Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Suivez le Festival International du Premier Film d'Annonay 2012 sur internet

annonay6.jpg

Je vous parle chaque année de ce festival dont je garde un souvenir mémorable depuis ma participation à son jury, en 2007. Un festival dirigé par de vrais cinéphiles (ce qui n'est pas toujours le cas) et qui les met aussi à l'honneur en leur permettant d'intégrer son jury dont la 29ème édition (déjà!)  se déroulera du 27 janvier au 6 février. C'est une ancienne jurée du festival qui y est beaucoup plus fidèle que moi, l'ingrate, puisqu'elle y retourne chaque année, l'incontournable Pascale de Sur la route du cinéma qui, cette année, non seulement y sera mais en plus sera la reporter du festival sur son blog mais aussi sur le journal du festival!  Vous pourrez bientôt lire son premier article très enthousiaste sur le site officiel du Festival, un article consacré aux étoiles montantes du cinéma  (Pascale n'a pas non plus cédé au cynisme pourtant à la mode, et même lorsqu'elle n'aime pas un film, en ressort toujours sa passion pour le cinéma), un article auquel j'ai eu accès en avant-première interplanétaire et qui vous donnera certainement envie de lire les suivants . Ses récits promettent d'être d'autant plus passionnants que la programmation de cette année est particulièrement attrayante (oui, encore plus que d'habitude), de la rencontre avec Bertrand Tavernier (j'ai rarement vu quelqu'un d'aussi érudit en cinéma, chaque présentation de films au dernier Festival Lumière était un véritable bonheur), la programmation du très beau film "Louise Wimmer" en présence de son incroyable actrice Corinne Masiero, des rencontres avec les étoiles montantes du cinéma français parmi lesquelles deux nommés au César du meilleur espoir masculin Guillaume Gouix et Pierre Niney (mais aussi Audrey Bastien, d'une justesse et d'une fraîcheur rares, également à l'affiche avec ce dernier de "J'aime regarder les filles" de Frédéric Louf ), une exposition "De la route au cinéma" dans le cadre de la thématique 2012 "A l'aventure" et bien évidemment la compétition qui, chaque année, permet de découvrir de véritables pépites dont "Au cul du loup" de Pierre Duculot...et plein d'autres évènements et surprises que je vous invite à découvrir sur le site officiel.

Quelques mots sur "Au cul du loup". Le réalisateur suit Cristina, presque trentenaire, qui vit dans la région de Charleroi avec son petit ami ;  elle y travaille comme serveuse. L’héritage d’une maison en Corse que lui a léguée sa grand-mère va chambouler son existence. Alors que tout le monde l’incite à vendre, elle va peu à peu y trouver un sens à sa vie et le goût de vivre, vraiment. Pierre Duculot filme son anti-héroïne avec beaucoup de délicatesse, d’empathie, de sensibilité et son éveil à un nouvel amour (surtout celui de la vie mais aussi celui d’un berger) au contact de la rudesse et de la beauté des paysages corses. Le film est porté par sa fascinante actrice principale Christelle Cornil, une actrice malheureusement encore méconnue d’une étonnante présence. « J’aime la beauté des filles ordinaires qui ne le sont pas » a déclaré Pierre Duculot lors du débat d’après film et c’est exactement ça. Christelle Cornil derrière une apparence banale révèle peu à peu, grâce à la délicatesse du regard de Pierre Duculot derrière la caméra, une beauté, une détermination et un caractère tout sauf ordinaires. Pierre Duculot a débuté sa carrière comme assistant des Dardenne et on retrouve dans son cinéma cette manière de révéler le meilleur des acteurs et des êtres derrière leur froideur parfois, cette manière d’accorder beaucoup de place au silence, à l’implicite, aux fêlures tacites des personnages, cinéaste également de l’intime  et de l’universel. Son film a été « fait avec le budget de la bande-annonce de l’élève Ducobu » a ironisé le réalisateur (800 000 euros) et c’est insensé qu’il n’ait pas de distributeur (ce qui était en tout cas le cas lors du dernier Festival de Cabourg où je l'ai découvert ce film que je vous recommande et qui promet déjà une compétition 2012 de qualité).

 Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire:

Le site internet du festival

Le blog de Pascale Sur la route du cinéma

Lien permanent Imprimer Catégories : IN THE MOOD FOR NEWS (toute l'actualité ciné) Pin it! 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.