Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Projection presse de Star Wars : le réveil de la force ou le sens de l'humour (ou du marketing)

eveil.png

Ils ont le sens de l'humour chez Lucasfilm, non? (cf l'email reçu la semaine dernière copié/collé ci-dessous). Je ne vois pas d'autre explication, à part peut-être un certain sens du marketing. Admirez leur sens aigu de la flagornerie entre l'avant-première interplanétaire et les quelques minutes pendant lesquelles les spectateurs de cette projection ont le privilège d'en parler avant que le commun des mortels n'accède à la projection publique. Un instant, en recevant cet email, j'ai cru qu'il m'était destiné par erreur, et que le véritable destinataire était James Bond ou Ethan Hunt. Même si je suis habituée aux mesures draconiennes pour certaines projections très attendues, les précautions prises en l'espèce sont inédites. L'actualité est trop sombre pour vous priver de ce petit morceau d'humour signé Lucasfilm en attendant ma critique du film que j'irai sans doute voir sans me presser cette semaine ou la suivante.

MERCI DE LIRE ATTENTIVEMENT CET EMAIL

Bonjour Sandra MEZIERE,

Le studio Lucasfilm est ravi de vous inviter à la projection exceptionnelle de STAR WARS : LE REVEIL DE LA FORCE et de vous compter parmi les premières personnes en France mais aussi dans le monde entier, à pouvoir découvrir ce film tant attendu.

 

Cette projection unique aura lieu le mardi 15 décembre, à un horaire et un lieu qui vous seront communiqués la veille sur votre téléphone portable.

Merci de noter que :

- Votre invitation est nominative, personnelle et non transmissible . SEULES les personnes ayant reçu cet email sont invitées à venir découvrir le film

- Votre invitation est individuelle. Il ne vous sera pas possible de venir avec un accompagnant.

- Votre présence dans la salle est conditionnée à la signature d'un formulaire d accord de confidentialité digital vous demandant notamment :

o De n'émettre aucune critique du film avant le mercredi 16 décembre à 9h01 (quelle que soit la nature du support pour lequel vous collaborez)

o De ne pas révéler l'intrigue du film ni les liens unissant les personnages afin de ne pas spoiler les premiers spectateurs

 

Si vous acceptez ces conditions, merci de cliquer ICI (ou sur l'image ci-dessous) pour accéder au formulaire d accord de confidentialité.

Une fois celui-ci validé, un QRCode d'accès personnel pour accéder à la salle sera disponible en téléchargement.

 

ATTENTION : seule la présentation de ce QRCode personnel aux hôtesses d'accueil/agents de sécurité sur votre smartphone ou tablette numérique vous permettra d'accéder à la salle : il n'y aura aucune liste sur place !

Nous vous informons d autre part que vos portables seront collectés le temps du film et que des agents de sécurité équipés de jumelles à vision nocturne seront dispersés dans la salle.

C'est grâce à toutes ces mesures, certes un peu strictes, que nous pouvons vous proposer de voir ce film la veille de sa sortie en salles.

Nous vous remercions de votre compréhension.

ATTENTION : MERCI DE VOUS INSCRIRE AVANT LE 10 DECEMBRE MINUIT. PASSEE CETTE DATE, VOTRE PLACE SERA AUTOMATIQUEMENT REATTRIBUEE

Commentaires

  • Ce réveil de la farce aura eu un mérite, de nous prouver que pas mal d'entre nous sommes de bons petits soldats. Ça n'augure rien de bon pour la suite des événements cinématographiques et autres :/

  • @FredMJG : Tout cela n'est pas bien grave mais en a un peu trop l'air parfois et manque un peu de distance. Et puis, après tout, si cela incite ceux qui avaient délaissé les salles obscures à revenir au cinéma...

  • Un peut trop de sérieux peut-être mais je crains fort que même ceux qui retournent au cinéma ne soient pas assez curieux pour d'autres propositions.
    Pour avoir été voir l'épisode 7 vu qu'il passe au Max Linder et qu'il n'y avait guère foule en début d'après-midi, j'aurais tendance à dire que l'on prend les mêmes et que l'on recommence comme dans tout blockbuster qui se respecte actuellement. Alors qu'il y aurait tant de possibles. Bref. Belle année cinéma à toi à venir :)

  • Bon, bah, cela ramènera de l'argent dans les caisses des cinémas et du CNC, ce qui sera finalement une bonne nouvelle pour tout le monde. La mauvaise, c'est qu'en province, il ne reste plus vraiment de place pour les autres films. Merci pour le blog. Oui, j'ai refait un peu la devanture.:) Belle année cinéma à toi aussi!

  • Au fait, je change de sujet totalement. Tu n'aurais pas refait les peintures. Il est plus lisible je trouve. Bon. Clap clap clap

Les commentaires sont fermés.