Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17ème cérémonie des Prix Lumières (Lumiere Awards): les nominations

 

lumiere23.jpg

Depuis deux ans, je vous fais suivre les Prix Lumières en direct de la Mairie de Paris ( Mon compte-rendu et mes photos  de la cérémonie des Lumières 2011: http://www.inthemoodforcinema.com/archive/2011/01/15/palmares-des-prix-lumieres-2011-polanski-et-beauvois-a-l-hon.html, Mon compte-rendu et mes photos de la cérémonie des Lumières 2010: http://www.inthemoodforcinema.com/archive/2010/01/16/ceremonie-et-palmares-des-prix-lumieres-2009-a-l-hotel-de-vi.html ), une cérémonie qui ouvre la saison des prix et que j'affectionne tout particulièrement, d'abord parce qu'elle reste conviviale malgré son cadre prestigieux, ensuite parce qu'elle met à l'honneur le cinéma français.  La 17ème cérémonie aura lieu le 13 janvier 2012.

Organisés par l’Académie des Lumières qui a vu le jour en 1995 à l'initiative de Daniel Toscan du Plantier et du journaliste américain Edward Behr, les Prix Lumières récompensent le cinéma français et francophone.  À l'image des Golden Globe Awards (auxquels un film français,  « The Artist », vient d’ailleurs de récolter 6 nominations ) décernés chaque année par l'Association de la presse étrangère de Hollywood, l'Académie des Lumières veut souligner le grand intérêt que porte au cinéma français la presse internationale.  Les Prix Lumières de la critique internationale sont attribués aux meilleurs films du cinéma français (ou francophone) de l’année précédente  par plus de 200 représentants de la presse internationale en poste à Paris.

L'an passé "The Ghost Writer" de Roman Polanski et "Des Hommes et des dieux" de Xavier Beauvois avaient eu les honneurs de la cérémonie.

Je me réjouis des 5 nominations (enfin 6..., cf la dernière nomination) pour "The Artist", après ses 6 nominations aux Golden Globes, pour moi incontestablement le film français de cette année...(retrouvez mon dossier spécial, ici: http://www.inthemoodforcinema.com/archive/2011/08/28/avant-premiere-critique-de-the-artist-de-michel-hazanavicius.html   ) . Je vous laisse découvrir les autres nominations qui me semblent reflèter la diversité du cinéma français et cette année riche de succès et découvertes. Y figurent également en bonne place "Le Havre", "Polisse", "L'Exercice de l'Etat", "L'Apollonide" (6 nominations!) et un peu moins "Intouchables" (ce qui n'est pas pour me déplaire...). Souligné en rouge, mon propre vote.

 Vous pourrez retrouver le compte-rendu de cette cérémonie sur inthemoodforcinema.com mais également sur mon nouveau blog http://inthemoodlemag.com .

artist.jpg

MEILLEUR FILM
L’Apollonide - Souvenirs de la maison close de Bertrand BONELLO
The Artist de Michel HAZANAVICIUS
L’Exercice de l’Etat de Pierre SCHOELLER
Le Havre de Aki KAURISMAKI
... Intouchables de Eric TOLEDANO, Olivier NAKACHE

MEILLEUR REALISATEUR
Bertrand BONELLO pour L’Apollonide
Michel HAZANAVICIUS pour The Artist
Aki KAURISMAKI pour Le Havre
MAIWENN pour Polisse
Pierre SCHOELLER pour L’Exercice de l’Etat

MEILLEUR SCENARIO
Bertrand BONELLO pour L’Apollonide
Robert GUEDIGUIAN, Jean-Louis MILESI pour Les Neiges de Kilimandjaro
Michel HAZANAVICIUS pour The Artist
MAIWENN, Emmanuelle BERCOT pour Polisse
Pierre SCHOELLER pour L’Exercice de l’Etat

MEILLEURE ACTRICE
Bérénice BEJO dans The Artist de Michel Hazanavicius
Catherine DENEUVE, Chiara MASTROIANNI dans Les Bien-Aimés de Christophe Honoré
Valérie DONZELLI dans La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli
Marina FOIS, Karin VIARD dans Polisse de Maïwenn
Clotilde HESME dans Angèle et Tony d’Alix Delaporte


MEILLEUR ACTEUR
Jean DUJARDIN dans The Artist de Michel Hazanavicius
Olivier GOURMET dans L’Exercice de l’Etat de Pierre Schoeller
Joey STARR dans Polisse de Maïwenn
Omar SY dans Intouchables d’Eric Toledano, Olivier Nakache
André WILMS dans Le Havre d’Aki Kaurismäki

MEILLEUR ESPOIR FEMININ
Alice BARNOLE dans L’Apollonide de Bertrand Bonello
Adèle HAENEL dans L’Apollonide de Bertrand Bonello
Zoé HERAN dans Tomboy de Céline Sciamma
Céline SALLETTE dans L’Apollonide de Bertrand Bonello
Anamaria VALTOROMEI dans My Little Princess d’Eva Ionesco

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN
Grégory GADEBOIS dans Angèle et Tony d’Alix Delaporte
Guillaume GOUIX dans Jimmy Rivière de Teddy Lussi-Modeste
Raphaël FERRET dans Présumé coupable de Vincent Garinq
Denis MENOCHET dans Les Adoptés de Mélanie Laurent
Mahmoud SHALABY dans Les Hommes libres d’Ismaël Ferroukhi

MEILLEUR FILM FRANCOPHONE (hors de France)
Curling de Denis COTE (Canada)
Et maintenant, on va où de Nadine LABAKI (France, Liban, Italie)
Incendies de Denis ViLLENEUVE (Canada)
Le gamin à vélo de Jean-Pierre DARDENNE, Luc DARDENNE (Belgique, France, Italie)
Les géants de Bouli LANNERS (Belgique, Luxembourg, France)

Une mention TRES SPECIALE pour l’acteur-chien dans The Artist
Lien permanent Imprimer Catégories : IN THE MOOD FOR NEWS (toute l'actualité ciné) Pin it! 1 commentaire

Commentaires

  • En rouge ce sont tes choix ?
    Et bien je ne suis pas du tout d'accord avec le meilleur espoir masculin. Pour moi il est trop vieux pour espérer et i m'avait plutôt fait flipper dans le film.

    Pour le film francophone celui en rouge est le seul que je n'ai pas vu mais j'aurais bien du mal à départager les autres.

Les commentaires sont fermés.