Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Les César en direct ...

    césar.jpgLes César en direct ce sera bien sûr d'abord à 21h sur Canal plus et Canalplus.fr .

    Par ailleurs, je suis cette année accréditée pour la salle presse de la cérémonie. Si possible (en espérant que cela capte...), j'espère donc vous la faire vivre depuis les coulisses par twitter et de toute façon vous pourrez lire à mon retour un compte rendu détaillé, avec photos et vidéos à l'appui.

     Je vous invite aussi à commenter les résultats et en attendant à laisser vos pronostics et commentaires à la suite de cette note.

    Retrouvez ci-dessous, en cliquant sur "lire la suite", mon précèdent article avec mes commentaires et pronostics ainsi que mes liens vers mes critiques de la plupart des films nommés.

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : CESAR 2010 Pin it! 4 commentaires
  • Concours: 10x2 places pour "Bus Palladium" de Christopher Thompson

    buspalladium.jpgJe vous offre aujourd'hui 10 places pour 2 pour voir "Bus palladium" de Christopher Thompson qui sortira en salles le 17 mars prochain et dont vous pouvez lire ma critique et voir la bande annonce en cliquant ici.

    Pour remporter ces places, soyez parmi les 10 premiers à répondre correctement aux 3 questions suivantes et à m'envoyer vos réponses accompagnées de vos coordonnées à inthemoodforcinema@gmail.com avec comme intitulé de l'email "Concours Bus Palladium".

    1. Par quelle chanson des Stones le film débute-t-il?

    2. Qui a composé la musique du film?

    3. Qui a coécrit le scénario avec Christopher Thompson?

    Lien permanent Imprimer Catégories : CONCOURS/JEUX Pin it! 0 commentaire
  • Avant-première- Critique de « Bus Palladium » de Christopher Thompson

    buspalladium.jpg

    Alors qu'il a toujours baigné dans l'univers cinématographique, entre son grand-père Gérard Oury et sa mère Danièle Thompson (avec laquelle il a coécrit plusieurs scénarii), Christopher Thompson a attendu d'avoir presque quarante ans pour passer derrière la caméra. Un premier film est souvent le plus personnel, celui qui porte le plus l'empreinte de son réalisateur. Christopher Thompson, lui, a choisi de nous parler de musique et d'amitié à travers une bande de jeunes musiciens...

    Lucas, (Marc-André Grondin), Manu (Arthur Dupont), Philippe (Abraham Belaga), Jacob (Jules Pelissier) et Mario (François Civil) s'aiment depuis l'enfance. Ils ont du talent et de l'espoir. Ils rêvent de musique et de gloire. Leur groupe de rock, LUST, connaît un succès grandissant, mais les aspirations de chacun rendent incertain leur avenir commun. L'arrivée de Laura (Elisa Sednaoui) dans leur vie va bousculer un peu plus ce fragile équilibre.

    Cela débute sur le sublime air de « Let it loose » des Stones et pour moi c'était déjà une bonne raison d'aimer ce film ( vous saurez désormais comment me corrompre... : -)). Et ensuite ? Ensuite, « Bus Palladium » pâtit un peu de cette brillante référence avant de nous embarquer dans sa propre musique. Plus lisse, plus douce mais non dénuée de rugosité et d'amertume. Christopher Thompson fait commencer son film dans un joyeux désordre imprégné de l'enthousiasme de ce groupe qui débute. Puis, des personnages se distinguent : Lucas et Manu surtout, définis autant par l'amitié qui les lie que par leur rapport à leurs mères. La mère de Lucas est psy, réfléchie et compréhensive. Celle de Manu est très jeune, hôtesse de l'air, elle est indépendante, libre, et vit avec son fils comme avec un colocataire, dans un incessant tourbillon. Le premier est aussi équilibré que le second vit sur le fil et en déséquilibre. Et c'est là la grande force de ce premier film qui nous en fait dépasser les faiblesses : le caractère attachant de ses personnages dont Christopher Thompson (et Thierry Klifa, son coscénariste) brosse subtilement les portraits, à travers leurs relations avec leurs parents (mère dans le cas des deux précités ou grand-mère dans le cas de Babcia la grand-mère de Jacob qui ne parle que Yiddish.) Il sait singulariser ses personnages, les distinguer, nous les rendre familiers, particulièrement aidé en cela par trois acteurs exceptionnels. D'abord, la découverte Arthur Dupont qui interprète l'écorché vif Manu qui joue la comédie avec un air de Romain Duris et chante avec la voix de De Palmas. Ensuite Marc-André Grondin qui de nouveau en est au « premier jour du reste de sa vie ». et Elisa Sednaoui, séductrice et forte avec juste ce qu'il faut de fragilité qui affleure.

    Ces trois-là nous valent de suivre le film avec intérêt, leurs relations parfois troubles, surtout fortes, leur douloureux et définitif adieu à l'adolescence et le cruel renoncement à leurs rêves. Dommage alors que le reste soit si peu « rock », si peu à l'image du nom du groupe « Lust » (qui signifie luxure), que tout semble tellement lisse, que le Bus Palladium et certains personnages (au contraire de ces trois-là qui en ont tant) manquent  de caractère, que le film ait refusé de se situer vraiment dans une époque pour malheureusement ne pas parvenir non plus à être intemporel ( l'intrigue se déroule dans les années 80 avec des références vestimentaires des années 1970  et un vocabulaire des années 2000 « taf », « buzz » sans oublier la nourriture venant de chez Quick...).

    Malgré cela, émanent de ces trois personnages  principaux un tel charisme et une belle fragilité qu'on les quitte avec regret même s'ils nous laissent, comme Rizzo (lumineuse Naomi Greene)qui, dans le dernier plan, regarde à travers une vitre baignée de soleil, avec le bel espoir et la force d'un avenir (plus) radieux. Allez-y ne serait-ce que pour ces trois-là qui crèvent l'écran... Une première réalisation imparfaite mais attachante avec quelques beaux plans qui reflètent bien le tourbillon d'effervescence et de mélancolie mêlées de cette période charnière de leurs existences.

     

    Sortie en salles : le 17 mars 201

    Lien permanent Imprimer Catégories : AVANT-PREMIERES Pin it! 2 commentaires
  • Concours exclusif: gagnez votre pass permanent pour le Festival du Film Asiatique de Deauville 2010

    16 nouveaux pass en jeu pour le Festival du Film Asiatique de Deauville 2010!

    festivaldeauville2010.jpg

     

    orange2.jpgGrâce à Orange, partenaire officiel du Festival,  qui m'avait déjà permis de vous faire gagner de nombreux pass pour le dernier Festival du Cinéma Américain de Deauville, j'ai aujourd'hui l'opportunité de vous inviter au Festival du Film Asiatique qui aura lieu du 10 au 14 mars 2010. (En cliquant ici vous trouverez l'intégralité de la programmation d'Orange au Festival du Film Asiatique de Deauville). 

     Ce sera la 12ème édition du festival, et pour moi peut-être la 8ème (même si je n'ai pas encore tranché entre le Forum International Cinéma et Littérature de Monaco et le Festival du Film Asiatique de Deauville qui se déroulent cette année en même temps), 5 ans après avoir fait partie de l'éminent jury de cinéphiles du festival.

    Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce festival, pour vous donner une idée, vous pouvez trouver mes compte rendus des éditions précédentes, ici.

    Vous pouvez d'ores et déjà trouver les premières informations sur cette programmation 2010 sur mon blog "In the mood for Deauville".

    Il me reste 30 pass à vous faire gagner.  Pour que vous puissiez profiter pleinement de ce festival, j'ai décidé de faire gagner à 4 d'entre vous 4 pass journaliers, soit l'équivalent d'un pass permanent.

    Pour remporter ces pass, il vous suffit de répondre correctement aux questions suivantes et de m'envoyer vos réponses par email à inthemoodforcinema@gmail.com avec comme intitulé "Concours Deauville n°3", avant le  2 mars prochain, à minuit. Si vous avez participé aux concours précédents, vous pouvez à nouveau participer, à l'exception des lauréats. Et si vous ne connaissez pas toutes les réponses, tentez quand même votre chance au cas où personne ne les trouverait toutes. D'autres places seront prochainement mises en jeu.

    Pour trouver les réponses rendez-vous sur "In the mood for cinema", "In the mood for Deauville", "Orange", le site officiel du festival.

    1. D'abord une question pour récompenser les fidèles du blog: quel réalisateur asiatique ai-je récemment interviewé?

    2. Quel film a remporté le grand prix l'année où je faisais partie du jury de cinéphiles Première du festival?

    3. L'image ci-dessous a été découpée à partir d'une affiche du Festival Asiatique. De quelle année s'agit-il?

    deauville78.jpg
    4. Qui a créé le Festival du Film Asiatique de Deauville?
    5. En quelle année le Festival a-t-il été repris par le Public Système Cinéma?
    6. A quel cinéaste Orange consacrera-t-il son cycle "Director's cut", cette année?
    7. Qui est-ce? En quelle année vient-il au Festival de Deauville?
    concoursdeauv5.jpg
    8. De l'affiche de quel magnifique film  cette image est-elle extraite?
    concoud.jpg
    9. Qui a présidé le jury du Festival l'année où celui-ci a été repris par le Public Système Cinéma?
    10. Pour départager les gagnants, donnez-moi deux raisons (au moins, plus si vous voulez) pour lesquelles vous souhaitez et/ou rêvez de remporter ces pass et d'assister à ce festival? Montrez-vous enthousiaste...
    Lien permanent Imprimer Catégories : CONCOURS/JEUX Pin it! 0 commentaire