Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Insoutenable" court-métrage de la sécurité routière à l'image de son titre mais nécessaire

Je reprends aujourd'hui une rubrique un peu laissée de côté, celle consacrée à la découverte des courts-métrages avec aujourd'hui un court un peu particulier puisqu'il s'agit d'un court sur les dangers de l'alcool au volant. Il est dur et radical, insoutenable à l'image de son titre et de la réalité. C'est aussi un sujet qui me tient particulièrement à coeur (au point que j'ai moi aussi écrit un scénario de court sur ce sujet), c'est pourquoi j'ai décidé de le diffuser malgré sa dureté . Pour la première fois, la sécurité routière ose le film réaliste, uniquement disponible sur le web .

ATTENTION: certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.

Commentaires

  • Un court-métrage fort bien réalisé mais je doute qu'il puisse changer les mentalités.
    D'une part, les excès (alcool,drogues) ont été banalisés par le cinéma, les jeux vidéo et internet, et d'autre part, sur la route, la mentalité qui domine c'est "Moi je fais attention, moi ça m'arrivera pas".
    Ce sont quand les voitures changeront, que les drames cesseront. Détection du taux d'alcoolémie sur la paume des mains via le volant, Pilotage satellite... Bref, c'est pas demain la veille.

  • @Dom: Je trouve que c'est un peu facile d'accuser le cinéma, les jeux vidéos et internet afin de dédouaner chacun de sa responsabilité. A ce moment-là on pourrait plutôt (et à mon avis davantage) accuser la banalisation des excès en question dans certains talk shows télévisés. La mentalité c'est plutôt de dire "j'enfreins la loin, je fais ce que je veux, c'est ma liberté" sauf que c'est oublier que cette liberté peut être criminelle et qu'elle s'arrête là où commence celle des autres. En effet il faudrait agir sur les véhicules à défaut de le faire sur les mentalités...mais ce n'est certainement pas pour demain.

  • Oui ça peut sembler facile d'accuser certains médias/loisirs mais je pense que, pour certains, ça joue vraiment un rôle dans leur comportement. Ensuite, c'est sûr qu'on ne peut pas extrapoler jusqu'à dire que ce sont les sources du mal, non.
    Gamin j'ai eu un grave accident de voiture et aujourd'hui, à chaque fois que je croise quelqu'un en dehors des villes, je ressens une certaine tension. Deux véhicules roulant à 70 voire 90 km/h dans des directions opposées et seulement une poignée de centimètres les séparent... La vie ne tient malheureusement pas à grand chose sur les routes.

  • @Dom: Je ne nie pas l'influence, réelle, des médias et des loisirs, juste que je trouve que c'est l'argument facile pour se dédouaner mais c'est vrai qu'on y fait un peu trop souvent l'apologie de la vitesse...Que certains jouent avec leur vie pour ressentir un dangereux plaisir et la sensation de jouer avec le destin, certes, mais qu'ils ne jouent pas avec celles des autres car en effet la vie ne tient pas à grand chose sur les routes.:-)

Les commentaires sont fermés.