, place Saint-Germain-des-Prés, Paris 6e
    tél. : 01 42 84 17 17
    métro : Saint-Germain-des-Prés
    Site web

     

    Sandra.M

    Lien permanent Imprimer Catégories : IN THE MOOD FOR NEWS (toute l'actualité ciné) Pin it! 4 commentaires
  • Le nouvel envol du Festival du Film Américain de Deauville?

    medium_dea2006_1_logo.jpg 

    Je vous parlais déjà du Festival du Film Américain de Deauville il y a quelques jours et de ma passion inconditionnelle et définitive pour ce festival. Aujourd’hui, de nouvelles informations au sujet de l’édition 2006 nous ont été communiquées, à commencer par l’affiche annonciatrice d’un nouvel envol ou d’un renouveau, espérons-là prémonitoire. Alors que Catherine Deneuve présidera la Mostra de Venise où elle avait obtenu le prix d’interprétation féminine à la Mostra 1998 pour Place Vendôme, c’est la réalisatrice de Place Vendôme justement, Nicole Garcia, qui présidera le jury du Festival du Cinéma Américain de Deauville. Comme souvent le festival a choisi une personnalité sous les feux de l’actualité pour présider ce jury qui a vu de nombreux présidents prestigieux se succéder. Cette année Nicole Garcia sort en effet Selon Charlie, le film choral dont je vous ai longuement parlé lors de mon compte-rendu en direct du dernier festival de Cannes et que je continue d’ailleurs à vous recommander malgré le lynchage médiatique dont il a fait l’objet.

    Est également annoncé un hommage aux 25 ans du Sundance Institute, le symbole du cinéma indépendant américain créé par Robert Redford dans les montagnes de l’Utah, loin des pressions de l’industrie du cinéma, un festival qui a d’ailleurs vu passer et permis de découvrir de nombreux films ensuite présentés à Deauville comme Moi, toi et tous les autres, le film de Miranda July présenté à Deauville l’an passé que je vous avais également recommandé. A l’occasion de cet hommage, le festival projettera une rétrospective des films du Sundance Institute. Le communiqué de presse du festival ne précise pas si Robert Redford viendra lui-même pour cet hommage au festival qu’il a créé.

    Un hommage sera également rendu à Sydney Lumet en sa présence, le réalisateur notamment de 12 hommes en colère, son premier long métrage dans lequel il dirigea Henry Fonda, remportant notamment l’Ours d’or au festival de Berlin et trois nominations aux Oscars dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur. Avec Un après-midi de chien, Main basse sur la TV, Le verdict, il sera également nommé à l’Oscar du meilleur réalisateur en plus de des 50 nominations aux Oscars obtenues par ses films ! A l’occasion de cet hommage, le festival projettera son nouveau film, en sa présence, Find me guilty, son 43ème long métrage. Le festival projettera également une rétrospective de ses films.

    medium_out_1_bis.jpgPropriété  interdite, On achève bien les chevaux, Nos plus belles années, Les trois jours du Condor, Tootsie, Out of Africa, La firme… Autant de classiques du cinéma américain dont son monstre sacré de réalisateur sera cette année honoré à Deauville avec également au programme une rétrospective de ses films et une soirée d’hommage au réalisateur en sa présence.  Sydney Pollack a été quarante six fois nominé aux Oscars dont 7 Oscars remportés pour Out of Africa, sa magnifique adaptation du roman de Karen Blixen. Il ne faut pas non plus oublier sa carrière de comédien. Sydney Pollack a ainsi fait une apparition dans le dernier film de Danièle Thompson Fauteuils d’orchestre mais aussi dans Eyes wide shut de Kubrick etc.

    Après cet amuse-bouche, en attendant le menu complet, forcément alléchant, de ce Festival du Film Américain de Deauville 2006 sur Mon Festival Du Cinéma, retrouvez toutes les informations pratiques et mes reportages sur les éditions précédentes, ici.

    Sandra.M

    Lien permanent Imprimer Catégories : FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE 2006 Pin it! 2 commentaires
  • "Paris, je t'aime", le film de la semaine recommandé par "Mon festival du cinéma".

    medium_paris_je_t_aime_1_bis.jpgParis, je t'aime, film collectif qui sort en salles demain, a été présenté en ouverture d'Un Certain Regard au dernier festival de Cannes. Pour lire mon article, voir  lien ici.

    Et vous, quel court métrage avez-vous préfèré?

    Sandra.M

    Lien permanent Imprimer Catégories : CRITIQUES DES FILMS A L'AFFICHE(2004 à 2007) Pin it! 4 commentaires
  • Premières bribes de -non-information sur le Festival du Film Américain de Deauville 2006

    medium_Du1bis.jpgLe Festival du film américain de Deauville nous annonce que son site officiel ne sera en ligne que le 1er Août 2006 en nous promettant cette année une nouveauté, le village US.

    Pour être incollable sur les précèdentes éditions et pour toutes les informations pratiques concernant le festival, c'est dans mon précèdent article ci-dessous qu'il faudra vous plonger.

    En attendant, je vous invite à laisser vos pronostics et souhaits pour la programmation de cette édition 2006...

    Sandra.M

    Lien permanent Imprimer Catégories : FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE 2006 Pin it! 3 commentaires
  • 32ème Festival du Film américain de Deauville, du 1er au 10 septembre 2006, en direct sur "Mon festival du cinéma"

    medium_Deauville_2004_8blog.jpgCannes s’éclipse doucement dans les tréfonds oniriques de ma mémoire, je reviens laborieusement à la réalité et Deauville se profile medium_Deauvilllll.jpgdéjà à l’horizon pas si lointain. Alors qu’il y a tout juste trois semaines, Cannes délivrait son palmarès, le 32ème festival du film américain de Deauville délivrera bientôt les premières bribes d’informations le concernant. Pour l’instant, nous savons seulement que le festival se déroulera du 1er au 10 septembre 2006. Inutile de spécifier que j’y serai présente de l’ouverture à la clôture. Depuis 14 ans, le rendez-vous est devenu pour moi incontournable. Il y a 14 ans ce festival m’a définitivement envoûtée. En 14 ans, j’ai vu des cinéastes émerger, d’autres triompher ou être célébrés et ma passion pour le cinéma n’a cessé de croître rythmée par ce rendez-vous normand de septembre qui célèbre aussi bien le cinéma indépendant qu’il met à l’honneur les majors américaines, qui rend aussi bien hommage à des talents reconnus du cinéma américain qu’il met en avant des documentaires moins accessibles.

     Difficile de rivaliser avec tous ces souvenirs mais nul doute que pour cette 32 ème édition après medium_abcdea19.jpgdeux dernières éditions un peu moins remarquables, le festival de Deauville saura retrouver son prestige et garder cette medium_fca2005affgran.jpgambiance si particulière, de convivialité, de joyeuse mélancolie, de douce effervescence, qui le caractérise et le singularise, et surtout qu'il saura se démarquer du festival de Venise qui, une fois encore, se déroule à la même période à savoir du 30 août au 9 septembre. Rendez-vous immuable et incontournable donc même si depuis j’ai parcouru bien d’autres festivals, Deauville reste celui des premières émotions festivalières, des premières palpitations cinéphiliques. La passion deauvillaise ne s’effrite pas avec les années. Bien au contraire!

     Pour l’occasion,  « Mon festival du cinéma » passe en version professionnelle et se mettra donc aux couleurs du Festival, avec notamment medium_afd3bis.jpgen juillet un nouveau design et une nouvelle mise en page. D’ores et déjà, vous pouvez constater quelques modifications avec notamment une newsletter à laquelle je vous invite à vous inscrire (ci-contre) pour recevoir hebdomadairement les informations de « Mon festival du cinéma ». D’ici là, vous retrouverez bien entendu des critiques de films à l’affiche et des critiques de classiques du 7ème art. Si elles se sont raréfiées ces derniers temps, c’est tout simplement parce qu’après l’effervescence cannoise aucun film n’a suffisamment attiré mon attention et suscité mon enthousiasme pour que j’ai envie de vous en parler. Peut-être est-ce parce que le dernier film que j’ai vu à Cannes était Babel et que là aussi il est difficile de rivaliser.

    En attendant, si vous voulez tout savoir sur ce festival du film américain, je vous invite à visiter mes anciens articles ou à relire mon récit du festival 2005 sur lesquels figurent toutes les informations pratiques et qui vous donneront une idée de l’atmosphère particulière de ce festival.

    medium_abcde4bis.jpgVous trouverez également ci-dessous tous les liens pour être incollable sur le festival de Deauville. Et bien entendu je vous transmettrai régulièrement toutes les informations concernant le festival et sa programmation avant de vous faire un compte-rendu en direct du festival en septembre.

    TOUS LES LIENS CONCERNANT LE FESTIVAL DU FILM AMERICAIN DE DEAUVILLE :

    -Site internet de l’office de tourisme de Deauville  (pour toutes les informations concernant les accréditations publiques. A titre d’information l’an passé : forfait permanent : 140 euros /forfait journalier : 40 euros/ forfait étudiant par jour Casino et Morny exclusivement : 10 euros).

    -Le public peut assister aux projections en achetant des forfaits journaliers ou permanents, en vente medium_Deauville_2004_4a.jpgsur http://www.badgecid.com  .

    -Site internet du CID (Centre International de Deauville où se déroulent les projections des avant-premières, les hommages et la compétition.)

    -Site internet officiel du festival du film américain de Deauville 2006

    -Site internet offficiel  du festival du film américain de Deauville 2005

    -Le site internet du Public Systeme (qui gère les accréditations professionnelles)

    medium_Deauvill_Lucas_et_Coppol.jpg-Le site internet de la mairie de Deauville

    -Mon site internet sur le festival du film américain de Deauville 2004

    -Mon site internet sur le festival du film américain de Deauville 2005 (avec toutes les informations pratiques pour venir à Deauville et être accrédité)

    -Mon compte-rendu du festival du film américain de Deauville 2005.

    -Le site non officiel du festival du film américain de Deauville.

    medium_DeaivolSpiel.jpg-Le site du festival Off Courts de Trouville (qui se déroule en même temps que le festival du film américain, cette année du 1er au 9 septembre 2006 ).

    Pour me transmettre toute question, toute remarque, toute information, toute critique sur ce festival 2006 ou sur les éditions précèdentes, je vous invite à laisser vos commentaires ci-dessous.

    Sandra.M

    photos, © Sandra.M (photos prises lors des différentes éditions du festival, de haut en bas: Morgan Freeman, G.Lucas et F.F Coppola, Steven Spielberg)

    Lien permanent Imprimer Catégories : FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE 2006 Pin it! 5 commentaires