Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le festival "passera comme un rêve"...éveillé

affichecannes2009.jpgIl vous faudra encore attendre quelques heures avant d’avoir le récit de ces journées improbables : du Baron à la villa Murano, d’un concert gitan imprévu d’un certain Le Bolloch, d’un fim choc d'un certain Audiard nommé  « Un prophète » qui mériterait de figurer au palmarès, de la déception Campion, de notre limousine improbable, du Carlton au Martinez, de ces heures hors du temps, où la vie dépasse la fiction, où la fiction la sublime, où le rêve dévore la vie, de cette envie plus que jamais viscérale d'écrire, bref le premier jour du reste de ma vie. Dès que j’aurai les deux heures nécessaires pour vous parler de ces instants magiques comme il se doit, ici, sur inthemoodforcannes.com  et sur le blog d’Allociné « offcannes.com »  sur lequel vous trouverez déjà quelques uns de mes articles et ceux de mes charmants collègues du club 30O d'Allociné.

Les commentaires sont fermés.