Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"In the mood for cinema" sur France Inter

  medium_inter.JPGBienvenue aux auditeurs de France Inter qui découvriraient « In the mood for cinema » suite à l’émission « Blog à part » de David Abiker et Alexandre Boussageon  qui y a été consacrée ce matin. Comme juste deux questions aussi étranges et anodines qu’expéditives m’ont été posées par ce dernier, par téléphone de surcroît, et que ma réponse devait être encore plus  inintéressante, vous en saurez plus et mieux en parcourant ce blog et notamment les rubriques « Editorial » et « A propos » qui vous en diront davantage quant à ses objectifs.

A cette occasion, un article musical…et un peu cinématographique aussi, forcément, au sujet du magnifique concert de Vincent Delerm, à La Cigale, ci-dessous.

Bon voyage sur « In the mood for cinema ». En espérant vous  y revoir, souvent.

Cinématographiquement vôtre.

Sandra.M

Commentaires

  • J'ai regardé mon poste radio ce matin... mais il était éteint. Zut !
    Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à ne pas te laisser la parole ??? Tu veux que je fasse intervenir mon Guillaume, mon Jean-Pierre ou mon Clint ???

  • Il aurait pu clignoter pour te signifier de l'allumer quand même! Quel ingrat ce poste.
    Pourquoi "tous"? On me laisse parler d'habitude!
    Sa seule question "bon alors vous avez observé des irrégularités dans les jurys"? Pour le rédac chef du Nouvel obs c'est un peu limite question imagination... Et puis moi, j'aurais préféré évoquer des films passionnants plutôt que le petit côté de la lorgnette! Clint "l'impitoyable" je veux bien. Enfin, je ne sais pas ce qu'ils ont dit, mais par mon post it espion je vois que de nombreux auditeurs de France Inter se connectent sur le blog. Tu peux l'écouter sur le site de France Inter, moi,je ne peux pas avec mon ordi pourri.

  • Je viens d'écouter l'émission en podcast. C'est vrai que c'est toujours bizarre la façon dont certains journalistes manipulent nos propos par le montage. Je me souviens d'être passée au JT de France 2 à l'occasion du festival "Pocket film", ils m'avaient interviewer assez longuement et au résultat j'étais passée 5 secondes pour me faire dire quelque chose de complètement insignifiant en guise de conclusion, du genre "c'était bien"!...Je te comprends, c'est assez frustrant!

  • @ Mathilde: je n'ai pas écouté l'émission. Je n'ai pas eu de plaintes, Boussageon n'a pas dû prononcer trop d'ignominies. :-) (?) Le pire avec un journaliste, ce fut la fois où un journal avait écrit que je détestais le cinéma britannique...(que j'adore par ailleurs) alors que j'étais alors membre du jury du Festival du Film ... Britannique. Le journal était bien entendu paru pendant le festival!
    Veuillez recopier le code qui s'affiche dans l'image.

  • c'est la dure rançon de la gloire que de risquer de voir (ou d'entendre en l'espèce) ses propos déformer par des journalistes :-)))

  • Je veux bien la rançon et la gloire avec aussi alors.:-) En tout cas, je n'imaginais pas qu'autant de personnes écoutaient France Inter à cette heure si matinale.

Les commentaires sont fermés.