Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le programme du Festival du Film Britannique de Dinard 2015

Voilà ce que nous savons pour le moment du programme du Festival du Film Britannique de Dinard 2015.

affichedinard2-Voilà un festival qui me tient particulièrement à cœur puisque j’ai fait partie de son jury en 1999, alors présidé  par Jane Birkin, ai écrit dans le livre de ses 20 ans (retrouvez mon article publié dans le livre des 20 ans du festival « Flashback » en cliquant ici ) et puisque la première nouvelle de mon recueil « Ombres parallèles » se déroule dans le cadre de festival.

La programmation est toujours diversifiée et de qualité, son ambiance particulièrement conviviale…et cette année ne devrait pas déroger à la règle au regard des premières annonces et de son affiche: décalée, élégante, surréaliste, poétique et « so british », une affiche réalisée par Sylvain Garrigues.

affichedinard1

Cette 24ème édition aura lieu du 30 septembre au 4 octobre 2015.

Le jury sera présidé par Jean Rochefort qui succèdera ainsi à Catherine Deneuve.

rochefort

Deux hommages ont d’ores et déjà été annoncés:

-à Hanif Kureishi, réalisateur, écrivain et scénariste des films de Roger Michell et Stephen Frears

-à l’acteur Gary Lewis, figure emblématique du cinéma britannique que l’on a pu voir dans Gangs of New York, Billy Elliot, Joyeux Noël, Goal ! : Naissance d’un prodige ou Le Guerrier silencieux de Nicolas Winding Refn.

Plusieurs films ont d’ores et déjà été annoncés dans les différentes catégories :

-« The lost honour de Christopher Jefferies » de Roger Michell

Interprètes : Jason Watkins, Shaun Parkes, Ben Caplan

Enseignant à la retraite, Christopher Jefferies est arrêté lorsque Joanna Yeates, qui lui avait loué un appartement, est retrouvée morte le jour de Noël 2010. Après plusieurs mois d’enquête, il est innocenté par la police britannique. Vincent Tabak, un ancien colocataire de la victime, est emprisonné à vie après avoir été condamné en octobre 2011 pour son assassinat.

-« Love is blind » de Dan Hodgson

Interprètes : Will Best, Ace Mahbaz, Sophie Allen…

Alice se lance dans une étreinte fougueuse avec son jeune amant, succombant finalement à la tentation. Ils seront cependant vite surpris en entendant son mari, James, rentrer exceptionnellement tôt. Alice va ainsi se retrouver sur un terrain miné à jongler entre la sauvegarde de son mariage et l’urgente évacuation de son amant.

– « Bypass » de Duane Hopkins

Interprètes : George MacKay, Benjamin Dilloway, Charlotte Spencer, Donald Sumpter…

Tim n’a pas de travail, mais il gagne sa vie en faisant du recel d’objets volés. Il est très dévoué à ses proches et son sens aigü des responsabilités envers eux est sans faille, même dans les moments les plus difficiles et malgré le deuil de sa mère. Sa petite amie Lilly est sa seule source de réconfort et d’espoir. Quand son fournisseur se fait violemment agresser, Tim se rend compte qu’il est peut-être mélé à un gros trafic, impliquant des hommes plus dangereux qu’il n’imaginait.

-«  American Hero » de Nick Love qui est de retour à Dinard après avoir été primé en 2004 pour « The Football Factory ».

-« 45 Years » d’Andrew Haigh présenté à la dernière Berlinale (Ours d’argent pour Tom Courtenay et Charlotte Rampling)

- Birthday » de Roger Michell

Interprètes : Stephen Mangan, Anna Maxwell Martin, Louise Brealey, Llewella Gideon…

Lisa et Ed sont sur le point d’avoir un deuxième bébé. Mais la naissance promet d’être mouvementée car ils ont décidé de faire les choses autrement cette fois-ci, avec un projet de naissance bien à eux…

Interprètes : Charlotte Rampling, Geraldine James, Tom Courtenay…

Kate et Geoff Mercer sont sur le point d’organiser une grande fête pour leur 45ème anniversaire de mariage. Pendant ces préparatifs, une nouvelle bouleverse la vie du couple : le corps du premier grand amour de Geoff, disparue cinquante ans auparavant dans les glaces des Alpes, vient d’être retrouvé…

 Gold » de Niall Heery

Interprètes : David Wilmot, Maisie Williams, James Nesbitt, Kerry Condon…

Ray a quitté la ville il y a 12 ans après s’être fait larguer par Alice, son amour de jeunesse et la mère de sa fille. Il revient à la demande de son vieux père qui souhaite voir sa petite-fille avant de mourir. Mais la situation tourne à l’absurde quand Ray se rend compte qu’Alice et sa fille ont refait leur vie avec son ancien prof de sport, un personnage droit et autoritaire qui est son parfait opposé!

-«  Breaking The Bank » de Vadim Jean.

Interprètes : Kelsey Grammer, Tamsin Creig, John Michael Higgins, Mathew Horne …

Tuftons est une petite banque privée créée il y a deux cents ans. Aujourd’hui en difficulté, elle est l’objet de convoitise d’investisseurs japonais et américains peu scrupuleux… Son PDG Charles Bunbury, aussi empoté qu’incompétent, sera t-il capable de contrer l’offensive et sauver la banque?

« Lapse of honour » de Raya Campbell

Interprètes : Tom Collins, Lady Leshurr, Gary McDonald, Louis Emerick …

Dans un quartier chaud de Manchester où règnent les gangs et les trafiquants de drogue, Tom et Eve s’aiment et rêvent de quitter la ville pour poursuivre des études loin de leurs parents violents. Tom veut travailler dans le graphisme ; Eve cherche à percer dans le milieu du rap. Quand ils découvrent qu’Eve est enceinte, ils entreprennent de gagner un maximum d’argent pour s’en aller au plus tôt. Mais Tom, à court d’options, tombe dans le piège de l’argent facile…

-« Still » de Simon Blake

Interprètes : Aidan Gillen, Jonathan Slinger, Amanda Mealing, Elodie Yung, Sonny Green, Kate Ashfield…

Depuis la mort de son fils dans un accident de voiture un an auparavant, Tom Carver n’est plus que l’ombre de lui-même. La carrière de ce photographe , pourtant doué, n’a jamais décollé. Un jour, au hasard d’une altercation qui parait anodine, un jeune homme de quinze ans fait irruption dans la vie de Tom. Un bras de fer commence entre la bande de jeunes et Tom; d’apparence triviales et puériles, les altercations prennent une tournure de plus en plus sordide…

Mais aussi les premiers longs-métrages  « Just Jim » de Craig Roberts, « « The Survivalist », « Kill Your Friends » de Owen Harris.

Au total, au programme :

– une trentaine de films en compétition, hors compétition et en avant-première

-des hommages en présence des personnalités

-des masterclasses, leçons de cinéma

-un ciné-concert etc

Informations pratiques : www.festivaldufilm-dinard.com 

Les commentaires sont fermés.