Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le nouvel envol du Festival du Film Américain de Deauville?

medium_dea2006_1_logo.jpg 

Je vous parlais déjà du Festival du Film Américain de Deauville il y a quelques jours et de ma passion inconditionnelle et définitive pour ce festival. Aujourd’hui, de nouvelles informations au sujet de l’édition 2006 nous ont été communiquées, à commencer par l’affiche annonciatrice d’un nouvel envol ou d’un renouveau, espérons-là prémonitoire. Alors que Catherine Deneuve présidera la Mostra de Venise où elle avait obtenu le prix d’interprétation féminine à la Mostra 1998 pour Place Vendôme, c’est la réalisatrice de Place Vendôme justement, Nicole Garcia, qui présidera le jury du Festival du Cinéma Américain de Deauville. Comme souvent le festival a choisi une personnalité sous les feux de l’actualité pour présider ce jury qui a vu de nombreux présidents prestigieux se succéder. Cette année Nicole Garcia sort en effet Selon Charlie, le film choral dont je vous ai longuement parlé lors de mon compte-rendu en direct du dernier festival de Cannes et que je continue d’ailleurs à vous recommander malgré le lynchage médiatique dont il a fait l’objet.

Est également annoncé un hommage aux 25 ans du Sundance Institute, le symbole du cinéma indépendant américain créé par Robert Redford dans les montagnes de l’Utah, loin des pressions de l’industrie du cinéma, un festival qui a d’ailleurs vu passer et permis de découvrir de nombreux films ensuite présentés à Deauville comme Moi, toi et tous les autres, le film de Miranda July présenté à Deauville l’an passé que je vous avais également recommandé. A l’occasion de cet hommage, le festival projettera une rétrospective des films du Sundance Institute. Le communiqué de presse du festival ne précise pas si Robert Redford viendra lui-même pour cet hommage au festival qu’il a créé.

Un hommage sera également rendu à Sydney Lumet en sa présence, le réalisateur notamment de 12 hommes en colère, son premier long métrage dans lequel il dirigea Henry Fonda, remportant notamment l’Ours d’or au festival de Berlin et trois nominations aux Oscars dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur. Avec Un après-midi de chien, Main basse sur la TV, Le verdict, il sera également nommé à l’Oscar du meilleur réalisateur en plus de des 50 nominations aux Oscars obtenues par ses films ! A l’occasion de cet hommage, le festival projettera son nouveau film, en sa présence, Find me guilty, son 43ème long métrage. Le festival projettera également une rétrospective de ses films.

medium_out_1_bis.jpgPropriété  interdite, On achève bien les chevaux, Nos plus belles années, Les trois jours du Condor, Tootsie, Out of Africa, La firme… Autant de classiques du cinéma américain dont son monstre sacré de réalisateur sera cette année honoré à Deauville avec également au programme une rétrospective de ses films et une soirée d’hommage au réalisateur en sa présence.  Sydney Pollack a été quarante six fois nominé aux Oscars dont 7 Oscars remportés pour Out of Africa, sa magnifique adaptation du roman de Karen Blixen. Il ne faut pas non plus oublier sa carrière de comédien. Sydney Pollack a ainsi fait une apparition dans le dernier film de Danièle Thompson Fauteuils d’orchestre mais aussi dans Eyes wide shut de Kubrick etc.

Après cet amuse-bouche, en attendant le menu complet, forcément alléchant, de ce Festival du Film Américain de Deauville 2006 sur Mon Festival Du Cinéma, retrouvez toutes les informations pratiques et mes reportages sur les éditions précédentes, ici.

Sandra.M

Commentaires

  • Bonjour Sandra. Je cherche des informations sur le festival de Deauville et je tombe sur votre site vraiment très riche et bien écrit sans fautes d'orthographe ce qui est rare . Je connais le festival asiatique mais pas celui de septembre je voulais savoir s'il est facilement accessible. En tout cas je vous lirais attentivement.

  • Bonjour et merci pour les commentaires.
    Le festival de Deauville a été plus facilement accessible ces deux dernières années, le public ayant été un peu moins au rendez-vous mais d'après quelques bruits qui courent ça et là et qui ont cheminé jusqu'à mes oreilles l'affluence devrait être de retour cette année. Je vous conseille donc d'essayer plutôt d'obtenir un pass professionnel avec lequel vous aurez plus de certitudes d'assister à toutes les projections.
    Cordialement.
    Sandra.M

Les commentaires sont fermés.