Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 8

  • Vidéo: Isabelle Adjani reçoit le prix d'interprétation féminine de la 15ème cérémonie des Lumières

    Hier soir avait lieu la 15ème cérémonie des Lumières à l'Hôtel de ville de Paris où la trop rare Isabelle Adjani a reçu le prix d'interprétation féminine pour "La journée de la jupe" de Jean-Paul Lilienfeld. En attendant le palmarès complet et le récit de cette soirée, retrouvez ma vidéo (ma première avec mon caméscope de poche d'où une qualité approximative...j'en conviens:-) mais je promets de m'améliorer...) de ce moment d'émotion...

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : IN THE MOOD FOR NEWS (toute l'actualité ciné) Pin it! 3 commentaires
  • Cérémonie des Lumières 2010: le palmarès dès ce soir sur inthemoodforcinema.com

    franceeee.jpg
    Ci-dessus, photo du plateau du 13h de France 2 par inthemoodforcinema.com

    En attendant de vous raconter ma visite des coulisses de France 2 et notamment de son JT de 13H (je vous parlerai aussi du livre de Lilian Thuram croisé à cette occasion intitulé "Mes étoiles noires"), je vous rappelle que ce soir aura lieu la cérémonie des Lumières à la mairie de Paris. J'y serai et vous pourrez bien entendu trouver un compte rendu exhaustif sur ce blog. En attendant, je vous renvoie vers la liste des nommés et vers mes critiques de quelques uns de ces films nommés: "A l'origine" de Xavier Giannoli, "Un Prophète" de Jacques Audiard, "Welcome" de Philippe Lioret, "Coco avant Chanel" d'Anne Fontaine, "Le Père de mes enfants" de Mia Hansen-Love . Si on s'attend à un triomphe d'"Un Prophète", le choix pour les meilleurs acteurs et actrices risque en revanche d'être cornélien étant ainsi nommés dans ces catégories: Isabelle Adjani, Dominique Blanc, Valeria Bruni-Tedeschi, Sandrine Kiberlain, Audrey Tautou, et Yvan Attal, François Cluzet, Romain Duris, Vincent Lindon, Tahar Rahim... A suivre sur inthemoodforcinema.com...

    france45.jpg
    Lien permanent Imprimer Catégories : IN THE MOOD FOR NEWS (toute l'actualité ciné) Pin it! 4 commentaires
  • "In the air" de Jason Reitman: la bande annonce... avant ma critique

    intheair.jpgUn peu débordée pour de nombreuses raisons (je vous parlerai de quelques unes d'entre elles très bientôt...) donc exceptionnellement aujourd'hui, uniquement une bande annonce, celle de "In the air" de Jason Reitman que je viens de voir et  pour lequel j'ai eu un réel coup de coeur, en particulier en raison de son scénario d'une nuance salutaire... Vous pourrez bien entendu très bientôt lire ma critique détaillée.

    A suivre sur inthemoodforcinema.com (notamment): le compte rendu de ma visite au jt de 13h, mon compte rendu et mes vidéos de la cérémonie des Lumières à la mairie de Paris, la critique de "In the air" de et le retour des critiques des films à l'affiche.

    Lien permanent Imprimer Catégories : BANDES ANNONCES Pin it! 2 commentaires
  • « Ce que je sais de Vera Candida » de Véronique Ovaldé-Sélection Prix des lectrices de Elle 2010

    veracandida.jpgCela faisait un moment que je ne vous avais pas proposé de critiques de livres lus dans le cadre du Grand Prix de lectrices de Elle 2010 dont je fais toujours partie du jury. Il faut dire qu'à l'exception de « La Délicatesse » de David Foenkinos,  cette noirceur qui semble commune à tous les livres de la sélection me désespère, une règle à laquelle ne déroge pas vraiment ma dernière lecture:  « Ce que je sais de Vera Candida » de Véronique Ovaldé.

    Véronique Ovaldé nous emmène dans une Amérique du Sud imaginaire, sur l'île de Vatapuna, où naissent trois femmes d'une même lignée avec le même destin : enfanter une fille sans jamais pouvoir révéler le nom du père. Elles sont toutes éprises de liberté, téméraires mais aussi mélancoliques et victimes de la même triste fatalité. Seule Vera Candida osera briser les chaînes du destin, prendre son destin en main en fuyant Vatapuna dès ses 15 ans et en partant pour le continent,  à Lahomeria, pour se forger une nouvelle vie, sans passé... C'est aussi là qu'elle rencontre Itxaga, journaliste à l'Indépendant.

    L'idée de ces chaînes du destin et de la fatalité qu'une femme brisera était aussi judicieuse qu'intéressante. Tout comme celle de ces lieux à la fois imaginaires et si réalistes, empreints de la chaleur, de la moiteur d'une Amérique du Sud qui n'échappe pas à la corruption. Sans doute  l'écriture de Véronique Ovaldé est-elle vive et marquée d'une certaine légèreté (d'humour même), idée plutôt astucieuse pour évoquer les passés de ces femmes qui sont de véritables fardeaux.

    Véronique Ovaldé a un style bien à elle mais qui semble tellement maniéré (phrases interminables, parfois des majuscules quand il n'en faut pas ou sans majuscules quand il en faudrait...) que cela en perd (à mes yeux) tout intérêt. Je n'ai rien contre la modernité littéraire revendiquée et marquée par des audaces stylistiques, même parfois hasardeuses, même quand elle prend des libertés avec la grammaire ... à condition que cela ne freine pas la lecture et l'enrichisse d'une manière ou d'une autre. En ce qui me concerne, cela a constitué un frein à l'envie de savoir ce qu'elle savait de Vera Candida....  Pour moi trop de style et surtout d'obstination à en faire preuve et le démontrer, tue le style et surtout le fil de l'histoire.  Le titre en est un parfait exemple...

    Et puis je suis un peu lasse de ces destins sordides que je retrouve livres après livres (de cette sélection en tout cas), quels qu'en soient les lieux et époques.

     Véronique Ovaldé signe ainsi certes des portraits de femmes fortes que je n'ai néanmoins pas réussi à trouver attachantes. Les chaînes de leurs destins transforment ce qui aurait pu être des contes enchanteurs en contes désenchantés. Un livre qui aura au moins le mérité de nous parler d'ici (un "ici ailleurs" néanmoins souvent glauque) en nous emmenant ailleurs. Il faut ainsi reconnaître que Véronique Ovaldé parvient à nous faire croire en cet ailleurs... tout en nous dissuadant d'y aller !

    Cliquez ici pour lire mes  autres critiques  des livres sélectionnés pour le Grand Prix des lectrices de Elle 2010.

    elle35.jpg