Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Suivez le Festival de Cannes en direct sur mon autre blog :"In the mood for Cannes"

    medium_afficge.2.JPGDu 16 au 27 Mai, vous avez pu suivre le 60ème Festival de Cannes en direct sur mon autre blog :

    In the mood for Cannes

    Attention: Même après le Festival, Cannes continue sur "In the mood for Cannes"!

    0b76a056134a79e402337a1ec3868109.jpg

    Après le Festival, retrouvez en effet encore des articles quotidiens: leçon de cinéma de Martin Scorsese, cérémonie de clôture et palmarès, critiques des films en compétition et hors compétition (dont certains sont d'ores et déjà à l'affiche comme Les chansons d'amour, Le scaphandre et le papillon etc).

    de4b870040643d6638ecdd291b0b45f0.jpg

    Vous pourrez y lire de très nombreux articles, et y trouver des photos et des vidéos inédites : sélection officielle, informations pratiques, interviews, sections parallèles, soirées… bref, le Festival de Cannes comme vous si y étiez !

    Alors plongez  ou replongez « in the mood for Cannes »… : http://inthemoodforcannes.hautetfort.com

    Sandra.M

  • Chroniqueuse pour "Le Cercle" sur Canal plus Cinéma: de l'ombre à la lumière...

    medium_cercle.JPGPeut-être connaissez-vous le Cercle, l’émission de Canal plus présentée par Frédéric Beigbeder, une des seules (la seule ?) émissions de cinéma à ne pas faire de la promotion mais à proposer un réel débat autour des films sortant dans la semaine écoulée ou  à venir, une émission avec un ton et un décor (elle se déroule dans un vrai cercle de jeu) à part.

    En janvier dernier, Canal plus lançait un concours de critiques de films dont l’enjeu  pour le lauréat était de devenir chroniqueur dans l’émission. Après avoir envoyé quelques critiques de films, et avoir passé un entretien, votre blogueuse -cinéphile-scénariste-festivalière insatiable se trouve donc être la lauréate.

    Préférant l’écriture, notamment et surtout de scénarii, ma passion indétrônable, mais aussi de critiques (mais seulement pour le plaisir et non à titre professionnel concernant ce second exercice) aux lumières parfois aveuglantes et redoutables des plateaux télé, j’ai d’abord songé à refuser redoutant ce miroir déformant autant (plus ?) qu’informant que représente la télévision mais courageuse, téméraire, (et inconsciente  ?) j’ai finalement accepté guidée par l’envie de transmettre ma passion immodérée pour le cinéma, par l’envie toujours irrépressible de parler de cinéma avec d’autres cinéphiles passionnés exaltés et surtout en l’espèce de « Still life », le film que j’ai choisi et dont vous pourrez lire la critique ci-dessous, un film  que je persiste à recommander vivement même si nous n’étions que deux à le défendre (je l’espère : ardemment) lors de l’émission malgré les critiques virulentes dont il a été l’objet.

     Je me suis peut-être laissée emportée par mes mots qui ont manqué de nuance faute de temps concernant le dernier film évoqué dans l’émission dont il n’était pas prévu que je parle initialement, pour le reste « rien de rien, je ne regrette rien » .

    Bienvenue à tous ceux qui découvrent ce blog grâce à l’émission. Pour en savoir plus sur ce blog, ses objectifs et mon parcours je vous invite à déambuler dans les rubriques "A propos" et "Editorial de ce blog" et dans les comptes-rendus de festivals de cinéma (de Cannes, Deauville, Cabourg, Dinard, Cognac, Paris …) et à visiter mon autre blog consacré aux 60 ans du Festival de Cannes.

    Pour les autres, qui ne connaîtraient pas l’émission, elle sera diffusée une première fois demain, vendredi 4 Mai, à 22H45 puis samedi 5 Mai à 11H25, dimanche 6 Mai à 19H55, lundi 7 Mai à 7H20 et 15H45, mardi 8 Mai à 4H25 et 22H25 etc : elle sera diffusée 10 fois dans la semaine, toujours sur Canal plus Cinéma, toujours à des heures différentes. Dernières diffusions: le jeudi 10 Mai à 7H05 et le vendredi 11 Mai, à 3H50.

    De mon côté, je vais retourner à l’ombre rassurante de mon clavier et au plaisir jubilatoire de jongler avec les mots après cette expérience, je l’avoue, enrichissante et passionnante, dans la lumière, en partie grâce à une production aussi chaleureuse que professionnelle.  La lumière des projecteurs est-elle toujours aussi trompeuse et éphémère qu’étincelante ? A suivre.

    N’hésitez pas à laisser vos commentaires concernant l’émission… et à revenir sur ce blog pour ceux qui le découvriraient à cette occasion.

    Cinématographiquement vôtre.

    Sandra.M