Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cérémonie des Etoiles d'or du cinéma (prix de la presse du cinéma français): les nommés

 etoilesdor.jpgAprès les Lumières et les César, c'est au tour des Etoiles d'or (prix de la presse du cinéma français, vote de 450 journalistes) de bientôt décerner leur palmarès, le 21 mars, au Gaumont Marignan. La cérémonie sera présidée par Sylvie Testud. Cette 12ème édition rendra également hommage à Daniel Toscan du Plantier. J'en profite pour vous recommender l'excellent documentaire d'Isabelle Partiot-Piéri à son sujet intitulé "Toscan".

 Liste des nommés pour les 12 catégories :

 Film

« Des hommes et des dieux » de Xavier Beauvois

« Mammuth » de Benoît Delépine et Gustave Kervern

« The ghost writer » de Roman Polanski

« Tournée » de Mathieu Amalric

 Réalisateur

Mathieu Amalric pour « Tournée »

Xavier Beauvois pour « Des hommes et des dieux »

Kim Chapiron pour « Dog pound »

Roman Polanski pour « The ghost writer »

 Scénario

Abdellatif Kechiche pour « Vénus noire »

Baya Kasmi, Leclerc Michel pour « Le nom des gens »

Bertrand Blier pour « Le bruit des glaçons »

Géraldine Nakache, Hervé Mimran pour « Tout ce qui brille »

 Premier film

« Belle épine » de Rebecca Zlotowski

« L’Arnacoeur » de Pascal Chaumeil

« Les petits ruisseaux » de Pascal Rabaté

« Tout ce qui brille » de Géraldine Nakache et Hervé Mimran

Documentaire

« Benda Bilili » de Renaud Barret, Florent de La Tullaye

« La vie sauvage des animaux domestiques » de Dominique Garing, Frédéric Goupil

« Océans » de Jacques Perrin, Jacques Cluzaud

« Toscan » de Isabelle Partiot-Pieri

 Premier rôle féminin

Catherine Deneuve dans “Potiche”

Charlotte Gainsbourg dans “L’arbre”

Isabelle Carré dans “Les émotifs anonymes”

Sara Forestier dans “Le nom des gens”

 Premier rôle masculin

Gérard Depardieu dans « Mammuth »

Eric Elmosnino dans « Gainsgourg (vie héroïque) »

Lambert Wilson dans « Des hommes et des dieux »

Romain Duris dans « L’arnacoeur »

 Révélation masculine

Eric Elmosnino dans « Gainsgourg (vie héroïque)»

Grégoire Leprince-Ringuet dans « La princesse de Montpensier »

Raphaël Personnaz dans « La princesse de Montpensier »

Pio Marmaï dans « D’amour et d’eau fraîche »

 Révélation féminine

Anaïs Demoustier dans « D’amour et d’eau fraîche »

Audrey Lamy dans « Tout ce qui brille »

Leila Bekhti dans « Tout ce qui brille »

Yahima Torres dans « Vénus noire »

 Compositeur de musique originale de films

Alexandre Desplat pour « The ghost writer »

Bruno Coulais pour « Océans »

Philippe Sarde pour « La princesse de Montpensier »

Sonic Youth pour « Simon Werner a disparu… »

 Producteur de films

Agat Films & Cie

Fidélité Films, Wild Bunch, Buf Compagnie

Les films du poisson

Why not productions

 Distributeur de films

ED. Distribution

Haut et Court Dist.

Mars Distribution

Wild Bunch Distribution

Commentaires

  • Après les Césars, je ne comprends toujours pas cette volonté de toujours reconnaître Leprince-Ringuet dans le Tavernier où il est particulièrement inconsistant...
    J'espère que Personnaz sera récompensé : jeune acteur (allez, "meilleur acteur" pour Elmosnino), vraie révélation et talent indéniable !

Les commentaires sont fermés.