Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tourisme

  • Découvrez mon nouveau blog "in the mood for luxe"

    banniereluxe3.jpg

    Mes blogs consacrés au cinéma (In the mood for cinema, In the mood for Cannes et In the mood for Deauville) restent la priorité, néanmoins le rythme de publication sur mon nouveau blog consacré au luxe "In the mood for luxe" s'intensifiera ces jours prochains.

     Pour fêter la rentrée bloguesque d'inthemoodforluxe, vous pouvez découvrir une nouvelle bannière mise en place aujourd'hui. N'hésitez pas à donner votre avis et, si vous voulez vous amuser, trouvez les différents lieux qui y figurent. Le premier à trouver toutes les bonnes réponses remportera d'office une place de cinéma (pour un film dont des places seront prochainement à gagner sur le inthemoodforcinema.com ).

     Vous pouvez également suivre inthemoodforluxe sur twitter et sur sa page Facebook et "devenir amis" avec le blog sur Facebook.

  • Un nouveau blog in the mood: rêvons un peu...

    inthemoodforluxe.jpg

    Six ans après avoir débuté "In the mood for cinema" (qui reste mon blog principal et quotidien), trois ans après "In the mood for Deauville" (qui continue d'être consacré aux festivals du cinéma américain et du cinéma asiatique de Deauville) et "In the mood for Cannes" (toujours consacré au Festival de Cannes et qui vient d'être mis à l'heure du festival 2010), je débute ce mois-ci un nouveau blog, pour une fois pas lié au cinéma (qui n'en reste pas moins mon domaine de prédilection et ma première passion) mais essentiellement au tourisme, aux hôtels de luxe et restaurants en France, en Grèce et ailleurs, et un peu à la mode et à la déco.

     J'avais initié il y a quelques temps la rubrique "Lieux in the mood" sur In the mood for cinema. Comme celle-ci commence à s'étoffer et comme je trouve qu'elle n'a pas vraiment sa place ici, j'ai décidé d'y consacrer un blog entier( "In the mood for luxe"), ce qui me permettra de détailler davantage les lieux que j'y évoque. Le tourisme sera donc le sujet principal, il y sera aussi très souvent question de la Grèce que je connais bien mais j'évoquerai aussi d'autres pays étrangers.

    La devise de ce nouveau blog est "Quand l'exception devient la règle". J'ai décidé de consacrer ce blog surtout au luxe même si certaines adresses seront plus accessibles, notamment à Paris même si le but est avant tout de faire rêver... sachant que le rêve est inestimable.:-)

    Quant à la mode, je vous ferai profiter d'informations qu'une autre vie liée à ce domaine me permet d'obtenir même si ce ne sera pas le sujet principal du blog.

    Pour en savoir plus sur ce nouveau blog, cliquez ici pour en lire l'édito.

    Cliquez là pour accéder à mon nouveau blog "In the mood for luxe".

    Ce blog a aussi désormais son compte twitter que vous pouvez suivre en cliquant ici.

    Ce blog a aussi sa page Facebook à laquelle vous pouvez vous inscrire en cliquant ici.

    Les remarques et les critiques sont les bienvenues... Il ne s'agit encore que d'une ébauche. Le design du blog et son contenu seront prochainement améliorés, personnalisés et étoffés. Je me lance dans plusieurs nouveaux projets en ce début 2010 (je vous parlerai de certains prochainement), ce blog ne sera donc pas forcément quotidiennement alimenté dans un premier temps mais vous y trouverez au moins un nouvel article par semaine et vous pouvez déjà en lire quelques uns. Je vous donne donc rendez-vous sur "In the mood for luxe"!

  • "Les Cinoches": le nouveau rendez-vous incontournable des cinéphiles gourmands

    cinoches1.jpg
    cinoches2.jpg

    Pour une fois la rubrique "Lieux in the mood" restera à Paris pour vous faire découvrir un nouveau restaurant sur lequel je suis tombée par hasard hier, un lieu qui satisfera autant les cinéphiles que les gourmands!

     J'ai pour manie lubie vice habitude de tester les nouveaux restaurants, en particulier ceux de Saint Germain des Prés qui se multiplient en ce moment. Je vous rassure, celui dont je vais vous parler aujourd'hui n'a rien à voir avec ces lieux à la mode où la clientèle y va davantage pour voir et être vue que pour (mal ou ne pas) manger, où le mot même d'amabilité est banni, où les serveurs sont recrutés sur un seul critère qui n'a rien avoir avec celui précédemment nommé et encore moins sur leurs expériences dans la restauration, où on fait bien comprendre au client non pas qu'on est honoré de le recevoir (sauf évidemment s'il a une notoriété certaine) mais que c'est un honneur pour lui d'être reçu, où la nourriture est infâme et d'ailleurs accessoire (bien manger dans un restaurant, non mais quelle idée!). Toute ressemblance avec des lieux existants ne serait pas fortuite... Bref, ce lieu n'a rien à voir avec cela! Là, on vous accueille avec le sourire dans d'anciens cinémas laissés à l'abandon depuis des années (certains éléments du décor et de la topographie des lieux ont été conservés) et réhabilités en restaurant.

    singe.jpgAvec un cadre et un nom pareil ("Les Cinoches"),  je ne pouvais pas ne pas vous en parler d'autant plus que le restaurant en question fait aussi office de ciné-club! Comme à l'Alcazar (que je vous recommande également), des films sont projetés sur un mur pendant que vous dînez mais surtout (et là contrairement à l'Alcazar) le restaurant se transforme en ciné-club chaque dimanche soir, avec au programme deux films,  de style très différents avec dimanche prochain l'excellent "Un singe en hiver" d'Henri Verneuil et "Mission" de Roland Joffé. Ont également été projetés les semaines précèdentes: "Le Mépris" de Jean-Luc Godard et "Vie aquatique" de Wes Anderson, "Fauteuils d'orchestre" de Danièle Thompson et "Mo'Better Blues" de Spike Lee. Une programmation hétéroclite et inspirée. Le tout sans supplément sur le prix du repas! La programmation est régulièrement mise à jour sur le site internet de l'établissement.

    C'est bien joli me direz-vous... mais la nourriture!? Simple et bonne à des prix très raisonnables pour le quartier avec à la carte: foie gras maison, assiette de saumon fumé, fish and chips (de nouveau comme à l'Alcazar...), Saint Jacques en coquilles au beurre d'herbe, filet de beauf grillé, mi-cuit au chocolat, crème brûlée... Un brunch à 25 € est également proposé le dimanche et un menu à 18€ le midi.

    Encore comme à l'Alcazar (décidément:-) mais c'est pour moi une référence honorable), le restaurant s'ouvre sur les cuisines et la musique est judicieusement choisie sans être assourdissante...

    Un restaurant avec un concept novateur donc très "in the mood for cinema" autant pour les cinéphiles que les gourmands dans un décor sobre et moderne. Vous savez ce qu'il vous reste à faire: Les Cinoches- 1 rue de Condé-  Paris 6ème- Ouvert tous les jours de 9H à 2H du matin.

     Ma soirée s'est terminée au "Prescription", dernier-né des bars du quartier. L'endroit est cosy, voire confidentiel, l'amabilité au rendez-vous (mais qu'ont-ils donc tous en ce moment?). Je  vous le recommande. (Le Prescription-23 rue Mazarine- Paris 75006)

    Cliquez ici pour découvrir d'autres "lieux in the mood".

    Les photos sont issues du site internet des "Cinoches".

  • Lieux in the mood : les plus beaux hôtels de Crète

    En cette fin d'année, rêvons un peu... avec de nouveaux prestigieux lieux in the mood...

    amirandes3.jpg
    Ci-dessus , l'hôtel Amirandes

    Depuis qu'existe cette nouvelle rubrique touristique (qui sera régulièrement enrichie en 2010), je vous ai déjà plusieurs fois parlé de mon pays de prédilection, la Grèce, en vous emmenant à Corfou, et en Attique.

    Plus grande des îles grecques, la Crète, d'une superficie de 8400 km2, est une île un peu à part, très différente des Cyclades ou de Corfou et surtout beaucoup plus prisé des touristes que des Grecs qui, bien souvent,  lui préfèrent les Cyclades ou les îles du Golfe Saronique. C'est aussi une île que je connais bien pour y avoir séjourné plusieurs fois, en plusieurs endroits, et pour l'avoir découverte une première fois lors d'une croisière (nombreuses sont celles qui s'y arrêtent avec une excursion -à juste titre- incontournable au site archéologique de Cnossos, mais aussi un peu frustrante, d'abord parce qu'elle mériterait plus que les deux heures qui lui sont en général consacrées et parce que l'île en elle-même est tellement riche qu'elle nécessite plusieurs jours pour la découvrir réellement).

    C'est sans doute l'île grecque qui bénéficie des paysages les plus diversifiés et, avec Mykonos et l'Attique, du plus grand choix de beaux hôtels. Comme j'ai eu la chance de tester la plupart d'entre eux, je vais essayer de vous guider dans ce large choix...  Tous les hôtels que je vais vous présenter sont classés catégorie Luxe en Grèce (équivalent du 5 étoiles français) et tous sont situés directement en bordure de mer.

    Il faut d'abord savoir que la Crète comprend 4 sites touristiques principaux, tous situés au Nord de l'île, d'ouest en est : La Chanée, Réthymnon, Héraklion et Agios Nikolaos/Elounda.

    Les plus beaux hôtels se situent à Agios Nikolaos et Elounda, deux petits ports typiques même si un nouveau joyau de l'hôtellerie a récemment vu le jour, non loin de la capitale crétoise, Héraklion, qui est aussi la plus grande agglomération de l'île. Il s'agit de l'Amirandes, un hôtel de la chaîne Grecotel dont je vous ai souvent parlé (à laquelle appartiennent le Grecotel Corfu Imperial à Corfou et le King George Palace à Athènes). Héraklion est sans doute moins typique que les villes précitées mais rien ne vous empêche de louer une voiture et de faire le tour de la Crète une fois établis à l'hôtel Amirandes. La ville bénéficie néanmoins de nombreux musées et d'une vie nocturne animée et surtout elle se trouve à 5 kilomètres du site archéologique de Cnossos, capitale de la Crète lors de la période minoenne qui abritait le palais du roi Minos. Cet endroit empreint de mythologie et d'Histoire grecques est aussi fascinant que passionnant et à voir absolument.

     Hôtel Amirandes (http://www.amirandes.com )

    amirandes1.jpg

     Recommandé et primé par le magazine Traveller. Hôtel récent d'à peine trois ans. Ce qui impressionne d'abord à l'Amirandes, c'est son décor digne des mille et une nuits ou plutôt digne des plus beaux palais minoens puisque l'architecte s'en est ouvertement inspiré. Avec six restaurants (qui satisferont les papilles les plus exigeantes), un élixir spa avec piscine intérieure et surtout une magnifique piscine olympique extérieure, 212 chambres luxueusement décorées et équipées des derniers équipements high tech comme les tv dans les salles de bain... ou équipées de piscines pour 60 d'entre elles. L'Amirandes est un véritable havre de paix et de bien être. Le service, comme toujours chez Grecotel, est à la fois stylé et décontracté, et l'amabilité et la gentillesse sont toujours au rendez-vous.

    amirandes2.jpg
    amirandes4.jpg
    amirandes5.jpg

    Les avantages : le décor somptueux, raffiné, enchanteur aussi bien des jardins que des chambres extrêmement bien équipées (chaîne hi fi- une habitude dans les hôtels de luxe en Crète...), les équipements intérieurs et extérieurs, l'amabilité, le service stylé, la piscine extérieure immense et magnifique, l'impression de bien être qui se dégage du lieu.

    Les inconvénients : Une mer souvent déchaînée  qui y rend les baignades hasardeuses, son éloignement (23 kilomètres pour Héraklion ; 25 pour Cnossos, lieux touristiques intéressants les plus proches ; son ambiance plus internationale que grecque)

    Un hôtel qui satisfera les clients les plus exigeants... et le seul que je vous recommande dans la région d'Héraklion.

    crete23.jpg
    Ci-dessus, photo inthemoodforcinema.com

     Hôtel Creta Palace (http://www.grecotel.com/crete/creta-palace/welcome_91.htm )

    cretap.jpg

    cretap2.jpg
    cretap3.jpg

    Revenons un peu plus à l'ouest, à Réthymnon, avec (encore !) un hôtel de la chaîne Grecotel. Sans doute trouverez-vous que j'évoque souvent cette chaîne mais il faut avouer que c'est ce que je connais de mieux... et pas seulement en Grèce  et surtout que cette chaîne est très présente en Crète. Réthymnon est un port typique très animé et très touristique avec des vestiges de l'architecture vénitienne, mais ce n'est pas là que vous trouverez les plus beaux hôtels. La baignade y est dangereuse et interdite. Le seul hôtel que j'ai testé à cet endroit est le Creta Palace par lequel j'ai été plutôt déçu, et que j'ai trouvé impersonnel et bien en-deçà de l'Amirandes ou des autres hôtels de la chaîne Grecotel dans d'autres endroits en Grèce. Impossible de se baigner dans la mer donc. L'hôtel a néanmoins été refait depuis mon séjour (et magnifiquement d'après ce que j'ai pu voir sur internet), il comprend là aussi des chambres avec piscines et reste ce que l'on fait de mieux dans la région de Réthymnon.

     Hôtel Kalliston (http://www.grecotel.com/crete/kalliston/welcome_95.htm )

    kalliston1.jpg
    kalliston2.jpg

     Encore plus à l'ouest, à La Chanée, la ville que je préfère dans cette partie de l'île. Les architectures turques, vénitiennes et grecques s'y harmonisent parfaitement. Y règne un parfum exotique d'Orient qui vous donne vraiment une sensation d'ailleurs...

     Là j'ai testé l'hôtel  Kalliston construit très récemment (encore un membre de la chaîne Grecotel, le dernier dont je vous parlerai dans cet article), beaucoup plus intime que les autres hôtels de la chaîne (seulement 127 chambres et pas vraiment d'animation, il s'agit plutôt d'un boutique hôtel). L'hôtel est situé directement sur une très belle plage de sable et est donc idéal pour ceux qui veulent s'adonner aux joies de la baignade (la mer y est propre et limpide) tout en visitant et profitant des animations de la Chanée. L'hôtel bénéficie d'un excellent spa. La cuisine est bonne et relativement chère. L'accueil et le décor sont plus froids que dans les autres Grecotel.  Si vous optez pour cet hôtel, je vous déconseille les chambres côté rue, avec une vue sans attrait, et un peu bruyantes alors que celles situées de l'autre côté jouissent d'une vue somptueuse et se situent au calme.  Quelques suites bénéficient de piscines... Et surtout l'hôtel se situe tout près de La Chanée vous permettant de profiter chaque soir de son ambiance animée, de ses nombreux restaurants, tavernes, bars, boutiques.

    La Chanée-Crète-vacances 2006 (2).jpg
    Ci-dessus, photo inthemoodforcinema.com (La Chanée)

     Rendons-nous maintenant dans la partie de la Crète qui comprend le plus de beaux hôtels, la région d'Elounda et Agios Nikolaos... Pour les noctambules, je recommande la deuxième qui comprend de nombreux restaurants (et néanmoins beaucoup moins de recommandables... à l'exception de l'excellent restaurant Du Lac situé tout au bout du lac) et bars autour du lac Voulismeni (réputé sans fond, en réalité de 64m). Et pour ceux qui recherchent davantage un lieu typique, je recommanderais Elounda...

    crete21.jpg
    Ci-dessus et ci-dessous, photos d'elounda par inthemoodforcinema.com
    crete22.jpg

     Hôtel St Nicolas Bay (http://www.stnicolasbay.gr/  )

    st..jpg
    st2..jpg

     A Agios Nikolaos d'abord. Vous y trouverez plusieurs hôtels de catégories luxe : Minos Beach, Minos Palace,  et le St Nicolas Bay où j'ai séjourné à deux reprises, très prisé de la clientèle francophone. Son premier avantage est sa double exposition et sa vue splendide sur Agios Nikolaos, et sa situation, à 2 kilomètres d'Agios. Cet hôtel est néanmoins à mon avis très souvent surévalué à lire les critiques dithyrambiques de certains Tours Operateurs malgré des prix assez exorbitants en haute saison. L'amabilité y est très relative, et la qualité des chambres très disparate (certaines avec piscine, d'autres vraiment pas dignes d'un hôtel de catégorie luxe). La soirée grecque est elle aussi très chère pour un résultat plus que médiocre (danse durant quelques courtes minutes et nourriture quelconque). La petite plage et la piscine (relativement exiguë par rapport aux hôtels précités) sont agréables. Contrairement à ce qui est indiqué, certains soirs il n'y a qu'un restaurant d'ouvert. Je vous recommande plutôt le Greek Kafenion, le soir, pour observer le coucher de soleil sur la baie, le spectacle est d'une beauté rare et à couper le souffle, d'ailleurs la principale raison pour laquelle j'y suis retournée... Les petits déjeuners ne sont réellement pas dignes d'un hôtel de cette catégorie.

    L'hôtel reste cependant un bon port d'attache pour profiter d'Agios et de sa vue magnifique. Agios Nikolaos reste un endroit très agréable qu'il ne faut pas manquer si vous aller en Crète.

    L'hôtel est membre des chaînes Small Luxury Hotels of the World et des Great Hotels of the world.

     Et puis il y a Elounda, où se trouvent plusieurs des plus beaux hôtels aux mondes : le Blu Palace, le Porto Elounda, l'Elounda Mare (Relais et Châteaux un peu vieillissant où je n'ai pas séjourné mais dont le service est réputé et au sujet duquel j'ai entendu de nombreux avis positifs), l'Elounda Bay et l'Elounda Beach.

    Miraculeusement, ce petit village de pêcheurs a su rester authentique. La baie de Mirabello est majestueuse, un véritable écrin qui explique sans doute que ces hôtels s'y soient implantés (néanmoins dans le respect de la nature, ce qui n'est malheureusement pas le cas sur toute l'île comme je l'ai constaté avec effarement lors de mon dernier séjour là-bas), face à l'île de Spinalonga.

    Surtout n'allez pas en Crète sans passer par Elounda et la baie de Mirabello, pour moi le plus bel endroit de l'île.

     Hôtel Elounda Beach et Elounda Bay Palace (http://www.eloundabeach.gr/home.php )

    crete2.jpg
    crete10.jpg
    crete7.jpg
    crete16.jpg

     crete11.jpgUn resort grandiose et somptueux. Le luxe à l'état pur et à son apogée. Davantage encore dans le premier que dans le second. Les deux hôtels, mitoyens, sont membres de la même chaîne (Leading hôtels of the world, toujours un gage de qualité) et du même groupe et jouxtent le port d'Elounda auquel vous pouvez donc vous rendre à pied.

    Les chambres, les suites, les villas pour certaines dépassant allègrement les 300m2 (d'autres sont de taille plus humaine, toutes avec piscine, et directement sur la mer) sont toutes plus somptueuses les unes que les autres... mais réservées aux milliardaires pour les dernières tant leurs prix sont prohibitifs.

     8 restaurants, tous différents et aux décors parfois impressionnants (avec une préférence pour celui du « Blue Lagoon » restaurant polynésien ou encore pour le bar Veghera situé sur la mer avec une vue panoramique à 360° mais aussi une magnifique taverne grecque dans le style crétois -plus authentique, cet élément étant sans aucun doute ce qui fait le plus défaut à l'hôtel-).

    crete5.jpg Rien ne manque : héliport (à l'hôtel mais aussi dans certaines villas évidemment toutes avec piscine, certaines avec salles de sport ...), boutiques, plages, piscines, amphithéâtre avec projections de films, service de jet privé. La décoration est irréprochable, peut-être un peu trop parfaite et déshumanisé : meubles design de style yachting, parquets en teck, vidéos projecteurs privés et tous les équipements possibles et (in)imaginables dans ses « yachting villas ».

    Les petits déjeuners sont pantagruéliques et exceptionnels (caviar, saumon, champagne...). Clientèle essentiellement américaine et russe. Classé souvent comme l'un des plus beaux hôtels au monde et comme le plus bel hôtel d'Europe. Une réputation qui n'est pas usurpée...

    A voir ne serait-ce que pour la vue sur le Golfe de Mirabello et Spinalonga, un des plus belles que je connaisse... ou comment concilier une impression de bout du monde avec le luxe ultime... Nous n'aborderons pas la question pécuniaire qui est à la hauteur du caractère exceptionnel de l'endroit !

     Enfin, dans la région d'Hersonissos,  je vous déconseille fortement le Royal Mare Village dont les raisons du classement luxe demeurent un mystère  et dont les éloges sans limites des Tours Operateurs ne sont en rien justifiés  (un seul restaurant ouvert sur cinq annoncés lors de mon arrivée, une pizzeria aux tarifs de la Tour d'argent, un personnel aimable comme une porte de prison, une plage... de galets, un parking qui ressemble à un terrain vague). Bref, rien qui soit digne de la catégorie luxe auquel l'hôtel appartient !

    royal.jpg

     Pour ceux qui ne connaissent pas du tout la Grèce, je ne conseillerais pas forcément de commencer par la Crète même si l'île se prête à un long séjour tant elle est diverse... et même si elle est incontournable. D'ailleurs, probablement y retournerai-je, un jour, pour la sixième fois... peut-être pour découvrir davantage le sud de l'île (quasiment désertique et heureusement préservé) et le fameux plateau de Lassithi.

     Et au cas où vous hésiteriez après cet article, sachez que c'est un des endroits où on vit le plus longtemps, grâce au fameux régime crétois mais aussi au climat et à la douceur de vivre...

    Pour vous rendre en Crète:  l'avion (aéroport d'Héraklion) et les liaisons maritimes depuis le Pirée, environ 6 heures en traversée de jour (un peu plus de nuit) notamment avec la Minoan Lines.

     Demain, retour du cinéma...

    Toutes les photos sont issues des sites officiels des hôtels nommés sauf celles portant l'indication" photo inthemoodforcinema.com".

  • Grecotel Corfou Imperial: d'un sirtaki avec Mikhail Gorbatchev à la danse entraînante de Sakis Rouvas...

     Le vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin est aujourd'hui pour moi l'occasion de vous emmener sur l'île grecque de Corfou, plus exactement dans la splendide baie de Kommeno, pour vous parler du Grecotel Corfou Imperial. Quel rapport entre Corfou et la chute du mur me direz-vous... Patience.

    corfou2.jpg
    Ci-dessus et ci-dessous, photo du Grecote Corfou Imperial( photo site grecotel.com)
    corfou3.jpg

    Je vous le disais la semaine dernière, désormais, régulièrement, le dimanche, je vous ferai découvrir des lieux de rêve et d'exception où j'ai séjourné, récemment ou parfois il y a plusieurs années. Après la Tunisie, avec The Residence Tunis, Barcelone avec l'hôtel H1898, la Grèce avec les plus beaux hôtels en Attique,  de nouveau, je vous fais prendre la direction de la Grèce (et ce ne sera pas la dernière fois, vous aurez compris que je suis une inconditionnelle de ce pays où je vais chaque année depuis 10 ans) et plus particulièrement la direction de la mer Ionienne et d'une de mes îles grecques favorite : l'île de Corfou.

    Corfou (Kerkyra en Grec) est donc une île Ionienne de 592km2 qui se situe non loin de l'Albanie (à moins de 3 kilomètres de la côte Albanaise), c'est aussi la plus septentrionale des îles Ioniennes et la plus proche de l'Italie. C'est une île avec des paysages variés avec même un mont culminant à près de 1000 m (le mont Pantokrator)...et c'est là qu'est né le célèbre écrivain Albert Cohen (de quoi achever de me convaincre d'y aller, moi qui relis « Belle du Seigneur » au moins une fois par an et éprouve à chaque fois le même  et différent plaisir à le relire). C'est là aussi que se trouvent les célèbres Vlachernes (que vous trouverez sur toutes les cartes postales et en couverture de tous les guides sur Corfou) et l' Achilleion, la résidence édifiée par l'impératrice Élisabeth d'Autriche (dite Sissi) pour sa convalescence et rachetée par le Kaiser Guillaume II qui en fit un palais d'été. Je vous en recommande la visite, vous aurez une vue imprenable sur l'île mais allez-y de très bonne heure, l'endroit est assez difficile d'accès (impossible d'y stationner) et bondé en été.

    jo5.jpg

    Revenons d'abord en 2004, l'année de mon  second séjour à Corfou mais aussi l'année des Jeux Olympiques à Athènes, vous savez l'année où tous les médias prédisaient une édition catastrophique, stigmatisaient une organisation déplorable, et faisaient un reportage par jour pour ironiser sur le fait que les fondateurs des Jeux Olympiques n'étaient soi-disant pas prêts à temps pour les organiser, et l'année où ce fut une réussite incontestable mais où personne ne l'a vraiment fait remarquer (résultat : une ville d'Athènes désertée... et qui a pourtant réalisé des aménagements spectaculaires pour ces JO). Devant le cataclysme annoncé, cette année-là, j'avais donc pris la direction de Corfou, pour une fois sans passer par Athènes, et en prenant le ferry au départ de Venise (je vous recommande d'ailleurs une nouvelle fois de préférer la liaison maritime à la liaison aérienne, le ferry -compagnie Minoan Lines qui possède même des suites très spacieuses- met une heure environ à sortir de Venise, un spectacle d'une beauté indescriptible, une manière de découvrir Venise comme vous ne l'avez jamais vue. La traversée Venise-Corfou dure au total 21H).

    corfou23.jpg
    Photos de Venise ci-dessus (un ferry de la Minoan lines traversant Venise) et ci-dessous (vue de la place Saint Marc depuis le ferry): inthemoodforcinema.com
    corfou25.jpg
    corfou27.jpg

    Après 21H en mer, vous arrivez donc dans la ville même de Corfou où se situe le port. Une ville magnifique, au style unique, mélange de style britannique (reflet de l'histoire tourmentée de l'île -Corfou fut sous protectorat britannique de 1814 à 1864-,) byzantin, et vénitien. La magnifique place principale qu'entourent des arcades inspirées de celles de la rue de Rivoli à Paris , avec ses nombreux cafés, est le soir (et même la journée) particulièrement agréable et animée (même s'il est plutôt recommandé de s'y promener le matin ou le soir d'une part parce que les magasins sont fermées l'après-midi, d'autre part et surtout parce que la chaleur est souvent assez accablante en été... même si Corfou se situe dans la région la plus humide de Grèce ; lors de mes trois séjours, je n'ai néanmoins eu que deux journées obscurcies par la pluie, et encore cela ne dure généralement pas plus d'une heure). C'est à 12 kms de là que se situe le lieu de séjour où je vous emmène aujourd'hui, sur une  impressionnante presqu'île privée qui domine toute la baie de Corfou : le Grecotel Corfou Imperial. 

    corfou18.jpg
    Les arcades de la ville de Corfou inspirées de la rue de Rivoli à Paris -photo inthemoodforcinema.com -

     L'hôtel se situe  non loin d'un autre hôtel, l'hôtel Kontokali Bay. Pour l'avoir également expérimenté, j'en profite pour fortement vous le déconseiller. Bien que parfois classé dans la même catégorie que le Grecotel Corfou Imperial par de nombreux Tour Operateurs (dont on se demande parfois s'ils visitent réellement les hôtels ou du moins s'ils les visitent plus souvent qu'une fois tous les dix ans),  le Kontokali bay n'a strictement rien à voir! La végétation est tellement mal entretenue qu'on se croirait en pleine jungle et que les chambres vues mer n'ont vue que sur d'immenses plantations qu'il faut écarter pour apercevoir un début de commencement de bout  de mer. Le restaurant ressemble à celui d'un pays de l'Est du temps d'avant la chute du mur. Et la chambre que j'avais réservée donnait sur le placard d'une autre chambre (également occupée)  et s'ouvrait sur celle-ci sans qu'il soit possible de le fermer...Etrange et inédit...

    corfou6.jpg
    Ci-dessus, hall du Grecotel Corfou Imperial (photo grecotel.com)
    corfou10.jpg
    Ci-dessous et ci-dessus, photos des villas du Corfou Imperial (photos grecotel.com)
    corfou13.jpg

      Je vous conseille  donc plutôt le Grecotel Corfou Imperial, le plus bel hôtel de Corfou (en réalité un resort qui comprend un autre hôtel, l'Eva Palace dont je vous parlerai ensuite). La première chose que vous verrez ce seront les impressionnants jardins luxuriants et les bungalows (tout aussi impressionnants, en bord de mer, certains avec piscines, marina privée, à la décoration, pour certains, inspirée des palais vénitiens) disséminés de part et d'autre du parc et du bâtiment principal. Certains de ces bungalows ont été construits il y a deux ans seulement et comprennent les derniers équipements les plus modernes. Des chambres du bâtiment principal (beaucoup plus abordables et plus ou moins bien décorées selon leur emplacement) vous aurez aussi une vue splendide (le bâtiment se situant au bout de la presqu'île et étant donc entourée des deux côtés par la mer !), un bâtiment certes étonnamment haut pour une île qui a connu des tremblements de terre ravageurs (mais on dira qu'il est antisismique :-)) .

    corfou7.jpg
    Photos de villas du Corfou Imperial-photo grecotel.com
    corfou8.jpg

     Pour la restauration, vous aurez le choix entre le restaurant principal « Mon Repos » (un peu bruyant, seul endroit où la grandeur de l'ensemble se fait sentir) ou encore le restaurant gastronomique « Aristos » (que je vous recommande tout particulièrement au moins une fois même si les prix sont dissuasifs, ne serait-ce que pour son cadre et sa vue qui domine le complexe) et celui que je préfère, un nouveau restaurant de poisson   le « Yali », dont les tables sont situées directement sur la mer (le cadre est enchanteur et la vue, sur la ville de Corfou, là aussi sublime...et les prix là aussi malheureusement dissuasifs). Pour le midi, je vous recommande l'excellente brasserie située au bord de la piscine « Nafsika », beaucoup plus abordable avec ambiance de taverne grecque. Un très large choix de restaurants donc (sans compter que vous pouvez aussi profiter de ceux de l'hôtel Eva Palace qui le jouxte) sans compter les bars et salons aux décors somptueux !

    corfou9.jpg
    Ci-dessus, restaurant "Yali" (photo grecotel.com)
    corfou5.jpg
    Ci-dessus, une des plages de l'hôtel- photo grecotel.com

     Les activités ne manquent pas non plus entre l'immense piscine, la plage entièrement privée avec son propre ponton, et de nombreuses activités nautiques. Et les soirs où vous n'irez pas dans la ville de Corfou avoisinante (ce que je vous recommande fortement, si la sportive conduite grecque ne vous effraie pas trop, vous pourrez y aller en taxi pour une somme assez modique, même s'il est plutôt recommandé de louer une voiture pour y aller régulièrement et faire le tour de l'île) , vous pourrez profiter des soirées organisées par l'hôtel (une chanteuse ou un chanteur presque tous les soirs etc).

     Le cadre est réellement d'une beauté hors du commun, la mer d'une limpidité cristalline, la décoration particulièrement raffinée ... Le seul bémol concernant l'aspect visuel serait peut-être le bâtiment principal un peu austère d'extérieur (mais magnifique à l'intérieur).

    gorbatchev.jpg
    Mikhail Gorbatchev, photo issue du spot publicitaire pour Vuitton

     Ce qui m'avait particulièrement marquée lors de mon premier séjour là-bas, outre tout ce que j'ai évoqué ci-dessus et la retransmission des JO en direct à l'hôtel (ce qui avait aussi contribué à une atmosphère particulièrement conviviale) c'étaient aussi les soirées grecques organisées en bordure de piscine et en front de mer ! Le buffet était aussi impressionnant que succulent, les danseurs particulièrement doués (pour avoir assisté à des danses lors de chacun de mes séjours en Grèce, ce furent sans aucun doute les plus doués), la musique envoûtante, et l'ambiance très singulière avec la présence d'un vacancier un peu particulier, un certain Mikhail Gorbatchev (j'avoue qu''il m'a fallu un temps avant de réaliser  que cet homme assis à la table d'à côté avec une tâche de vin qui ressemblait fortement à l'ancien président russe était bien un des artisans de la chute du mur, dans ce lieu peu "communiste", mais sa publicité pour Vuitton, notamment, a démontré par la suite qu'il était parfaitement à l'aise avec le sujet!),   avec lequel moi et quelques autres pouvons nous enorgueillir d'avoir dansé le sirtaki ! Sa présence (il est resté pendant plusieurs jours et vient d'ailleurs là presque chaque année, mais chut ne le répétez pas, hein!), celle de sa famille et de son garde du corps pendant tout mon séjour et celle de Sakis Rouvas n'ont en rien altéré la tranquillité des lieux. C'est en effet là aussi , à Corfou, que j'ai découvert la star grecque, Sakis Rouvas, (natif de Corfou, que vous avez peut-être vu chanter lors de la cérémonie de clôture des JO 2004) dont la remise de la médaille de la ville a donné lieu a quelques chansons et remarquables pas de danse improvisés devant la mairie devant une foule en délire comme je n' avais jamais vu personne en susciter, instant magique, m'étant par hasard retrouvée devant la mairie au même instant ! C'est ensuite au Grecotel où il est venu se préparer pour son concert que je l'ai à nouveau croisé par hasard. Et j'assume même parfaitement  d'acheter désormais chacun de ses cd à chaque voyage en Grèce (nobody's perfect:-)) même si les paroles des chansons sont certes simplistes, il reste un showman et un danseur hors-pair (et même désormais un acteur) et sa musique reste à jamais lié à ce séjour et aux suivants d'ailleurs (vous pouvez difficilement mettre la radio grecque sans l'entendre)-voir vidéos ci-dessous-.

    corfou50.jpg
    Grecotel Corfou-photo Grecotel.com

     Suite à ce séjour, cet hôtel atteignait pour moi la perfection, et je vous l'aurais recommandé sans aucune réserve... seulement j'y suis retournée il y a deux ans et si le cadre était toujours aussi enchanteur (avec construction de villas encore plus impressionnantes entre-temps), pas mal de choses avaient changé. La qualité du service et de la nourriture au restaurant « Mon Repos » s'était un peu dégradé (mais pas aux autres où les prix ne s'étaient d'ailleurs pas dégradés non plus...). Les soirées grecques qui avaient en partie contribué à ce séjour inoubliable n'existaient plus. La présence d'un requin- !- (évidemment l'hôtel n'y était pour rien) a rendu les baignades un peu moins insouciantes. Et le hall se transformait parfois en tripot pour d'autres requins Russes un peu éméchés carrément ivres (clientèle désormais russe à 80% et essentiellement mafieuse à en croire les propos des Grecs sur place notamment suite à un vol dont j'ai été l'objet, je leur laisse la responsabilité de leurs propos :-)) . Peut-être désormais faut-il donc lui préférer l'hôtel Eva Palace, plus intime (et vous permettant de profiter des services du Corfou Imperial) appartenant au même complexe.

     Mais tout cela n'enlève rien au charme incomparable de cet endroit réellement idyllique et unique et qui reste incontestablement un lieu d'exception où j'ai vécu des instants inoubliables... sur une île splendide qui ne ressemble à aucune autre où on éprouve une rare sensation de bien être !

    Site internet du Grecote Corfou Impérial

    Cliquez sur "lire la suite" pour voir quelques vidéos de Sakis Rouvas dont je vous ai parlé plus haut... et si vous aussi avez des lieux d'exception à me suggérer, en Grèce en particulier mais aussi ailleurs, n'hésitez pas...

    Lire la suite

  • Les meilleures adresses à Deauville: restaurants, hôtels...

    deauvilleaffiche2009.jpgPour patienter en attendant de connaître les compléments de programmation du 35ème Festival du Cinéma Américain de Deauville dont je vous rappelle que vous pourrez le suivre en direct sur ce blog et sur inthemoodfordeauville.com, je vous propose quelques adresses gastronomiques et hôtelières pour profiter au mieux du festival.

    2008_0903J-2Am20080017.JPG

    Cliquez ici pour accéder à mon article sur mes adresses d'hôtels, restaurants, bars, discothèques à Deauville.