Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Robin des bois" de Ridley Scott, film d'ouverture du 63ème Festival de Cannes

robindesbois.jpg
robin1.jpg
robin2.jpg
robin3.jpg
robin4.jpg
robin5.jpg
robin6.jpg
robin7.jpg

En attendant la conférence de presse officielle du 63ème Festival de Cannes, le 15 avril, les informations commencent à tomber avec, aujourd'hui, l'annonce officielle du film d'ouverture.

Le 63e Festival de Cannes s'ouvrira ainsi le 12 mai avec "Robin des Bois" qui réunit Russell Crowe et Cate Blanchett, un film d'aventures signé par le Britannique Ridley Scott, qui sera présenté hors compétition. Ce "récit épique à grand spectacle", dont la distribution compte aussi les comédiens William Hurt, Max Von Sydow, Vanessa Redgrave et Lea Seydoux, "sortira en salles en France le jour de sa présentation à Cannes et le 14 mai dans le monde entier", précise  le communiqué.

Produit par le studio américain Universal, Robin Hood (titre original) repose sur un scénario de Brian Helgeland - auteur de L.A Confidential ou Mystic River - et relate la naissance de la légende de Robin des Bois. "Pour revisiter la légende, Ridley Scott a choisi Russell Crowe dans un rôle précédemment tenu à l'écran par Errol Flynn, Sean Connery ou encore Kevin Costner", rappellent les organisateurs du festival.

À 72 ans, Ridley Scott sera donc pour la troisième fois sur la Croisette où son film Les Duellistes avec Harvey Keitel avait été primé en 1977 et où son road movie  Thelma et Louise  avait été présenté hors compétition en 1991.

Vous pourrez bien entendu retrouver la critique de ce film d'ouverture en direct de la Croisette sur "In the mood for Cannes" et sur "In the mood for cinema".

 

Commentaires

  • Je le reconnais,
    c'est pas Robin,
    c'est Maximus Decimus Jattenlbus !

  • Tandis que certains cinéastes refont le même film tout au long de leur carrière, Ridley Scott se renouvelle en permanence. Ses films, même les moins réussis, sont ainsi souvent originaux. Ce Robin Hood sera donc à voir sans faute.

Les commentaires sont fermés.