Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

concours

  • Concours - Gagnez vos pass pour le 45ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    AJOUT DU 27 AOÛT : MON ARTICLE SUR LE PROGRAMME DU FESTIVAL EST EN LIGNE, ICI :

    http://www.inthemoodforcinema.com/archive/2019/08/25/45eme-festival-du-cinema-americain-de-deauville-programme-co-6171859.html

    AJOUT DU 30/08/2019 : retrouvez les réponses au concours publiées ce jour sur les pages Facebook d'Inthemoodfordeauville.com (http://facebook.com/inthemoodfordeauville) et d'Inthemoodforcinema.com (http://facebook.com/inthemoodforcinema).

    Comme chaque année, et pour la 10ème année consécutive, en partenariat avec le CID (Centre International de Deauville, salle dans laquelle se déroule le Festival du Cinéma Américain), j’ai le plaisir de mettre en jeu 36 pass (valeur unitaire : 35 euros) pour cette 45ème édition du festival.

    Le concours est en bas de cette page pour ceux qui n’auraient pas envie de lire la présentation qui précède (dans laquelle, cependant, pourraient se trouver quelques réponses aux questions du concours…).

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    Comme chaque année également, et même à plus forte raison cette année, j’attends avec impatience cette édition (ma 27ème ou 28ème, à vrai dire je ne sais plus trop bien, en revanche s’il y a bien une chose sur laquelle je n’ai aucun doute, c’est que ma passion pour ce festival est toujours aussi vivace !). A plus forte raison cette année écrivais-je car cette édition s’annonce particulièrement prestigieuse puisque :

    -Catherine Deneuve, qui se fait rare, présidera le jury. Elle succède ainsi dans ce rôle à une autre actrice de grand talent, Sandrine Kiberlain. Voilà qui place cette édition 2019 du Festival du Cinéma Américain sous le signe de l'élégance, du prestige, du glamour, et du talent donc. Tant de chefs-d’œuvre figurent dans sa filmographie qu'il me serait impossible de choisir entre ceux-ci parmi lesquels "Les parapluies de Cherbourg", "Le Dernier Métro", "Le choix des armes", "Hôtel des Amériques", "Les Demoiselles de Rochefort", Belle de jour", "Fort Saganne", "Drôle d'endroit pour une rencontre", "Un conte de noël", "Indochine", "Elle s'en va"... Dans l’article à lire, ici, je vous propose plusieurs critiques de films avec cette dernière et notamment celle du film "Les yeux de ma mère" de Thierry Klifa avec, en bonus, mon récit du déjeuner presse avec l'équipe du film (dont Catherine Deneuve) lors de sa sortie.

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    -Chanel sera partenaire du festival pour la première fois cette année. Il n'y a rien de surprenant néanmoins à ce que Chanel soit partenaire de ce festival, les liens entre Chanel et Deauville mais aussi Chanel et le cinéma étant particulièrement étroits. C'est en effet à Deauville que Gabrielle Chanel ouvrit sa première boutique en 1913 (sous l'hôtel Normandy où figure d'ailleurs une plaque en sa mémoire). Et, l'an passé, un parfum nommé Paris-Deauville a été mis en vente par la marque, vente associée à une très élégante campagne de communication orchestrée par Chanel. Retrouvez mon article à ce sujet, ici.

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    -Anna Mouglalis sera présidente du jury Révélation. Notons également que Anna Mouglalis est l'ambassadrice de la maison Chanel depuis de nombreuses années. Elle avait d’ailleurs interprété Coco Chanel dans Coco Chanel & Igor Stravinsky de Jan Kounen. 

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis


    KRISTEN STEWART recevra un DEAUVILLE TALENT AWARD 2019 dans le cadre du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2019. Une soirée hommage aura lieu le vendredi 13 septembre, suivie de la première française de "Seberg" de Benedict Andrews. Une édition qui s'annonce décidément prestigieuse.

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    "Soucieux de rassembler tous les publics et de célébrer les 10 ans de Deauville Saison, la section consacrée aux séries, le Festival du cinéma américain de Deauville offrira sur grand écran un « marathon » de plus de 70 heures de l’intégralité des 8 saisons de la série Game of Thrones. Les 73 épisodes de la série multi récompensée seront diffusés à raison d’une saison par jour du samedi 7 au samedi 14 septembre 2019. Entrée libre dans la limite des places disponibles, au Cinéma Morny.
    Du 7 au 14 septembre 2019.

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

     

    Pour l’heure, tels sont les seuls éléments connus au sujet de cette programmation 2019 que je ne manquerai pas de vous détailler ici. Cette édition aura cette année lieu une semaine plus tard, du 6 au 15 septembre. La conférence de presse d’annonce de sélection aura lieu le 22 août. Le programme sera néanmoins annoncé dans ses grandes lignes tout au long du mois d’août.

    Si vous hésitez encore à venir, retrouvez mon compte rendu de l’édition 2018, ici, et mon article bilan dans le magazine Normandie Prestige 2019 ou encore mes articles quotidiens publiés l’an passé pendant le festival dans le quotidien Paris-Normandie. Dans ces différents articles, vous trouverez quelques réponses aux questions ci-dessous.

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    La 44ème édition du festival fut riche d’instants magiques à commencer par l’inoubliable concert de Renaud Capuçon. Il y eut aussi le discours lyrique et inspiré en hommage à Morgan Freeman prononcé par Vincent Lindon, les standing ovations à la fin de certaines projections (Puzzle, Les Chatouilles…), la remise du prix du 44ème Festival aux Frères Sisters de Jacques Audiard et une clôture qui s’est achevée dans la bonne humeur comme celle qui a régné pendant ces dix jours sans un soleil irréel et étincelant.

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    Chaque année, le vendredi de l’ouverture, la fébrilité est à son comble. Nul doute que ce sera encore le cas cette année. Lorsque dans la majestueuse salle du CID retentit la flamboyante musique du festival, c’est toujours une réminiscence qui fait palpiter le cœur à mille à l’heure. Depuis 26 ans (ou 27 ans) pour moi. Débute alors un exaltant voyage immobile auquel invite la devise du festival : un moment unique pour tous les amoureux du cinéma. Deauville se pare alors des couleurs de la bannière étoilée. Les planches s’auréolent de mélancolie joyeuse. La ville vit soudain au rythme trépidant du 7ème art. Deauville est le festival du public. De tous les publics. De ceux qui veulent découvrir l’état de l’Amérique à travers les Docs de l’Oncle Sam et les films indépendants de la compétition. De ceux qui veulent frissonner ou rêver en découvrant les Premières (en 2018 notamment les films de Jacques Audiard, Mélanie Laurent, John Curran…) et en assistant aux hommages (une légende était sur les planches en 2018, Morgan Freeman).

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    Les films en compétition sont en effet chaque année le reflet des Etats d’Amérique et surtout de l’état de l’Amérique. L’année 2018, celle de l’après #MeToo, si la noirceur était aussi au rendez-vous, le pouvoir était pris par les femmes, deux titres des films de la compétition étaient ainsi des prénoms féminins (Nancy et Diane) et six d’entre eux avaient pour personnages principaux des protagonistes féminines. Des femmes souvent condamnées par l’existence, engluées ou même enfermées dans leur quotidien, leur passé, confrontées à la solitude, à la maladie, à la mort, aux traumatismes…et même enfermées au sens propre et condamnées à mort dans le douloureux Dead women walking. Des femmes fortes et combattives qui s’emparaient néanmoins de leurs destins. Les films s’achevaient ainsi souvent par un nouveau départ (au sens propre). En route vers un lendemain peut-être plus joyeux. Une note d’espoir malgré tout. Dans chaque film aussi ou presque, la religion était aussi (omni)présente. « Une Amérique où règne le désenchantement et la mélancolie, où l'espoir est tenace », comme l’avait très bien résumé la présidente du jury de la critique, l’enthousiaste Danièle Heymann. Le jury de la critique, lors de la cérémonie du palmarès, avait d’ailleurs également tenu à saluer « la quasi-parité de la compétition avec 6 films de femmes. »

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    L’an passé, le festival avait par ailleurs choisi de mettre en avant le talent de quatre femmes qui, "toutes, par leurs choix exigeants et leurs parcours, témoignent d’une audace et d’une liberté qui font la force du cinéma indépendant contemporain dans toute sa diversité et sous toutes ses formes: Kate Beckinsale (Deauville Talent Award), Elle Fanning (Nouvel Hollywood); Mélanie Laurent; et Shailene Woodley (Nouvel Hollywood)." Et c’était aussi une femme (amoureuse de Deauville, elle aussi), Sandrine Kiberlain, qui présidait le jury. Il y eut aussi Sarah Jessica Parker, si lumineuse avec son « énergie unique et transgressive » comme l’avait souligné le Maire de Deauville. Les femmes étaient aussi à l’honneur dans les documentaires. La compétition, comme chaque année, était une fenêtre ouverte sur les tourments de l’Amérique contemporaine dans laquelle ses citoyens courent après la liberté, l’émancipation, le droit d’exister simplement sans être discriminé, bien loin de l’American dream. Les films primés étaient pourtant pour la plupart parsemés de notes de poésie et de fantaisie, s’achevant le plus souvent par un regard ou un départ, bref un espoir opiniâtre…

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    "L'art du cinéma consiste à s'approcher de la vérité des hommes, et non pas à raconter des histoires de plus en plus surprenantes" disait Jean Renoir. Cette vérité, chaque année, la compétition de Deauville nous la donne à voir et c’est toujours un voyage particulièrement instructif dans l’Amérique contemporaine, comme ce sera sans aucun doute à nouveau le cas cette année.

    Pour préparer au mieux votre séjour, rendez-vous dans la rubrique « Bonnes adresses » de mon blog consacré à Deauville, Inthemoodfordeauville.com. Vous en trouverez aussi sur mon blog Inthemoodforhotelsdeluxe.com.

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    Je vous donne rendez-vous à Deauville pour un compte rendu quotidien dès le 5 septembre. Suivez-moi en direct sur les réseaux sociaux :

    -instagram (@sandra_meziere),

    -twitter (@Sandra_Meziere et @moodfdeauville)

    -et sur les pages Facebook d’Inthemoodfordeauville.com (http://facebook.com/inthemoodfordeauville) et d’Inthemoodforcinema.com (http://inthemoodforcinema.com).

    Sur mes blogs Inthemoodforcinema.com et Inthemoodfordeauville.com, vous pourrez retrouver le programme au fur et à mesure des annonces et bien sûr un compte rendu détaillé du festival.

    Et si vous voulez réserver dès maintenant votre pass au CID, vous le pouvez bien sûr également, ici.

    CONCOURS – REGLEMENT

    Seules les personnes n’ayant jamais gagné deux fois ou plus aux concours similaires organisés les années passées sur mes blogs sont autorisées à participer.

    Seuls les lauréats seront contactés (par email).

    Fin du concours le 28 août, à minuit. Les réponses seront publiées ici.

     Les pass seront à retirer sur place, à Deauville (à une adresse que je vous indiquerai), le jour de votre arrivée.

    Comme ce sont les vacances, je vous propose un petit jeu avec de nombreuses questions. Les lots seront attribués prioritairement aux personnes ayant obtenu toutes les bonnes réponses. Dans le cas où le nombre de personnes ayant trouvé toutes les bonnes réponses n’atteindrait pas le chiffre de 15 correspondant au nombre de lots seraient récompensées les personnes ayant trouvé un maximum de bonnes réponses. Les deux dernières questions permettront de départager les égalités. N’hésitez donc pas à participer même si vous ne connaissez pas toutes les réponses, vous aurez encore ainsi toutes vos chances ! Sachez d’ailleurs que certaines années personne n’a trouvé toutes les bonnes réponses donc même si vous n’en trouvez que quelques-unes, n’hésitez pas à tenter votre chance.

    Les questions (et les réponses) portent le plus souvent sur le cinéma américain, le Festival de Deauville, Deauville, et sur ce que nous savons déjà de cette 45ème édition. Vous devriez donc trouver un grand nombre de réponse sur mon blog Inthemoodfordeauville.com, dans mes articles sur l’édition 2018 et sur le site officiel du festival.

    Vos réponses sont à envoyer à : inthemoodforfilmfestivals@gmail.com avec, pour intitulé de votre email, « Concours Festival du Cinéma Américain de Deauville 2019 ». Merci d’indiquer vos nom et prénom (pas de pseudo). Si vous n’êtes pas disponible aux dates de votre lot, le pass ne sera pas échangeable. Je vous remercie donc par avance de vous assurer d’être disponible pendant le festival.

    Je vous invite à suivre mon compte instagram @sandra_meziere, mon compte twitter @Sandra_Meziere et la page Facebook d’Inthemoodfordeauville.com http://facebook.com/inthemoodfordeauville sur lesquels je vous donnerai régulièrement des indices jusqu’à la date de fin du concours.

    Les 36 pass en jeu mis à disposition par le CID sont répartis ainsi (soit 15 gagnants) :

    Lot 1 : 9 pass du samedi 7 au dimanche 15 septembre

    Lot 2 :  4 pass, soit un par jour, pour le week-end de clôture du jeudi 12 au dimanche 15 septembre

    Lot 3 : 5 pass pour le premier week-end (prolongé en semaine), soit 1 par jour : samedi 7, dimanche 8, lundi 9, mardi 10, mercredi 11

    Lot 4 :  5 pass semaines, soit un par jour pour le lundi 9, le mardi 10, le mercredi 11, le jeudi 12, le vendredi 13

    Lot 5 : 2 pass pour le 1er week-end (un pour le samedi 7 et un pour le dimanche 8)

    Lot 6 : 2 pass pour le 2ème week-end (1 pour le samedi 14 et 1 pour le dimanche 15)

    Lots 7 à 15 : 1 pass pour un jour du festival entre le samedi 7 et le dimanche 15 (attribué par  nombre de bonnes réponses du premier au dernier)

    QUESTIONS

    1/ A qui appartiennent ces yeux et ces lunettes ?

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    2/ Anna – Audrey – Marie-France - Keira… Qui suis-je ? Citez un autre de « mes » prénoms ?

    3/ De quel film (que je vous recommande vivement) est extraite cette image ?

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    4/ Comment se nomment leS 2 filmS dans lesquels vous pouvez voir ce plan ?

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    5/ Quel est ce film ?

    Indices : 180000. Lauréat. 9102. Acteur réalisateur.

    6/ De quel film est extraite cette image ?  Trouvez un lien avec le Festival de Deauville...

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    7/ Petite devinette. Quelle est cette personnalité du cinéma ? Merci d’expliquer les indices suivants :

    Deauville. Maison. Clan. Patron

    8/ Qui a réalisé ces photos ?

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    9/ Quel film récemment présenté dans le cadre du Festival du Cinéma Américain de Deauville faisait songer à « Cléo de 5 à 7 » d'Agnès Varda ?

    10/ Dans quelle affiche ai-je découpé ce bout d’image ?

    cinéma,concours,deauville,festival du cinéma américain,chanel,in the mood for cinema,in the mood for deauville,catherine deneuve,anna mouglalis

    11/ A quel film les trois indices suivants font-ils référence ?

    Vol au-dessus de la forêt – sélection – 2019 

    12/ Devinette : à quel lieu deauvillais ces célèbres vers vous font-ils penser ?


    Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers
    Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
    Mon bras qu'avec respect tout l'Espagne admire,
    Mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire,

    13/ Complétez cette citation en fonction des deux indices suivants : Incendie / Mélanie :

    Demain _ un _ _

    14 / Quelle est cette année ?

    Gloria – King – John – Kirk

    15/ Lesquels de ces noms ne figurent pas sur les planches de Deauville ?

    Michael Douglas – Morgan Freeman – Marilyn Monroe – Leonardo DiCaprio – Jack Nicholson – Jessica Chastain – Lauren Bacall – James Ivory – Richard Chamberlain – Kristin Scott Thomas – Lana Turner – Robert Pattinson – Robert Redford

    16/ Qui est le « président à vie » du jury du Festival du Cinéma Américain de Deauville ?

    17/ Quel est cet anniversaire ?

    Al – Bleu

    18/   Trouvez deux points communs entre ces deux films :

    Gerry - Il faut sauver le soldat Ryan

    19/ Pourquoi voulez-vous assister au 45ème Festival du Cinéma Américain de Deauville ?  

    (En une phrase ou beaucoup plus, il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse, l’essentiel est d’être sincère, cela me permettra de départager les égalités).

    20/ Quel est le film américain que vous préférez parmi ceux antérieurs à l’année 1980, et pourquoi ?

     (En une phrase ou beaucoup plus, il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse, l’essentiel est d’être sincère, cela me permettra de départager les égalités).

  • CONCOURS - Gagnez vos places pour LES PLUS BELLES ANNEES D'UNE VIE de Claude Lelouch

    Les plus belles années d'une vie de Claude Lelouch.png

    Aujourd'hui, en partenariat avec Mensch Agency et Metropolitan Films, j'ai le plaisir de vous faire gagner  5 places de cinéma pour un film que j'attends avec une impatience grandissante et dont je vous parlerai très prochainement en direct du Festival de Cannes. Ci-dessous, retrouvez :

    -toutes les informations sur le film "Les plus belles années d'une vie" de Claude Leouch,

    -le concours pour remporter vos places pour découvrir le film en salles,

    -Mes critiques de "Un homme et une femme", "Un + Une", "Itinéraire d'un enfant gâté",

     -Le compte rendu et les vidéos d'une master class de Claude Lelouch à laquelle j'avais assisté au Festival du Film Britannique de Dinard.

    Lire la suite

  • CONCOURS - REPONSES - Gagnez vos pass pour le 44ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

    44ème Festival du Cinéma Américain de Deauville 2018 3.JPG

    Vous avez été très nombreux à participer au concours permettant de remporter des pass pour le 44ème Festival du Cinéma Américain de Deauville (organisé en partenariat avec le CID). Les gagnants ont été contactés aujourd'hui. Si vous ne figurez pas parmi les heureux gagnants, sachez que des pass journaliers et des invitations pour la clôture seront mis en jeu sur mes réseaux sociaux pendant le festival. Je vous invite donc à les suivre:

    -Twitter : @Sandra_Meziere et @moodfdeauville

    -Instagram : @sandra_meziere

    -Facebook : http://facebook.com/inthemoodfordeauville et http://facebook.com/inthemoodforcinema 

    Je vous donne rendez-vous dès jeudi sur ces comptes en direct de Deauville pour vous faire vivre le festival en direct. Bon festival à tous ! 

    QUESTIONS et REPONSES

    Question n°1 : 

    Laquelle ou lesquelles parmi ces quatre personnalités a/ont son/leurs nom(s) immortalisé(s) sur les célèbres planches de Deauville ?

    deauville,cinéma,festival du cinéma américain de deauville,44ème festival du cinéma américain de deauville,concours,in the mood for deauville,in the mood for cinema,festival,filmdeauville,cinéma,festival du cinéma américain de deauville,44ème festival du cinéma américain de deauville,concours,in the mood for deauville,in the mood for cinema,festival,filmdeauville,cinéma,festival du cinéma américain de deauville,44ème festival du cinéma américain de deauville,concours,in the mood for deauville,in the mood for cinema,festival,filmdeauville,cinéma,festival du cinéma américain de deauville,44ème festival du cinéma américain de deauville,concours,in the mood for deauville,in the mood for cinema,festival,film

    Paul Mazurski, Kevin Williamson, Chow yun-fat ont leurs noms qui figurent sur les planches. Seul Leonardo DiCaprio n'a pas (encore) son nom sur les célèbres planches. 

    Question n°2 :

    Quelques initiales et des chiffres pour deviner le nom d'un classique du cinéma américain :

    C.C/ H.H/JJ/0.6.9.1

    Quel est le film auquel font référence ces lettres et chiffres ?

    Le film à trouver était La Garçonnière de Billy Wilder.

    0.6.9.1 : l'année du film à l'envers (1960)

    HH pour Hope Holiday

    C.C pour C.C. Baxter, le personnage

    J.J pour Joyce Jameson

    La Garçonnière.jpg

    Question n°3 : 

    Quel est le titre de ce film (lié à l'histoire du Festival du Cinéma Américain de Deauville ) ?

     

    deauville,cinéma,festival du cinéma américain de deauville,44ème festival du cinéma américain de deauville,concours,in the mood for deauville,in the mood for cinema,festival,film

    Cette image est extraite du film The Rider projeté l'an passé en compétition dans le cadre du Festival du Cinéma Américain dont vous pouvez retrouver ma critique ci-dessous.

    The Rider de Chloé Zhao.jpg

     

    deauville,festival du cinéma américain de deauville 2017,festival du cinéma américain de deauville,festival,festivals,festival de cinéma,in the mood for cinema,michel hazanavicius,robert pattinson,vincent lindon,michelle rodriguez

     

    Brady, un jeune cow-boy, entraîneur de chevaux et étoile montante du rodéo, voit sa vie basculer après un tragique accident de rodéo. On lui annonce alors qu’il ne pourra plus jamais faire d’équitation. De retour chez lui, il est confronté au vide qu’est devenue sa vie : celle d’un cow-boy qui ne peut désormais ni faire de rodéo ni même monter à cheval. Pour reprendre son destin en mains, Brady se lance alors dans une quête identitaire en cherchant à comprendre ce que c’est vraiment qu’être un homme au cœur même de l’Amérique.    

    INTERPRÉTATION Brady Jandreau (Brady Blackburn), Tim Jandreau (Wayne Blackburn), Lilly Jandreau (Lilly Blackburn), Lane Scott (Lane Scott), Cat Clifford (Cat Clifford

    Brady vit ainsi avec une blessure à vif, physique et morale. Ainsi a-t-il vu ses rêves, son « American dream », se briser.  Brady Jandreau, qui joue son propre rôle aux côtés de sa famille et de ses amis est vraiment une jeune star du rodéo qui a vu sa vie basculer suite à un accident et cette véracité renforce bien sûr l’émotion qui émane de chacun des plans.

    Ici pas de super héros, pas de grandiloquence, pas de chevauchées fantastiques aux sanglots longs des violons, mais un homme à terre qui essaie de trouver la voie à emprunter pour se relever et continuer à avancer. Comme il le dit lui-même, là où un animal aurait été abattu lui est « obligé de vivre ». Meurtri mais combattif.  Les scènes d’une beauté et simplicité bouleversantes s’enchainent pour dresser le portrait d’un homme que la réalisatrice regarde avec beaucoup d’humilité et de bienveillance aussi éloignée soit-elle (à l'origine du moins) du Dakota du Sud où le film est tourné.

    Après s’être immergée durant quatre ans dans une réserve amérindienne du Dakota du Sud pour réaliser « Les chansons que mes frères m’ont apprises », la réalisatrice pose ainsi à nouveau sa caméra dans cet Etat, à nouveau dans la réserve indienne de Pine Ridge. Après s’être intéressée aux Indiens, elle se penche cette fois sur ces Cowboys d’une autre Amérique, sans éclat, sans flamboyance, sans rutilance, qui combattent pour survivre. Chloé Zhao  revisite ainsi le western faisant du décor un personnage à part entière. Sa caméra caresse et sublime les corps de ces cowboys qui « chevauchent la douleur », qui bravent la nature.

    A l’image du personnage de Katie dans « Katie says goodbye » (autre film en compétition du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2017), Brady doit faire face à un avenir sans espoir, à un parent immature, et lui aussi incarne de nombreux contrastes à l’image de cette Amérique pétrie de contradictions. La violence de l’arène dans laquelle il évolue contraste avec la tendresse dont il fait preuve avec sa jeune sœur handicapée ou son ami victime d’un accident de rodéo (ces scènes ne sont jamais voyeuristes ou larmoyantes mais pleines de sensibilité). Les immenses plaines évocatrices de liberté contrastent avec la blessure et l’arène qui l’enferment. Et c’est en renonçant au rodéo que le cowboy va devenir un homme…

    Chloé Zhao réussit une œuvre  pleine de délicatesse et de subtilité sur un univers a priori rude et rugueux. Entre documentaire et drame intimiste, son film  dresse le portrait poignant d’un personnage qui apprend à renoncer dont la force vous accompagne bien après le générique de fin et qui vous donnera envie de continuer à avancer et rêver envers et contre tout.

    Le jury qui lui a attribué le grand prix a salué sa poésie et son humanité.

    Question n °4 :

    En quelle année ce film fut-il présenté au Festival du Cinéma Américain de Deauville et quel est le titre de ce film ?

    Il s'agit du film Le chat connaît l'assassin de Robert Benton, un film projeté en 1977 à Deauville.

    deauville,cinéma,festival du cinéma américain de deauville,44ème festival du cinéma américain de deauville,concours,in the mood for deauville,in the mood for cinema,festival,film

    Le chat connaît l'assassin.jpg

    Question n°5 :

    Quel prix ce film a-t-il obtenu au Festival du Cinéma Américain de Deauville, en quelle année et quel est son titre ?

    deauville,cinéma,festival du cinéma américain de deauville,44ème festival du cinéma américain de deauville,concours,in the mood for deauville,in the mood for cinema,festival,film

    Ce film a obtenu le Prix d’Ornano du 34ème Festival du Cinéma Américain de Deauville. Il s'agit de Johnny Mad Dog de Jean-Stéphane Sauvaire.

    Johnny Mad Dog.jpg

     

    Question n°6 :

    Qui est-ce ? Quel prix a-t-il reçu au Festival du Cinéma Américain de Deauville et en quelle année ?

    deauville,cinéma,festival du cinéma américain de deauville,44ème festival du cinéma américain de deauville,concours,in the mood for deauville,in the mood for cinema,festival,film

    Il s'agit de  Jay McInerney, prix littéraire Barrière 2007 avec La belle vie (The good life).

    Question n°7 : 

    En quelle année le Festival du Cinéma Américain de Deauville eut-il lieu pour la première fois au CID et combien de spectateurs la salle peut-elle contenir ?

    Le Festival du Cinéma Américain de Deauville a eu lieu pour la première fois au CID en 1992. La salle peut contenir 1497 spectateurs.

    Question n°8 :

    De quel excellent film américain cette image est-elle extraite ?

    deauville,cinéma,festival du cinéma américain de deauville,44ème festival du cinéma américain de deauville,concours,in the mood for deauville,in the mood for cinema,festival,film

    Cette image est extraite de La loi du silence d'Alfred Hitchcock.

    La Loi du silence.jpg

    Question n°9 :

    Pourquoi souhaitez-vous assister au Festival du Cinéma Américain de Deauville ? (Cette question est obligatoire même si vous n'avez pas réussi à répondre à toutes les questions précédentes et est simplement destinée à départager d'éventuels gagnants ayant toutes les bonnes réponses ou le même nombre de bonnes réponses et d'éviter les réponses automatiques de sites de concours. )

    Question n°10 : 

    Quel est votre film (américain) préféré ? (Cette question est obligatoire même si vous n'avez pas réussi à répondre à toutes les questions précédentes et est simplement destinée à départager d'éventuels gagnants ayant toutes les bonnes réponses ou le même nombre de bonnes réponses et d'éviter les réponses automatiques de sites de concours. Bien sûr, vos goûts ne seront pas jugés. Seule compte la passion du cinéma... ).

    Lien permanent Imprimer Catégories : CONCOURS/JEUX, FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE 2018 Pin it! 0 commentaire
  • CONCOURS - Musique - Gagnez votre place pour le concert d'Enrique Iglesias à l'AccorHotels Arena le 11 novembre

    Concert Enrique Iglesias Accorhotels Arena.jpg

    Voilà un concours idéal pour cet été 2018 ! La musique d'Enrique Iglesias évoque pour moi l'allégresse, les vacances et un séjour dans le Sud de l'Espagne où, d'un lieu à l'autre, résonnait la même musique comme la bande originale du film de mes vacances, celle du chanteur de pop en question désormais pour moi indissociable de ce joyeux séjour.
     

     
     
    La star latine revient pour un grand concert le 11 novembre 2018 dans le majestueux décor de l’AccorHotels Arena et je suis ravie de permettre à l'une ou l'un d'entre vous de pouvoir remporter sa place ici.
     
    Depuis sa dernière tournée en France, il a sorti quatre grands hits - Duele El Corazon, Subeme La Radio, El Baño et Move To Miami, qui dominent les charts du  monde entier. 
     

     
     
     En novembre, Enrique se produira à Paris avec sa tournée All The Hits Live, qui, avec un tel nom, devrait enthousiasmer les fans de musique latine contemporaine avec 100 % de hits. 
     
     Le nouveau show, All The Hits Live, comporte une nouvelle mise en scène et beaucoup plus d'effets spéciaux avec par exemple un mur de LEDs de 500 m², deux fois plus d'effets lumières et pyrotechniques et un son deux fois plus puissant grâce à la technologie de dernière génération.
     
     Depuis début 2018, le chanteur a donné une série exclusive de concerts à guichets fermés dans toute l’Europe occidentale. Avec ce nouveau show, il s'est produit à  Prague, Budapest et Ljubljana avec deux concerts, et un autre à Oslo, Athènes, Munich, Copenhague et Lisbonne. En Mai dernier, Enrique Iglesias a vendu l'intégralité des 45 000 billets pour son concert à Tel Aviv.
     
     Les billets du concert All The Hits Live à Paris sont disponibles auprès des points de ventes Ticketmaster. Les organisateurs conseillent aux plus grands fans de se dépêcher pour obtenir leur place, étant donné que les billets en promotion pour ses derniers concerts ont tous été vendus en l'espace de 18 jours.

    Les billets sont disponibles ici : https://bit.ly/2lyvC0R ...et un chanceux ou une chanceuse pourra remporter sa place pour le concert du 11 novembre 2018 en participant au concours ci-dessous.

    CONCOURS 

    Vous avez jusqu'au 30 septembre 2018 pour envoyer vos réponses à inthemoodforfilmfestivals@gmail.com avec, pour intitulé de votre email, "Concours concert Enrique Iglesias". Seul(e) la gagnante ou le gagnant sera contacté(e).

    1. Combien de single (environ) Enrique Iglesias a-t-il vendu au fil de sa carrière ?

    2. Comment se nommait son premier album ?

    3. Quel grand compositeur sera en concert à l'AccorHotels Arena le 23 novembre ?

    4. Citez deux chanteuses avec qui Enrique Iglesias a interprété deux différents duos ?

    5. Pourquoi voulez-vous remporter cette place pour ce concert en particulier ? (La réponse à cette question permettra de départager les bonnes réponses et de récompenser la ou le plus passionné(e) et/ou motivé(e).)

    Bonne chance à toutes et à tous !