Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gainsbourg censuré...

gainsbourg1.jpg
coco2.jpg
Tati4.jpg
delon88.jpg
Sans doute cela aurait-il beaucoup amusé et/ou consterné Gainsbourg, génie provocateur, que de voir l'affiche du film "Gainsbourg (vie héroïque)" de Joann Sfar interdite par la régie publicitaire de la RATP en vertu de la loi Evin (et alors même qu'on ne voit que la fumée et pas de mégôt...)
La même mésaventure était arrivée à l'affiche de "Coco avant Chanel", à la publicité Dior avec Alain Delon (sur laquelle la cigarette a été supprimée) et à celle de l'exposition Tati. L'ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) avait pourtant récemment signifié que "des produits liés au tabac pouvaient désormais être représentés sur des publicités" s'ils étaient "inséparables de l'image et de la personnalité de la personne disparue." Alors, n'est-ce pourtant pas le cas de Gainsbourg? Je vous en laisse juges et pour patienter avant la sortie de ce film qui promet d'être un des grands chocs cinématographiques de l'année 2010, je vous laisse en découvrir la prometteuse bande annonce (sortie en salles: le 20 janvier 2010).

Lien permanent Imprimer Catégories : IN THE MOOD FOR NEWS (toute l'actualité ciné) Pin it! 5 commentaires

Commentaires

  • Si Gainsbourg avait moins fumé, il serait peut-être encore vivant, je trouve ça normale comme attitude dans notre société conservatrice et hygiéniste de protéger la jeunesse contre les abus de la publicité.

  • Moi je la trouve très agaçante cette "banade" (comme tu dis) annonce ! Je ne sais pas exactement pourquoi mais elle ne me plaît pas.


    Le tabac : c'est pas bien !

  • Gnagnagna...
    Moi je me demande si la RATP n'en a pas marre de se ridiculiser avec ses polémiques à deux balles qui ne se font même pas au profit d'un quelconque buzz vers le film...

    Pourquoi pas désormais numériser les reprises des grands classiques pour gommer la clop de Lauren Bacall, d'Ingrid Bergman ou d'Humphrey Bogart dans les films eux mêmes, tant qu'on y est.
    On se fout de savoir si Gainsbourg aurait vécu plus vieux sans la clop...
    Il n'aurait même pas été Gainsbourg sans la clop et l'alcool.
    Et puis c'est quoi cesleçons de morale à 10 centimes ??!!
    La loi Evin est - sans doute - salutaire et je suis pour la prévention, mais à un moment donné, quand elle pousse à la censure des images, de la réalité des êtres humains et des artistes et carrément à une relecture du passé, de notre patrimoine culturel, ça devient d'une telle connerie !!!

    D'autant que cette affiche est absolument magnifique !

    Le summum a quand même été atteint avec l'expo Tati !!!

    Ceci dit, on pourrait aussi remplacer la fumée de Gainsbarre par... un plumeau ? la baguette magique d'harry Potter ? ou un jambon beurre ?

    STOP à la connerie générale qui, sous prétexte de servir notre santé, nuit gravement à notre intelligence...

  • La bande annonce laisse aussi augurer d'un très beau film...
    Beaucoup de style visiblement...
    Et de beaux acteurs et actrices...

    Connaissant un peu l'univers de Sfarr j'imagine qu'on sera aux antipodes d'une "singerie" à la "Sagan" de Kurys...
    J'espère en tous cas.

  • @malko: je crois que Foxart vous a (très bien) répondu!

    @Pascale: C'est vrai qu'on n'y voit pas vraiment le choc visuel que je pensais que ce film serait mais quand même les interprétations ont l'air impressionnantes (Casta on dirait vraiment Bardot non, et ce Gainsbourg ressemble au vrai à s'y méprendre!).

    @Foxart: Pas mieux. Sauf pour Sagan, c'est vrai que la réalisation était celle d'un téléfilm mais c'était aussi un téléfilm et j'ai trouvé le reste plutôt convaincant notamment grâce à l'impressionnante Sylvie Testud! J'adore Sagan et je trouve que ce film lui rendait plutôt honneur même si on y retrouvait pas suffisamment la "petite musique " de ses mots.

Les commentaires sont fermés.