Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

concours - Page 5

  • Trophées influenceurs by Tribway : votez pour Inthemoodlemag.com et tentez de gagner 500€ de shopping

     

    tribway.jpg

    Je vous propose aujourd'hui de tenter votre chance pour gagner 500 euros de shopping. En ces temps de crise, un petit plaisir non négligeable auquel s'ajoute celui de bénéficier de 15% de réduction sur le site de shopping Tribway sur lequel vous trouverez aussi bien des accessoires de mode que des livres ou des DVDs!

     Si vous aimez mes blogs, je vous propose ainsi de voter pour moi (attention: ne pouvant inscrire qu'un seul de mes 7 blogs, ce vote concerne Inthemoodlemag.com ). Vous pouvez voter une fois par jour. Et, raison de plus de ne pas vous en priver : vous pourrez bénéficier de 15% de réduction sur tous les produits en vente sur le site de shopping Tribway avec le code INTHEMOOD (valable jusqu’au 17 mai 2014). 

    Par ailleurs, en votant pour moi vous participerez automatiquement au grand tirage au sort qui vous permettra peut-être de gagner 500 € de shopping sur Tribway !

    Vous voulez participer? Alors, cliquez ici ou directement sur la bannière ci-dessus. Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que j'écris sur ces blogs depuis maintenant bientôt 11 ans, que j'en demeure la seule rédactrice (et j'y tiens!) et que je les rédige toujours avec autant de passion.

    Si vous voulez en savoir plus sur la genèse de ces blogs et donc  la genèse d'Inthemoodlemag.com, rendez-vous dans la rubrique "En savoir +" et "Mes blogs dans les médias".

  • Concours: gagnez vos pass pour le Festival du Film Asiatique de Deauville 2014

    deauvilleasia2014.jpg

    Comme chaque année, j'ai le grand plaisir de vous faire gagner vos pass pour le Festival du Film Asiatique de Deauville, un rendez-vous festivalier devenu incontournable, pour moi bien sûr mais aussi désormais pour les cinéphiles et passionnés de cinéma asiatique, un festival qui a gagné en qualité, renommée et festivaliers au fil des années pour constituer désormais un évènement cinématographique essentiel de l'année. 

    Cette 16ème édition aura lieu du 5 au 9 mars 2014. Son affiche (que vous pouvez découvrir ci-dessus) a été dévoilée avant-hier. Vous pouvez également retrouver toutes les informations sur le festival sur www.deauvilleasia.com, sur la page Facebook officielle et sur twitter ( @deauvilleasia). Vous pouvez par ailleurs d'ores et déjà acquérir vos pass, ici: http://badgecid.com .   Comme chaque année, je vous ferai vivre le festival en direct de l'ouverture à la clôture sur mes différents sites et principalement sur Inthemoodforfilmfestivals.com, Inthemoodfordeauville.com, Inthemoodlemag.com et Inthemoodforcinema.com mais aussi sur twitter (@moodforcinema, @moodfdeauville, @moodforfilmfest). Je vous informerai bien entendu de la programmation ici dès qu'elle sera dévoilée.

     Avant de vous parler de cette édition 2014, je vous propose un petit retour sur l'édition 2013, l'occasion aussi pour moi de vous parler de mon amour inconditionnel pour ce festival et la ville qui l'accueille. Quelques réponses aux questions du concours pourraient bien se trouver parmi les lignes à venir...

    asia5.jpg

    asia6.jpg

    asia29.jpg

    L'an passé, un soleil insolent irradiait les planches tandis que, au CID, les spectateurs effectuaient une plongée dans la noirceur d’une société asiatique souvent oppressée par une crise décidément bel et bien mondiale, du moins pour ce qui concernait les films en compétition qui ne furent pas moins passionnants justement parce qu’ils mettaient en lumière cette face sombre et souvent ignorée ou en tout cas masquée par d’autres (ir)réalités.

    Vous pourrez retrouver mon compte rendu complet et détaillé du Festival du Film Asiatique de Deauville 2013 en cliquant ici.

     Parmi ces films qui mettaient en lumière une face sombre de l'Asie à l'image des trois exemples très différents cités ci-dessous, il y eut notamment le film philippin « APPARITION »  de Vincent SANDOVAL qui a reçu le prix du public, un film qui se déroule dans un lieu en apparence hors du temps, un récit tragiquement universel sur la barbarie, la lâcheté, l’oppression.  Un cri dans le silence, vibrant, notamment grâce à des interprètes exceptionnelles et une réalisation maîtrisée qui joue habilement du clair obscur, de la blancheur et de la noirceur, un défi relevé en 8 jours seulement.

    Le grand prix décerné à "I.D" de Kamal K.M était une plongée dans l’envers du décor de Bollywood et de l’Inde mais surtout le reflet pertinent d’une société mondialisée (et car mondialisée) individualiste.  

     Le prix de la Critique, décerné à TABOOR de Vahid VAKILIFAR (Iran) était non moins sombre et passionnant même s'il avait décontenancé les spectateurs. Je me souviens encore de son premier (long) plan d’une beauté et d’une singularité étranges et marquantes : un homme revêt une combinaison métallique dans une roulotte tapissée d’aluminium. La scène s’étire en longueur et nous laisse le temps d’appréhender la composition de l’image, d’une fascinante étrangeté, une fascinante étrangeté qui ne cessera ensuite de croître. Tout semble rare, dans ce film : les dialogues, les personnages…et même le scénario. Malgré tout, la fascination opère pour cet univers et ce personnage entre la science-fiction et une réalité métaphorique bien sûr impossible à traiter frontalement dans un pays soumis à la censure, la surveillance et l’oppression. Tout est à la fois banal et étrange, quotidien et irréel comme cette viande qui cuit longuement filmée (et qui aura fait fuir plus d’un spectateur) qui prend soudain un tout autre sens. Un film radical et « absurde » dans un pays dont l’Etat l’est lui-même au point sans doute de ne pas se reconnaître dans cet univers carcéral, répétitif, cloisonné, oppressant, dans cette société qui étouffe, déshumanise, condamne à l’isolement, au silence, à se protéger des « radiations », d’un ennemi invisible mais bel et bien là. Le temps s’étire (longs couloirs, tunnels, longs plans fixes) quand il est dicté par une force supérieure qui « irradie », invisible et redoutable, et réduit l’être humain à être cette machine silencieuse et désincarnée. Un film qui s’achève par un plan splendide d’un homme dans la lumière qui se détache de la ville et la surplombe loin de « la violence du monde extérieure » rappelant ainsi le beau discours du réalisateur avant la projection qui avait dédié le film à son père « qui a toujours su préserver sa belle nature de la violence du monde extérieur ».  Un film qui ne peut laisser indifférent, une qualité en soi. Un prix de la critique prévisible pour le film visuellement le plus inventif, opaque et radical, et malin.

    Vous pourrez retrouver la suite de mon compte rendu de l'édition 2013 du Festival du Film Asiatique de Deauville en cliquant ici.

     

    asia21.jpg

     

    9 films étaient ainsi l'an passé projetés dans le cadre de la compétition et autant de regards, d’univers différents que de nationalités malgré cette noirceur commune et un instructif voyage dans la société, la culture et le cinéma asiatiques. Seuls, égarés, broyés par la crise, la solitude, oppressés, perdus dans la multitude, les personnages des films de cette compétition étaient tous en errance sous ou en quête d’ une identité et d’un ailleurs souvent inaccessible.

    L'édition 2013 fut aussi marquée par deux hommages et par la venue de deux grands cinéastes: Wong Kar Wai et Sono Sion (comme vous le verrez sur mes vidéos ci-dessous).

    asia15.jpg

     

     

    Le plus beau film de cette édition 2013 fut pour moi "The Land of hope" de Sono Sion, d'ailleurs même pour moi le plus beau film de l'année 2013 toutes nationalités et catégories confondues, un film dont la beauté mélancolique et poétique fait écho à celle de Deauville qui ne cessera jamais de me surprendre et ravir. Un film porté par un cri de révolte et l’énergie du désespoir, plus efficace que n’importe quelle campagne anti-nucléaire et surtout l’œuvre d’un poète, un nouveau cri d’espoir vibrant et déchirant qui s’achève sur un seul espoir, l’amour entre deux êtres, et une lancinante litanie d’un pas, qui, comme l’Histoire, les erreurs et la détermination de l’Homme, se répètent, inlassablement. Un film d’une beauté désenchantée, d’un romantisme désespéré (cette scène où le couple de vieux paysans danse au milieu du chaos est à la fois terriblement douce et violente, sublime et horrible, en tout cas bouleversante), d’un lyrisme et d’une poésie tragiques avec des paraboles magnifiquement dramatiques comme cet arbre -et donc la vie- qui s’embrasent mais aussi un travail sur le son d’une précision et efficacité redoutables. Vous pourrez retrouver la critique complète de ce film que je vous recommande plus que vivement dans le compte rendu précité.

    asia18.jpg

    asia9.jpg

     

    Si j'aime le cinéma asiatique, j'aime aussi passionnément la ville qui lui sert de décor et sa douce mélancolie qui lui fait judicieusement écho. Je ne connais pas d’endroits, ou si peu, dont la beauté soit aussi agréablement versatile, dont les couleurs et la luminosité lui procurent une telle hétérogénéité de visages. Oui, Deauville a mille visages. Loin de l’image de 21ème arrondissement de Paris à laquelle on tendrait à la réduire (qu’elle est aussi, certes), ce qui m’y enchante et ensorcelle se situe ailleurs : dans ce sentiment exaltant que procurent sa mélancolie étrangement éclatante et sa nostalgie paradoxalement joyeuse. Mélange finalement harmonieux de discrétion et de tonitruance. Tant de couleurs, de visages, de sentiments que j’éprouve la sensation de la redécouvrir à chaque fois. Bien sûr, je la préfère très tôt le matin, mystérieuse, presque déserte, qui émerge peu à peu des brumes et de l’obscurité nocturnes, dans une âpre luminosité qui se fait de plus en plus évidente, incontestable et enfin éblouissante. Ou le soir, quand le soleil décline et la teinte de couleurs rougeoyantes, d’un ciel incendiaire d’une beauté insaisissable et improbable et que je m’y laisse aller à des rêveries et des espoirs insensés. A l’image des êtres les plus intéressants, Deauville ne se découvre pas forcément au premier regard mais se mérite et se dévoile récompensant le promeneur de sa beauté incendiaire et ravageuse aux heures les plus solitaires, avec des couleurs aux frontières de l’abstraction, tantôt oniriques, tantôt presque inquiétantes.

     Mais plutôt que d'effectuer une nouvelle déclaration d'amour à Deauville je vous propose quelques liens à ce sujet:

    asia37.jpg

    -Mon article sur "Une journée idéale à Deauville" avec de nombreux bons plans et bonnes adresses (dont les quelques phrases ci-dessus sont extraites)

    asia34.jpg

    -Mon recueil de 13 nouvelles romantiques et cruelles sur le cinéma "Ombres parallèles" publié à compte d'éditeur aux Editions Numeriklivres qui comprend plusieurs nouvelles qui se déroulent à Deauville, ville à laquelle la couverture rend d'ailleurs hommage. Un roman qui vous pouvez acquérir directement en cliquant ici mais aussi sur fnac.com, chapitre.com, Amazon, iBookstore Apple, Numeriklire.net, Cultura, Google play etc.

    asia22.jpg

    ouest.jpg

    Image ci-dessus, Ouest-France de septembre 2013

     

    org7.jpg-Mon roman "Les Orgueilleux" qui a pour cadre le Festival du Cinéma Américain de Deauville et qui est aussi une déclaration d'amour à Deauville, également publié à compte d'éditeur aux Editions Numeriklivres et que vous pouvez acquérir directement en cliquant là (j'en profite pour vous dire qu'il fait partie du Calendrier de l'Après de mon éditeur et est à 1,49 € au lieu de 4,99€ jusqu'à fin janvier) mais aussi sur fnac.com, chapitre.com, Amazon, iBookstore Apple, Numeriklire.net, Cultura, Google play etc . Vous pouvez aussi retrouver mon interview à ce sujet dans le magazine "L'ENA hors les murs" (magazine des anciens élèves de l'ENA) en cliquant ici.

    Le roman et le recueil de nouvelles font partie de la collection e-LIRE de mon éditeur Numeriklivres défini par celui-ci comme "un écrin pour des bijoux littéraires" et j'en profite pour vous annoncer que j'aurai l'honneur d'être sur le stand de mon éditeur au Salon du Livre de Paris 2014 avec ces deux ouvrages.

    asia20.jpg

    Le Festival du Film Asiatique de Deauville 2014 se déroulera comme chaque année au CID de Deauville (cf photo ci-dessous).

     

    asia30.jpg

     

    CONCOURS

    Cette année comme les années précédentes, 16 pass sont en jeu. Ils seront ainsi répartis

    1er et 2ème prix: 4 pass (1 pour le 6, 1 pour le 7, 1 pour le 8, 1 pour le 9)

    3ème et 4ème prix: 2 pass (1 pour le 8, 1 pour le 9)

    5ème et 6ème prix : 2 pass (1 pour le 6, 1 pour le 7)

    soit 6 gagnants qui se répartiront les 16 pass.

    Vous pouvez participer jusqu'au 25 février 2014 à minuit. Vos réponses sont à envoyer à inthemoodforfilmfestivals@gmail.com avec, pour intitulé de votre email "Concours Festival du Film Asiatique de Deauville 2014". N'oubliez pas de me communiquer vos coordonnées (nom, prénom, email, numéro de téléphone). Les gagnants seuls seront contactés, par email après le 25 février.  Pour faire partie des heureux gagnants, répondez correctement aux 10 questions suivantes. Les réponses ont toutes un lien avec Deauville et/ou le cinéma asiatique et/ou le Festival du Film Asiatique de Deauville. Bonne chance à tous!

    1. Donnez-moi le titre du film dont est extraite l'image ci-dessous.

    question1.jpg

    2. Citez le précèdent film du réalisateur du film dont est extraite l'image ci-dessous.

    question2.jpg

    3. Quel est le rapport entre le film dont est extraite l'image ci-dessous et un des films primés au Festival du Film Asiatique de Deauville 2013.

    question3.jpg

    4. De l'affiche de quelle édition du Festival du Film Asiatique de Deauville est découpée l'image ci-dessous?

    question4bis.jpg

    5. De quel film est extraite l'image ci-dessous?

    question5.jpg

    6. Comment se nomme le film dont est extraite l'image ci-dessous?

    question6.jpg

    7. 2 indices pour découvrir un film. Quel est ce film?

    -Primé au Festival du Film Asiatique de Deauville.

    -En se référant au titre du film, Woody Allen aurait pu dire, pour paraphraser une citation qu'il affectionne... "..., c'est long, surtout vers la fin".

    8. Qui a reçu le nouveau prix créé lors du Festival du Film Asiatique de Deauville de l'an passé?

    9. En quelle année le Festival de Deauville a-t-il rendu hommage à ce cinéaste?

    question9.jpg

    10. Que représente le Festival du Film Asiatique de Deauville pour vous?

     

  • Golden Blog Awards 2013 : votez pour inthemood (plus que quelques jours pour voter!)

    golden5.jpg

    Je vous en parle chaque année : les Golden Blog Awards dont ce sera cette année la 4ème édition récompensent les meilleurs blogs lors d'une cérémonie à la Mairie de Paris en novembre.

     Pour franchir la première étape et pour que mon/mes blog(s) soi(en)t soumis aux votes du jury, je dois passer la première et donc récolter un maximum de vos votes.

     Pour voter, rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur "Votez", en haut à droite de ce blog. Et n'oubliez pas que vous pouvez voter une fois par jour jusqu'à la clôture des votes, le 25 octobre 2013, à 18h.

     Bien entendu, je n'ai pas créé ce blog pour participer à des concours mais pour partager ma passion, dévorante, pour le cinéma, mais j'ai créé ce blog et les autres pour qu'ils soient lus  et ce concours est indéniablement un moyen de les faire encore mieux connaître...et puis sans les concours, jamais je n'aurais eu l'idée de créer ces blogs puisque c'est suite aux nombreux concours que j'ai remportés m'ayant permis de faire partie de jurys de festivals de cinéma que j'ai commencé à créer ces blogs pour partager ces singulières expériences.

     Mon premier blog sur lequel j'écris quotidiennement a été créé en 2003, il s'agit d'Inthemoodforcinema.com . J'en possède désormais 7 et j'essaie de m'appliquer autant sur chacun. J'ai décidé d'en inscrire 5 aux Golden Blog Awards. Je n'ai donc pas inscrit Inthemoodfordeauville.com et Inthemoodforcannes.com, plus ponctuels et spécifiques au contraire des 5 autres plus généralistes.

     Pour voter, il vous suffit de vous rendre sur les blogs en question et de cliquer en haut à droite des blogs respectifs sur "Votez".

    Contrairement à de nombreux blogs inscrits, je suis l'unique rédactrice/créatrice de ces différents blogs  que j'ai créés de A à Z et chacun pour des raisons différentes mais toujours avec la même passion. Pour en savoir plus sur mes blogs cinéma, et leur origine, cliquez ici.

    J'espère aussi que ce sera l'occasion pour moi de mieux faire connaître Inthemoodforhotelsdeluxe dont j'ai inventé le "concept", exposé ici.

    Enfin, si vous voulez en savoir plus sur mon parcours que j'ose croire atypique, sur l'origine de mes blogs et désormais sur mes romans publiés, cliquez ici pour accéder à mon CV et là pour découvrir mes passages dans les médias.

    Merci d'avance à ceux qui prendront le temps de voter une ou plusieurs fois et bonne(s) lecture(s)! Vous pouvez parfaitement voter pour tous mes blogs si vous le souhaitez ou un seul...

    Vous pouvez donc voter pour: Inthemoodforcinema.com (en haut à droite de ce blog, en cliquant sur "Votez!")

    IN THE MOOD FOR CINEMA

     

    mais vous pouvez aussi voter pour Inthemoodforfilmfestivals.com (en cliquant sur "votez!" en haut à droite de http://inthemoodforfilmfestivals.com )

    IN THE MOOD FOR FILM FESTIVALS

     

     

    et vous pouvez aussi voter pour Inthemoodlemag.com (en cliquant sur "votez!" en haut à droite de http://inthemoodlemag.com )

    IN THE MOOD - LE MAGAZINE

     

    et vous pouvez aussi voter pour Inthemoodforluxe.com (en cliquez sur "votez!" en haut à droite de http://inthemoodforluxe.com )

    IN THE MOOD FOR LUXE

    et enfin, vous pouvez voter pour Inthemoodforhotelsdeluxe.com (en cliquant sur "votez!" directement sur la page des Golden Blog Awards, ici)

    IN THE MOOD FOR HOTELS DE LUXE

  • Réponses au concours "Gagnez vos pass pour le Festival du Cinéma Américain de Deauville"

    deauville20135.png

    Vous trouverez, ci-dessous, les réponses au concours vous permettant de remporter vos pass pour le Festival du Cinéma Américain de Deauville 2013. Je vous rappelle que cette 39ème édition aura lieu du 30 Août 2013 au 8 septembre 2013. Vous avez été très nombreux à participer et aussi très nombreux à trouver toutes les bonnes réponses... J'aurais aimé pouvoir offrir des pass à tous, ce n'est malheureusement pas possible. Je vous remercie d'avoir participé. Vous trouverez de nombreux autres concours dans la rubrique "Concours" de ce blog. Comme chaque année, je vous ferai vivre le festival en direct de l'ouverture à la clôture sur mon site http://inthemoodforfilmfestivals.com et sur http://inthemoodfordeauville.com  

    Vous pouvez retrouver mon compte-rendu de  la formidable édition 2012, ici .

     

     

    Harveykeitel 008.JPG

     Photos ci-dessus : copyright blogs Inthemood – Festival du Cinéma Américain de Deauville 2012

    Je vous rappelle que le site officiel du Festival du Cinéma Américain de Deauville est http://festival-deauville.com, que le compte twitter officiel du Festival du Cinéma Américain de Deauville est @DeauvilleUS (et @lpscinema) avec pour hashtag officiel #Deauville2013 et que vous pouvez accéder à sa page Facebook officielle en cliquant ici. Je vous recommande également celle de la ville de Deauville, @Deauvilletwitts sur twitter.

    festd20.jpg

    Pour ma part, je vous ferai suivre le festival en direct comme chaque année sur ce blog dédié http://www.inthemoodfordeauville.com  (sur lequel vous trouverez toutes mes archives sur le Festival du Cinéma Américain de Deauville) ainsi que sur http://www.inthemoodforcinema.com , et  surtout sur mon nouveau site consacré aux festivals de cinéma http://inthemoodforfilmfestivals.com sur lequel le Festival du Cinéma Américain de Deauville est à l’honneur à partir de maintenant, jusqu’en septembre. Vous pourrez aussi me suivre sur mon compte twitter principal @moodforcinema ainsi que sur celui que je consacre à Deauville @moodfdeauville et sur ma page Facebook principale http://facebook.com/inthemoodforcinema et a fortiori sur celle que je consacre à ce festival http://facebook.com/inthemoodfordeauville .

     En attendant l’édition, 2013, vous pouvez également retrouver mon best of de l’édition 2012 en cliquant ici avec de nombreuses critiques, photos, vidéos. Un tout petit aperçu ci-dessus.

     

    CLIQUEZ ICI POUR LIRE MON ARTICLE DETAILLE SUR LE PROGRAMME DE L’EDITION 2013

     

    CLIQUEZ ICI POUR LIRE MON ARTICLE SUR UNE JOURNEE IDEALE A DEAUVILLE AVEC DE NOMBREUX BONS PLANS

     CONCOURS - REPONSES

    deauvillet.jpg

    Pour la 6ème année consécutive, j’ai donc eu le plaisir de vous faire gagner vos pass pour le Festival du Cinéma Américain de Deauville 2013 (  grâce au Centre International de Deauville).

     

    REPONSES :

    1. Comment s’appelle le personnage féminin principal du (magnifique) film dont est extraite l’image suivante?

    concours1.jpg

    Cette image est extraite du film qui fut le grand vainqueur de l'année 2012, "Les Bêtes du Sud sauvage" de Benh Zeitlin dont le personnage féminin principal se prénomme Hushpuppy. Retrouvez ma critique en cliquant ici.

     

    2.  En quelle année le réalisateur du film dont l’image a été découpée ci-dessous est-il venu à Deauville pour la dernière fois ? Quel est ce réalisateur?

    cp2.jpg

    Il s'agit d'une image extraite de "Lincoln" de Steven Spielberg dont vous pouvez retrouver ma critique, ici. Steven Spielberg est venu à Deauville en 2004 pour la dernière fois.

     

    lincoln.jpg

    3. De quel classique du cinéma américain est extraite l’image ci-dessous?

    concours4.jpg

    Il s'agit d'une image extraite du film "Les Ensorcelés" de Vincente Minelli dont vous pouvez retrouver la critique, ici.

    ensorceles.jpg

     

    4. Si je vous dis à propos de la photo ci-dessous « il n’y en eut que trois », à quels films pensez-vous?

    cp11.jpg

    Cette image est extraite du film "Géant", un des trois films tournés par James Dean: « Géant » , « La fureur de vivre » et « A l’est d’Eden ».

     

    5. Quel est le film américain ci-dessous dont a été extraite une image légèrement modifiée?

    cp9.jpg

    Il s'agit d'une image de "Little miss sunshine" de Jonathan Dayton.

    concours, cinéma, Deauville, Festival du Cinéma Américain de Deauville, Festival du Cinéma Américain de Deauville 2013

     

    6.  Quel rapport entre les deux images suivantes extraites de deux films différents (la première découpée et l’autre intacte) et le 39 ème Festival du Cinéma Américain de Deauville?

    cp5.jpg

    Cette image est extraite du film "Mademoiselle Chambon" de Stéphane Brizé dont vous pouvez retrouver la critique ici. Vincent Lindon est l'acteur principal de ce film.

    chambon.jpg

     

    cp6.jpg

    Il s'agit bien d'une image de "Vincent, François, Paul et les autres" de Claude Sautet dans lequel Vincent est incarné par Yves Montand. Vincent Lindon joua dans l'excellent "Quelques jours avec moi" de Claude Sautet.

    Vincent Lindon était le point commun. Il sera le président du jury de cette 39ème édition.

     

    7. Quel acteur est à droite sur cette photo (dont cet élément sur la photo ci-dessous devrait aisément vous faire trouver le titre du film dont il s’agit)?

    cp14.jpg

    Il s'agit d'Humphrey Bogart dans "Le Faucon maltais".

    bog.jpg

     

    8. Ce fut un de mes grands coups de coeur du Festival du Cinéma Américain de Deauville ces dernières années. De quel film est extraite l’image ci-dessous?

    cp18.jpg

    Cette image est extraite du film "Elle s'appelle Ruby" de Jonathan Dayton et Valérie Faris dont vous pouvez retrouver la critique, ici.

    ruby.jpg

    9. L’année 1995 a marqué un tournant dans l’histoire du Festival du Cinéma Américain de Deauville. Pourquoi? Donnez-moi le nom du film qui en a été le « symbole ».

    C'est en 1995 que débuta la compétition de films indépendants. C'est le film "ça tourne à Manhattan" de Tom DiCillo qui reçut le Grand Prix.

    10. En une phrase, quels sont pour vous les atouts de ce festival, que vous connaissez si vous y êtes déjà allé ou que vous imaginez dans le cas contraire?

    Si vous voulez connaître quelques uns des atouts de ce festival retrouvez mes deux articles suivants:

    CLIQUEZ ICI POUR LIRE MON ARTICLE DETAILLE SUR LE PROGRAMME DE L’EDITION 2013

     

    CLIQUEZ ICI POUR LIRE MON ARTICLE SUR UNE JOURNEE IDEALE A DEAUVILLE AVEC DE NOMBREUX BONS PLANS

     

     11. Regardez cette photo. Quel est le nom du personnage principal du roman éponyme (mais qui n’a aucun lien avec le film dont est extraite l’image ci-dessous) dont je vous ai parlé dans cette page?

    concours5.jpg

    Il s'agit d'une image extraite du film "Les Orgueilleux" d'Yves Allégret qui est aussi le titre de mon roman se déroulant dans le cadre du Festival du Cinéma Américain de Deauville. Le personnage principal se nomme Martin Rastello Et si vous n'avez pas gagné à ce concours, j'en profite pour vous rappeler que je fais actuellement gagner une liseuse électronique Kobo aux lecteurs du roman, ici. J'en profite aussi pour vous annoncer que dans quelques jours sortira mon recueil de nouvelles "Ombres parallèles" (également publié chez Numeriklivres) dont plusieurs se déroulent dans le cadre du Festival du Cinéma Américain de Deauville.

  • CONCOURS - Gagnez un séjour dans un hôtel 5 étoiles pour 2 avec petits-déjeuners et repas gastronomique

    Pour une fois, je vous propose un concours qui n'a rien à voir avec le cinéma même si je vous rappelle que vous pouvez toujours gagner vos pass pour le Festival du Cinéma Américain de Deauville 2013 ici et 10 locations pour "Au bout du conte" d'Agnès Jaoui, là.

    lopmp.jpg

    Pour le lancement de mon nouveau site http://inthemoodforhotelsdeluxe.com , je vous fais gagner un séjour dans un splendide hôtel 5 étoiles.

    Cliquez sur la photo ci-dessous pour savoir comment participer et cliquez ici pour connaître le concept du site. Vous pouvez également devenir partenaires du site..

    chaty.jpg

  • Concours - The Voice - Gagnez des places pour la tournée THE VOICE TOUR

     

     

    concours,musique,the voice,the voice tour

    Petite pause dans mes directs du Festival de Cannes que je vous invite à suivre sur mon autre site http://inthemoodforfilmfestivals.com pour vous faire gagner des places pour une des très rares émissions de divertissement que je regarde très régulièrement et que j’apprécie tout particulièrement essentiellement parce  qu’elle met en valeur le talent des artistes et ne cherche pas à les rabaisser ni à les forcer à se livrer sur leur vie privée. Juste le talent. Et il faut dire que les 4 finalistes en ont. Entre Olympe qui, pour moi, possède ce qui distingue les stars (mot galvaudé mais que j’emploie rarement): la grâce; Yoann qui a une voix d’une beauté et d’une force à couper le souffle et qui est d’autant plus touchant qu’il a réussi à faire de sa fragilité une force; Nuno qui incarne la perfection vocale et qui a un charisme indéniable et enfin la jeune Loïs qui a une surprenante maitrise pour son jeune âge, un quelque chose en plus. Si je devais choisir, peut-être opterais-je pour le premier qui a ce supplément d’âme qui fait que n’importe quel morceau qu’il interprète est personnalisé et sublimé (il a même réussi à me faire aimer des artistes que je n’appréciais pas particulièrement). Chacune de ses prestations est électrique et magnétique. Même s’il ne gagne pas, je pense et j’espère que sa carrière est toute tracée.

    Olympe

     

    Nuno, Dièse, Emmanuel, Yoann, Louane, Loïs, Anthony et Olympe seront donc sur les routes de France à partir du 30 mai 2013 et à Paris-Bercy le 29 juin. L’ensemble des dates de la tournée « The Voice Tour » est à retrouver ici : http://bit.ly/121iezc

    Pour en savoir plus, je vous recommande également le site officiel de « The Voice Tour ». Je remercie au passage l’Agence Rise Up pour ce concours.

    Comment participer et gagner 2 places pour « The Voice » à Dijon, le jeudi 4 juillet à 20H30?

    Pour gagner ces places, répondez aux deux questions suivantes en envoyant vos réponses à inthemoodforcinema@gmail.com avant le 30 ju, avec pour intitulé de votre email « Concours The voice »: Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses à la première question. La seconde étant destinée à récompenser les vrais amoureux de l’émission.

    1. Qui a chanté une chanson d’Edith Piaf lors de la demie-finale de The Voice et quelle était cette chanson

    2. En une phrase, pourquoi aimez-vous « The Voice »?

    Je vous rappelle enfin que, pour la sortie de mon roman « Les Orgueilleux » , ici (qui se déroule d’ailleurs dans le cadre d’un festival de cinéma), je vous fais gagner une liseuse électronique.

  • Concours Trophée Influenceurs 2013 by Tribway : gagnez un ipad en votant pour Inthemood

    Oui, je sais, je sais, à chaque fois je dis qu'on ne m'y reprendra plus, que je ne participerai plus à ce type de concours n'étant jamais très douée pour mobiliser les troupes...mais comme cette fois, un simple vote peut vous permettre de remporter un ipad, je me suis dit que cela valait la peine de vous en parler donc si cela vous tente...

    Cliquez sur l'image ci-dessous pour vous rendre sur la page du concours puis cliquez sur "Voter pour Sandra Mézière et tenter de remporter un ipad Mini" et n'hésitez pas à relayer...

    tribway3.jpg

     

    Si vous avez l'âme joueuse, je vous rappelle également que je vous fais gagner une liseuse avec mon roman "Les Orgueilleux". Cliquez ici pour connaître le règlement du concours.

    Enfin, vous pouvez gagner une nuit et un dîner dans un hôtel 5 étoiles grâce à un autre concours que j'organise, ici.

    fere9.jpg

  • Concours : votez pour mon blog et participez au tirage au sort pour gagner un ipad mini

    tribway.jpg

    Je m'étais promis de ne plus participer à ce genre de concours: je ne suis pas très douée pour mobiliser et des petits malins trouvent toujours la parade pour multiplier les votes de manière plus ou moins licite mais je trouve le site qui organise le concours et qui m'a sollicitée plutôt sympa et puis ça vous permettra peut-être de gagner un ipad mini. Enfin, bref, rien ni personne ne vous y oblige mais si vous avez envie de tenter votre chance, il suffit de vous inscrire en deux  temps/ trois mouvements et de voter ( pour moi, de préfèrence:), enfin pour mon blog http://inthemoodforfilmfestivals.com qui est celui en lice pour l'occasion ) sur la page à laquelle vous accéderez en cliquant sur l'image ci-dessus puis en cliquant sur "Voter pour Sandra Mézière et tenter de remporter un ipad mini".

     Mais si vous ne deviez participer qu'à un concours, ce serait à celui dont je vais vous parler dans les jours prochains et qui sera en exclusivité sur ce blog. En effet, en téléchargeant mon roman "Les Orgueilleux" qui sort cette semaine, vous aurez l'opportunité de remporter une liseuse. Je vous en dis bientôt plus!