Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

     

« "Gatsby le magnifique" de Baz Luhrmann en ouverture du Festival de Cannes 2013 ? | Page d'accueil | Rappel: aidez Les Toiles Enchantées en allant au cinéma ce 25 décembre! »

24/12/2012

Livre - « Marilyn la légende » par Henry-Jean Servat

mari1.jpg

Cinquante ans après sa mort, Marilyn continue à fasciner, plus que jamais même,  et son visage étincelant à la beauté diaphane et fragile, continue à éblouir, immortel. Des aspects de sa personnalité ou de sa vie continuent à être découverts, prouvant qu’elle était une femme encore bien plus complexe que ce à quoi certains ont longtemps voulu la réduire, une image sur papier glacé, et surtout très intelligente et lucide. Velléitaire et déterminée, forte et si fragile, éblouissante et égarée, entourée et si seule, tellement observée et incomprise, orgueilleuse et doutant d’elle-même, enfantine et incarnation suprême de la féminité, manipulatrice et manipulée : Marilyn réunit tous les (fascinants) paradoxes des artistes et les porte à leur paroxysme. Femme « irréelle et aérienne », aussi, comme la définit Henry-Jean Servat.

bardot.jpg

romy.jpg

Journaliste et écrivain, Henry-Jean Servat défend toujours avec un enthousiasme communicatif ses passions, ses justes révoltes même (contre la corrida notamment) mais aussi et surtout sa passion du cinéma et des actrices de légende. Après « Bardot, la légende », en 2009 et « Romy, la légende » en 2011, place à « Marilyn la légende ». Le livre est d’ailleurs préfacé par une autre légende, Brigitte Bardot qui y raconte son admiration pour Marilyn et sa rencontre avec celle dont elle loue la  « fragilité gracieuse ».

week.jpg

A l’image de Romy et Brigitte, Marilyn est la star mythique que seul son prénom suffit à désigner à l’image du titre du film qui lui a cette année été consacré « My week with Marilyn » de Simon Curtis. Quel plus beau et à la fois plus impossible personnage de cinéma que Marilyn qui était elle-même, déjà, un personnage dans la vie puisqu’elle interprétait constamment un rôle, se mettant en scène, maquillant son vrai visage (dans tous les sens du terme) ? Le film commence et s’achève sur une image de Marilyn sur l’écran…et ne s’en détachera d’ailleurs guère. Si c’est bien à celle qui se dissimulait derrière ce masque que le film s’attache, il ne parvient pourtant jamais à s’éloigner des clichés se contentant au contraire de les aligner (dans les deux sens du terme, des clichés sur sa personnalité à ceux, visuels, qui l'ont immortalisée).

prince.jpg

Contrairement au film précité qui ne se concentre que sur une semaine durant le tournage du « Prince et la danseuse » de Laurence Olivier, Henry-Jean Servat,  avec ce livre à la (dé)mesure du mythe, réalise une sorte de kaléidoscope de sa vie aussi tumultueuse, tragique que passionnante, en une centaine de questions et plus de 300 images dont certaines particulièrement rares, un livre qui ravira donc autant ceux qui sont des inconditionnels que ceux qui souhaitent la (re)découvrir.

des.jpg

Marilyn ce sont des clichés (dans les deux sens du terme) qui l’ont parfois enfermée ou révélée comme celui de la plus célèbre scène de toute sa carrière, lorsque sa robe blanche se soulève dans le très beau « Sept ans de réflexion » de Billy Wilder, un de ses plus beaux films avec son dernier film achevé « Les Désaxés » (film d’une modernité étonnante dans lequel son rôle a été écrit pour elle par Arthur Miller, et si j'aime tant ce film c'est sans doute parce que sa belle, touchante et troublante fragilité y affleure tant) mais aussi avec « Certains l’aiment chaud », et un film dans lequel elle n’a qu’un petit rôle mais qui définit si bien la cruauté insatiable de cet univers qui la révèlera et la broiera :  « Eve » de Mankiewicz.

eve.jpg

Le livre évoque aussi bien sa vie privée que sa vie publique, est jalonné de photos de ses films, mais aussi des photos où elle prend la pose, certaines connues (comme celle à  l’Ambassador hotel à New York en 1955) ou beaucoup plus rares, mais aussi de passionnants témoignages comme celui  de son amie Jane Russel, de sa demi-sœur, de Tony Curtis, de Jack Lemmon, de Gina Lollobrigida,  de Carole Amiel, la dernière compagne d’Yves Montand qui raconte la rencontre de Marilyn  et Yves Montand etc.

mari5.jpg

jane.jpg

 Le livre contient aussi de nombreuses citations de Marilyn qui éclaire sa personnalité complexe, sa fragilité poignante, sa lucidité mélancolique : « J’ai toujours pensé que je n’étais personne. Et la seule façon pour moi de devenir quelqu’un…et bien c’est d’être quelqu’un d’autre. », « Les hommes ne me regardent pas, ils jettent leurs yeux sur moi. »

mari17.jpg

 Ce livre est avant tout un sublime hommage à une femme mythique, à une actrice admirable terriblement belle, désespérément malheureuse, indéniablement talentueuse qui est et restera grâce et à cause de cela : une légende. Une très belle idée de dernière minute pour un beau cadeau de noël !

 

Marilyn la légende

Henry-Jean Servat

Hors Collection

www.horscollection.com

35 euros 

Découvrez les 6 sites "in the mood ": http://inthemoodlemag.com , http://inthemoodforfilmfestivals.com, http://www.inthemoodforcannes.com , http://www.inthemoodforcinema.com  , http://www.inthemoodforluxe.com  . Retrouvez également cet article sur http://inthemoodlemag.com .

Rendez-vous sur Hellocoton !

11:01 Écrit par Sandra Mézière dans IN THE MOOD FOR NEWS (toute l'actualité ciné) | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cinéma, marilyn monroe, marilyn, noël, cadeau, henry-jean servat, livre | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | Pin it! | |

Commentaires

Oui. Marilyn est vraiment inoubliable. Etrange d'ailleurs que l'on se rappelle de certaines stars et plus réellement des autres ...

Amicalement.
Stéphane.

Écrit par : Stéphane | 24/12/2012

Odchudzanie stało się o wiele prostsze dzieki zielonej kawie. Teraz możesz zgubić nawet 10 kg w ciągu 40 dni.
jak szybko schudnac. Sprawdz jak schudnąć w talii w 14 dni.
Zielona kawa podnosi metabolizm powodując że chudniemy nawet wtedy gdy nie porzucimy słodkości.

Écrit par : zielona kawa | 29/05/2014

Écrire un commentaire