Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Michel Gondry, Président du Jury des courts métrages et de la Cinéfondation du Festival de Cannes 2011

gondry.jpgTout en vous rappelant que vous pourrez, comme chaque année, me suivre en direct du Festival de Cannes sur ce blog et sur In the mood for Cannes (et sans doute aussi sur d'autres supports comme l'an passé) mais aussi sur le compte twitter dédié  d'Inthemoodforcannes ainsi que sur sa toute nouvelle page Facebook , et alors que les premiers éléments concernant cette édition 2011 nous permettent déjà de dire qu'elle sera assez exceptionnelle (cf In the mood for Cannes), nous venons d'apprendre que Michel Gondry présidera le jury des courts-métrages et de la Cinéfondation de ce Festival de Cannes 2011. Retrouvez l'intégralité du communiqué de presse ci-dessous.

"Le cinéaste Michel Gondry présidera le jury des courts métrages et de la Cinéfondation du 64e Festival de Cannes, succédant à Atom Egoyan, Hou Hsiao Hsien, Martin Scorsese ou John Boorman.
Michel Gondry, qui est également vidéaste et musicien, a esquissé en sept longs métrages, quelques courts et soixante-dix clips musicaux une œuvre profondément originale, teintée d’onirisme et d’utopie. Artisan virtuose, il réinvente sans cesse, en moderne Méliès, tout l’éventail d’effets et d’enchantements du cinéma.

Son premier long métrage, Human Nature est sélectionné en 2001 au Festival de Cannes. Il revient en 2008 avec le triptyque Tokyo ! au Certain Regard, et présente en 2009 hors compétition le portrait documentaire L’épine dans le cœur.
Oscar du meilleur scénario en 2004, Eternal Sunshine of the Spotless Mind fut suivi en 2006 de La Science des rêves, puis de Be Kind, Rewind (Soyez sympas, rembobinez) en 2008. The Green Hornet (Le Frelon vert), sur les écrans français depuis janvier 2011, est à ce jour son plus grand succès en salles.
Michel Gondry vient d’ouvrir au Centre Pompidou à Paris, dans le cadre du Nouveau Festival, son « Usine de films amateurs », tout à la fois studio de création et atelier de bricolage, où chacun peut réaliser un film court en trois heures.

Cet illusionniste surdoué, à l’imaginaire généreux, décernera avec son équipe les trois prix de la Cinéfondation le vendredi 20 mai avant de remettre la Palme d’Or du court métrage au cours de la cérémonie du Palmarès le 22 mai 2011."


Les commentaires sont fermés.