Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Palmarès de la 24ème nuit des Molières 2010

Molières.jpg

 Pour effacer  son image parisianiste,  la cérémonie des Molières s'était pour la première fois décentralisée en banlieue, à la Maison des arts de Créteil (MAC). Après une courte pièce de Feydeau ("Feu la mère de Madame") mise en scène par, Jean-Luc Moreau, et  notamment interprétée par Patrick Chesnais et Emmanuelle Devos, c'est à une vitesse fulgurante que les différents trophées ont été décernés par Michel Drucker et Marie Drucker (succédant à Frédéric Mitterrand, présentateur de l'édition 2009 devenu dans l'intervalle Ministre de la Culture).

   
Laurent Terzieff, bientôt 75 ans en juin, a été sacré meilleur comédien pour deux rôles différents  "L'Habilleur" (qui lui a valu aussi le Molière du théâtre privé) et "Philoctète".

"Les Naufragés du Fol Espoir", a elle aussi obtenu deux Molières, ceux du théâtre public et des meilleurs costumes.


"La Nuit des rois" de Shakespeare mis en scène par Nicolas Briançon, qui partait pourtant favori avec sept nominations, n'a finalement pas obtenu plus de deux récompenses. Même chose pour "Les 39 marches" et "La Serva Amorosa" de Goldoni.  

Dominique Blanc, déjà quatre fois césarisé, a reçu, le soir de ses 54 ans, le Molière de la comédienne pour  son interprétation dans de "La Douleur" de Marguerite Duras, douze ans après avoir déjà obtenu le Moilère de la meilleure actrice (pour "Une maison de poupée" en 1998). 

Molière du Théâtre Public

«Les Naufragés du Fol Espoir», Hélène Cixous, Ariane Mnouchkine / Ariane Mnouchkine -Théâtre du Soleil       

 Molière du Théâtre Privé

«L'Habilleur», Ronald Harwood / Laurent Terzieff - Théâtre Rive Gauche

Molière des Compagnies

«Cercles / Fictions», Joël Pommerat : Compagnie Louis Brouillard

 Molière de la pièce comique

«Les 39 marches», John Buchan, Alfred Hitchcock / Eric Métayer - Théâtre La Bruyère

 Molière du Théâtre Musical

«Les Douze Pianos d'Hercule» - Jean-Paul Farré / Jean-Claude Cotillard - Cie des Claviers

 Molière du Comédien

Laurent Terzieff dans «l'Habilleur» et «Philoctète»

 Molière de la Comédienne

Dominique Blanc dans «La Douleur»

 Molière du Comédien dans un Second Rôle

Henri Courseaux dans «La Nuit des Rois»

 Molière de la Comédienne dans un Second Rôle

Claire Nadeau dans «La Serva Amorosa»

 Molière de la Révélation théâtrale féminine

Alice Belaïdi dans «Confidences à Allah» 

Nominations Révélation théâtrale masculine

Guillaume Gallienne dans «Les garçons et Guillaume, à table!»

 Molière du Metteur en Scène

Alain Françon pour «La Cerisaie»

 Molière de l'Auteur Francophone Vivant

Eric Assous pour «L'Illusion Conjugale»

 Molière de l'Adaptateur

Gérald Sibleyras pour «Les 39 marches»

 Molière du Créateur Costumes

Nathalie Thomas / Marie-Hélène Bouvet / Annie Tran pour «Les Naufragés du Fol Espoir»

 Molière du Créateur Lumière

Gaëlle de Malglaive pour «La Nuit des Rois»

 Molière du Décorateur - Scénographe

Catherine Bluwal pour «La Serva Amorosa»

 Molière du Spectacle jeune public

«Oh Boy!» Marie-Aude Murail, Catherine Verlaguet / Olivier Letellier

Commentaires

  • Excellente pièce avec Terzieff, créée à l'origine par Albert Finney et Tom Courtenay !

  • J'ai personnellement trouvé cette pièce - L'habilleur - totalement ringarde, Laurent Terzieff a mis en scène de tellement plus belles choses.
    Je m'étonne aussi que le Molière 2010 de la meilleure comédie soit attribué à une pièce anglaise qui doit dater des années 1930, puisque les 39 Marches a été adaptée 4 fois pour le cinéma, la plus célèbre évidemment par Hitchcock en -35 et c'était déjà une pièce radiophonique en -37.
    Une question : La douleur avec Dominique Blanc (qui est restée très peu en temps à l'affiche) sera-t-elle reprise graâce à ce Molière ?

  • Tu as peut-être les réponses aux questions de Thomas. Pour ces 39 marches là il y a eu un formidable travail d'écriture qui a sans doute compté.
    S'il fallait éliminer les "classiques" de la sélection on se retrouverait avec peau de chagrin (même pas puisque c'est de Balzac).
    Nous avions cette saison au moins 3 versions de Maison de poupée.

    Je crois avoir entendu que la douleur allait partir en tournée.

    Sandra, si tu étais à cette soirée dans la salle c'est bien dommage qu'on se soient "loupées" cette fois encore.
    J'en ai fait le compte-rendu les 25 et 26 avril sur mon blog et j'aurais été très heureuse d'échanger mes impressions avec toi.

  • Merci pour vos commentaires contrastés! Je n'ai pas vu la pièce "Les 39 marches" donc je ne porterai pas de jugement!
    @Marie-Claire: non, je n'y étais pas! Mais je vais aller lire ton compte rendu avec plaisir!:-)

Les commentaires sont fermés.