Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EDITO

Chers internautes et égarés du net, cinéphiles ou festivaliers impénitents ou à temps partiel,

Soyez les bienvenus sur ce blog d’une insatiable cinéphile dont la passion pour le septième art est tellement incurable, dévorante, immodérée et démesurée qu’elle a décidé de créer plusieurs sites, certes très artisanaux notamment un sur divers festivals de cinéma "Mon festival du cinéma" et un autre sur "le festival du film américain de Deauville 2004", haut_et_fort.jpg pour vous la faire partager. Ces sites étant devenus trop exigus et contraignants ne me permettant de m’épancher autant que je le souhaitais, j’ai donc décidé de créer ce blog plus à la démesure de ma passion. Il n’en sera pas moins aussi subjectif que mes précédents sites et tout aussi peu didactique. J’espère avant tout vous mener dans un périple cinématographique dont l’itinéraire sera tracé par mes émotions cinéphiliques…avec le déraisonnable espoir de vous transmettre mes coups de cœur pour un film, un cinéaste, un univers ou pour l’un de ces festivals qui ont exacerbé ma passion et que je parcours depuis 11 ans déjà. Le festival du film américain de Deauville fut le premier d’entre eux et depuis cette évidence, j’y retourne invariablement et toujours avec un immense plaisir, puis au gré de mes sélections dans des jurys de festivals j’ai découvert les festivals de Paris (membre du jury jeunes 1998), Dinard (membre du jury de professionnels 1999) , Cognac (membre du jury Première 2002), Cabourg (membre du jury des courts-métrages 2002), Cannes (membre du prix de la jeunesse 2001), Rennes (Travelling)et Saint-Malo (membre du jury du public 2004), et bien sûr Deauville depuis 1994 (membre d'un jury de cinéphiles du festival du film américain en 2000, membre du jury PRemière du festival du film asiatique en 2005) : des expériences toujours passionnantes, forcément singulières, indubitablement enrichissantes. Des instants indélébiles au cours desquels la frontière entre fiction et réalité fut bien souvent si étanche. Un festival c’est en effet aussi une sorte de « comédie (in)humaine », le spectacle de la réalité se confondant avec celui de l’écran, chacun interprétant un rôle, surjouant même parfois. Un concentré de cinéma. Un concentré de vie. Tout est exacerbé, excessif, parfois irréel, presque surréaliste. Je vous invite donc à plonger dans ce concentré de vie et de cinéma, à suivre mon périple subjectif et qui se revendique comme tel, au cours duquel j’ai cependant essayé de me départir de tout préjugé, de toutes influences, de ne pas dénigrer gratuitement (trop consciente du travail colossal que peut représenter la création d’un long métrage ou même d'un court-métrage et sachant à quel point une ligne assassine est facile et peut être blessante). Ces pérégrinations cinématographiques seront ponctuées d’étapes littéraires, théâtrales, télévisuelles, voire touristiques. Le cinéma n’est pas un univers cloisonné et indépendant des autres arts et dans le mien ces différents domaines se mêlent indéniablement. Si j’ai souhaité appeler ce blog « Mon festival du cinéma », c’est pour qu’il soit à l’image d’un festival : vivant, festif, sélectif, interactif( n'hésitez pas à réagir sur ce blog ou sur mon forum), singulier avec des coups de cœur, des hommages, des évènements. Alors je vous souhaite un bon voyage parfois chaotique, imprécis, imprévu mais préparé avec passion… qui j’espère vous donnera envie d’emprunter les mêmes chemins…même s’ils sont parfois tortueux ou même s’ils sortent parfois des sentiers battus ou du « politiquement correct ». Cocteau disait que "l'objectif de l'écran est de permettre à un grand nombre de personnes de vivre ensemble un même rêve",mon objectif est donc de vous faire partager le mien, celui dans lequel l'écran m'a plongée depuis une dizaine d'années déjà et que j’espère poursuivre toute mon existence.


« Cinéphilement vôtre »

Sandra.M

Commentaires

  • Bonjour Sandra !

    Bravo pour l'idée de ton blog ! Etant moi-même un amoureux du cinéma, ( j'aime pas trop le terme cinéphile, car pour moi aimer le cinéma ne suffit pas, ne saurait suffire, le cinéma appelle la passion , la déraison, la démesure... ), je ne peux que saluer ( et oups! serais-je le premier, serais-je un pionnier ? ) ton initiative. Les écrans blanchâtres tissent depuis 1990 une partie de ma vie, m'ont donné joie, tristesse, colère, éclats de rires et larmes ( je me souviens de Billy Elliot avec nostalgie ) et aussi deux diplômes, comme quoi ces écrans mènent à tout... Hier soir, sur Arte, était diffusé le formidable The Party de Blake Edwards, de quoi saluer avec éclat la naissance de ton blog... Longue vie à lui ! Courage à toi ! au plaisir de te lire...

  • bravo! bonne innitiative et longue vie à ton blog.
    Je suis sûre qu'il va bien marcher! J'aurai plaisir à te lire régulièrement, je t'ajoute d'ailleurs dans ma liste de blogs préférés :)

  • Salut,
    Juste un petit mot pour te féliciter pour ton idée et de te souhaiter la bienvenue sur la carte des blogs de Paname Ensemble.
    A+

  • Quelle belle introduction! richesse des références, passion palpable, ouverture d'esprit dont témoigne ce "le cinéma n'est pas un univers cloisonné..." qu'il est toujours bon de rappeler, et surtout, bonne dose de second degré nécessaire à l'échange sincère...
    J'apprécie beaucoup. J'y retrouve la touche que j'ai voulu insuffler à mon propre blog né de la dernière pluie... si le coeur t'en dis, la porte est ouverte: vasyraconte.blog.expedia.fr

    je repasserai avec plaisir... fab

Les commentaires sont fermés.