Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Le site idéal pour trouver un cadeau sur le cinéma

    pulp.jpg

    Il n’est jamais facile de trouver le cadeau sur le cinéma original, et même le cadeau singulier lié à une passion quelle qu’elle soit. J’ai découvert avec enthousiasme un site qui permet justement de trouver le cadeau idéal, pour vous ou pour les autres, en particulier si vous êtes passionné de cinéma. Vous pourrez aussi préciser si vous êtes fan d’un genre en particulier ou d’un film comme Star Wars mais le site vous propose déjà une sélection plus large parmi laquelle il serait difficile de ne pas trouver le cadeau de vos rêves.

    Vous pourrez ainsi opter pour un cadeau personnalisé comme un Oscar avec le nom que vous souhaitez graver sur le socle. Effet chic et surprise garanti. Rien de mieux en effet qu’un cadeau personnalisé. Si c’est ce que vous recherchez, vous pourrez ainsi également offrir une Wonderbox Cinéma avec les dernières sorties cinéma de la semaine comme les plus grands classiques remasterisés à côté de chez vous.

    anatomie.jpg

     Si vous voulez un cadeau plus « utile », vous pourrez ainsi notamment trouver l’incontournable livre des scénaristes « Anatomie du scénario » de John Truby. LE livre indispensable pour tout scénariste que vous pourrez offrir à un apprenti scénariste ou vous procurer si vous-même écrivez des scénarios ou y aspirez. C’est  en tout cas le meilleur livre sur le sujet.

    spielberg.jpg

    Vous pourrez également trouver des coffrets consacrés à des classiques du cinéma  comme le coffret Martin Scorsese (contenant 9 chefs-d’œuvre du cinéaste parmi lesquels « Sutter island » dont vous pouvez retrouver ma critique ici), le coffret Stanley Kubrick, le coffret la trilogie Le Parrain, le coffret Steven Spielberg.  

    shutter.jpg

    Vous pourrez également donner un petit air d’Hollywood à votre lieu d’habitation avec notamment l’affiche de Pulp fiction ou  la toile photo de l’inoubliable Steve McQueen.

    steve.jpg

    Sur le même site, vous pourrez également trouver une multitude d’autres idées cadeaux liées à d’autres passions comme la cuisine, le sport, les voyages, le dessin… Vous n’aurez désormais plus d'excuse pour ne pas trouver d’idée cadeau originale…

    Article sponsorisé

    Lien permanent Imprimer Pin it! 0 commentaire
  • Mes bonnes adresses de l'été (2) : La Cantine de Deauville (brasserie, restaurant)

    Cet été, chaque semaine, je continuerai bien sûr à vous parler de cinéma mais je vous ferai également découvrir mes bonnes adresses à Paris et ailleurs. Après "la Cantine des Tsars", à Paris la semaine dernière, je poursuis avec la Normandie et "La Cantine de Deauville", l'occasion de vous rappeler que je vous fais actuellement gagner vos accréditations pour le Festival du Cinéma Américain de Deauville 2017, ici.

    cantine12

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : BONNES ADRESSES Pin it! 0 commentaire
  • Critique de UNE FEMME FANTASTIQUE de Sebastian Lelio

    Ce film a remporté le Grand prix décerné par le jury de Marion Cotillard au Festival du Film de Cabourg 2017. Il a fait l’unanimité des jurys puisqu’il est également reparti avec le prix de la jeunesse. Retrouvez mon compte rendu du Festival du Film de Cabourg 2017, ici.

    fantastique2.jpg

     Marina et Orlando, de vingt ans son aîné, s’aiment loin des regards et se projettent vers l’avenir. Lorsqu’il meurt soudainement, Marina subit l’hostilité des proches ­d’Orlando : une « sainte famille » qui rejette tout ce qu’elle représente. Marina va se battre, avec la même énergie que celle dépensée depuis toujours pour devenir la femme qu’elle est : une femme forte, courageuse, digne… Une femme fantastique !

     Le film débute par des chutes d’eau. Vertigineuses. Sublimes et inquiétantes. Comme un avertissement, une parabole d’une autre chute qu’elles préfigurent. Ces chutes, ce sont celles d’Iguazu, situées entre l’Argentine et le Brésil. C’est là qu’Orlando a prévu d’emmener la femme qu’il aime pour son anniversaire. Nous voilà avertis. La dissonance dans leur bonheur qui semble parfait est annoncée. Et en effet, la nuit même Orlando meurt d’une rupture d’anévrisme. La caméra ne quitte alors plus Marina. Nous adoptons son point de vue. La panique. Les réactions dans l’urgence. La sidération. La suspicion et l’humiliation dont elle est victime. Les larmes qui ne coulent pas car il faut réagir vite, faire face.

     Le portrait que dresse Sebastian Lelio est celui d’une femme combattive avant d’être celui d’une femme « différente » (une différence que je vous laisse découvrir). L’empathie est immédiate. Marina ne peut pas faire le deuil (expression honnie par l’auteur de ces lignes : faire son deuil comme on doit faire ses courses, accomplir une besogne, passer à autre chose, zapper tout, les êtres et les sentiments…c’est à la mode) de l’homme qu’elle aime car elle doit se défendre, de la police ( et notamment d’une inspectrice des mœurs ( !) zélée) qui la soupçonne d’avoir voulu le tuer, du fils de l’homme qu’elle aimait qui la considère comme un simple objet de désir,  de la famille de son compagnon qui la traite comme une prostituée, de son ex épouse qui la traite de « chimère ». Le film flirte alors avec le thriller, notamment en raison d’une mystérieuse clé qui peut-être ouvre sur des secrets ou la preuve de leur amour. Ou sur le néant.  Mais il y a l’art et une présence animale (le chien d’Orlando que Marina fera tout pour récupérer) qui sauvent et promettent, peut-être, des lendemains plus heureux…

     Daniela Vega qui incarne ce personnage digne et blessé est sidérante d’engagement, de justesse, d’émotion et de rage contenues, sublimée par une réalisation maitrisée et élégante. Sans jamais être militant, le film de Sebastian Lelio est une magnifique déclaration d’amour à une femme fantastique à l’identité et la parole bâillonnées, au propre comme au figuré (une scène marquante le symbolise) qui ne demande qu’à pouvoir être entendue. Sa voix vibrante d’émotions nous conforte dans l’idée qu’il serait dommage de s’en priver… La fougue et l’urgence de la réalisation mais aussi la force émotive de la musique qui épousent celles de cette femme formidable et en dressent un portrait bouleversant ne sont pas sans rappeler celles d’un éminent cinéaste espagnol qui lui aussi a si bien su sublimer les personnages féminins et exalter leur fascinante beauté. Un film et une héroïne captivants et poignants.

  • Mes bonnes adresses de l'été : la Cantine des Tsars - le premier Pelmanaya de Paris

    Cet été, chaque semaine, je vous ferai découvrir mes bonnes adresses à Paris et ailleurs. Je commence avec "La Cantine des Tsars", le premier Pelmenaya de Paris...

    Comme moi avant d’avoir le plaisir de déguster la cuisine de la Cantine des Tsars, peut-être ignorez-vous ce que sont les pelmenis… Pas de panique, vous allez pouvoir y remédier grâce à ce nouveau restaurant qui met ces spécialités russes à l’honneur avec une éthique (aucun additif, aucun colorant, aucun conservateur, aucun exhausteur de goût !) et un souci de la qualité et du « fait maison » qui forcent le respect, d’autant plus que cela devient de plus en plus rare, a fortiori à Paris. C’est aussi cela le luxe : l’originalité, la qualité des produits et le « fait maison »…même si les prix, eux, défient toute concurrence (vous pourrez ainsi notamment opter pour une petite portion de pelmenis à 5 euros, déjà fort copieuse et consistante).

    Située dans une petite rue à la fois tranquille et animée, en plein cœur de Paris entre le forum des Halles et le Louvre, au 21 rue du Roule dans le 1er arrondissement de Paris, vous ne pourrez pas ne pas remarquer la façade rouge et or,  avenante, élégante, chaleureuse qui est déjà une invitation à la dégustation et au voyage.

    C’est donc à la Cantine des Tsars que vous pourrez découvrir ce plat ancestral qui vient de Sibérie. On retrouverait ainsi des traces de pelmenis dès le 12ème siècle en Sibérie !

    Les pelmenis sont constitués d’exquis raviolis farcis à la viande, servis avec de la crème fraîche et une noisette de beurre, préparés sur place de manière artisanale, et façonnés un à un à la main avec des ingrédients bruts, frais, fermiers et de qualité.  La pâte des pelmenis, quant à elle, est composée de farine de blé artisanale, d’œufs fermiers et d’un peu d’huile d’olive.

    La farce est préparée à partir de porcs ou d’agneaux fermiers et d’oignons jaunes et juste un peu de sel et de poivre. Les salades sont préparées à partir de légumes de saison et assaisonnées d’huile de colza artisanale (de la Ferme de Grand’Maison à Lumigny) et de vinaigre de cidre (des pommes de Monsieur Biberon de Seine-et-Marne). 

    Ces ingrédients, les propriétaires de la Cantine des Tsars vont en effet les chercher principalement dans des petites fermes de Seine et Marne. Les photos des fermiers figurent d’ailleurs aux murs du restaurant.

    Vous pourrez opter pour des petites, moyennes ou grandes portions, pour de l’agneau ou du porc. Ou pour un menu comprenant boisson et dessert (fruits frais, gâteau maison, fromage blanc avec confiture maison.)

    Vous serez accueillis par la charmante et souriante Jenny, son frère et sa maman, tout aussi affables. Allez-y sans hésiter. Vous pourrez également réserver et emporter vos pelmenis.

    Le restaurant qui a ouvert très récemment innove aussi régulièrement, par exemple en proposant désormais chaque semaine un plat traditionnel russe.

    Résultat : des plats succulents dont la qualité des produits se ressent dans chaque bouchée. Et une seule envie : y revenir ! Alors, qu’attendez-vous pour découvrir à votre tour la Cantine des Tsars, restaurant dont les prix ont tout de ceux d’une cantine…mais où vous vous régalerez comme un Tsar avec, en prime, un accueil et une ambiance familiaux et chaleureux ?!

    Je vous recommande leur site internet sur lequel vous pourrez découvrir des vidéos avec leurs secrets de fabrication.

    La Cantine des Tsars est aussi sur Facebook (ici) et je vous recommande aussi de suivre leur Instagram (@la_cantine_des_tsars ) régulièrement alimenté.

    Du lundi au samedi, de 11h30 à 15h00 et de 18h00 à 22h00

    Adresse

    21 Rue du Roule 75001 PARIS

    Accès

    A deux pas de La Samaritaine et du Jardin des Halles

    Métro : Châtelet-les Halles ou Louvre-Rivoli

    Tél. : 09 82 44 48 48

    Retrouvez également cet article sur http://inthemoodforluxe.com et http://inthemoodforhotelsdeluxe.com. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : BONNES ADRESSES Pin it! 0 commentaire