Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

COURTS-METRAGES

  • « Lady Grey London » le nouveau court-métrage de Dior avec Marion Cotillard signé John Cameron Mitchell

       

    Dior dévoile enfin l'intégralité de son dernier court-métrage qui marque la  fin de la campagne Lady Dior. Marion Cotillard est une dernière fois l'égérie imaginée par John Galliano, cette fois sous la direction du réalisateur John Cameron Mitchell dans un court empreint de sensualité et nostalgie. Avant lui Annie Leibovitz, Mert & Marcus, Peter Lindbergh, Steven Klein, Olivier Dahan, Jonas Akerlund , David Lynch avaient participé à cette campagne.

    dior2.jpg

  • Exclusif: le making of du film Bleu de Chanel réalisé par Martin Scorsese avec Gaspard Ulliel

    bleu3.jpg
    bleu2.jpg
    bleu1.jpg

    J'ai le plaisir de vous faire découvrir en exclusivité le making of du film "Bleu" de Chanel réalisé par Martin Scorsese avec Gaspard Ulliel.  Ce nouveau parfum masculin, créé par Jacques Polge, est sorti le 19 août. Un film, même publicitaire, réalisé par Scorsese est toujours un événement, ce que confirme celui-ci, dont je vous invite à  découvrir les coulisses.

     Le talentueux Gaspard Ulliel s'intègre parfaitement à l'univers du cinéaste donc nous espérons que cela préfigure une prochaine collaboration cinématographique entre eux, cette fois sur grand écran. Le comédien nous raconte ci-dessous cette belle aventure.

     En attendant, j'en profite pour vous rappeler que le dVD du film de l'année, à savoir "Shutter island" de Scorsese est disponible et je vous invite à en lire ma critique en cliquant ici.

  • Découvrez le clip d'Aurélien Dauge inspiré de "Lettre du combattant" de Marcus Gram

    Il y a quelques semaines je vous avais parlé de l'excellent court-métrage d'Aurélien Dauge "Laisser-aller" (que je vous invite à -re-voir en cliquant ici) et de sa poignante chanson finale "Lettre du combattant" signée Marcus Gram. Vous pouvez désormais retrouver ci-dessous le clip, également réalisé par Aurélien Dauge, qui met en lumière la force des mots de cette lettre, vibrant cri de douleur et de révolte dont nous espérons que cette belle mise en images lui permettra de dépasser les frontières du web...


    LETTRE DU COMBATTANT (clip)
    envoyé par Les-chevaliers-du-lustre. -

    Site des chevaliers du lustre

    Page Facebook de Laisser-aller

    laisser-aller.jpg

  • Court-métrage : "C'était un rendez-vous" de Claude Lelouch

    rendez.jpg Alors que le 15 septembre prochain sortira  "Ces amours-là" de Claude Lelouch et à 10 jours de l'ouverture du 36ème Festival du Cinéma Américain de Deauville dont le réalisateur est indissociable, je vous propose aujourd'hui de visionner "C'était un rendez-vous", un court-métrage de 1976.  Il s'agit d'une traversée de Paris, à vive allure, réalisée en plan séquence à l'avant d'une voiture. Le film est connu avant tout parce qu'il a été réalisé en une seule prise et au milieu de la circulation automobile réelle sans véritables protections. La bobine disponible pour réaliser ce court métrage ne laissait que peu de marge pour terminer le parcours et encore moins pour refaire une prise en cas de problèmes. C'est Claude Lelouch qui conduisait Le passage aux guichets de Louvre ne permettant aucune visibilité, un guetteur (Élie Chouraqui alors assistant de Claude Lelouch) avait été installé, le seul de l'ensemble du parcours, mais celui ci ne put donner aucune indication, ,le talkie-walkie étant en panne. Le parcours fut modifié en raison d'un camion de livraison bouchant une rue en sens unique, on peut d'ailleurs remarquer que la voiture s'engage dans une rue avant de revenir sur la route principale pour effectuer un détour qui aurait pu compromettre le film.

     

  • Gros plan sur « Les chevaliers du lustre »: découvez le court-métrage "Laisser-aller"

    chevaliers.jpgPeut-être certains d'entre vous connaissent-ils déjà  «Les  Chevaliers du lustre », le site de l'association cinéma caennaise qui figure depuis un moment dans la blogroll d'inthemoodforcinema. Réalisation et production de fictions mais aussi de documentaires, captations et éducation à l'image sont les divers rôles de cette association dynamique initiée par Aurélien Dauge dont vous connaissiez peut-être l'ancien blog « Ideaentertainment »  qui figurait déjà dans la blogroll de ce blog.

     Comme je vous le disais mercredi, suite à la soirée « Aux courts d'un soir » à l'Espace Pierre Cardin, je vous ferai désormais régulièrement découvrir des courts-métrages (d'ailleurs, si vous souhaitez m'en faire découvrir, envoyez-moi un email à inthemoodforcinema@gmail.com , s'ils me plaisent je leur consacrerai un article et les mettrai en ligne sur inthemoodforcinema.com ), je vous invite aujourd'hui à découvrir celui d'Aurélien Dauge intitulé « Laisser-aller » avec Rheda Djafer dans le rôle principal et avec la participation de Milan Mauger (que vous avez pu voir sans « Sans rancune ! » de Yves Hanchar) .

    Peu de moyens, une équipe réduite, mais un sujet d'actualité fort porté par un jeune comédien prometteur et par un judicieux montage (d'Aurélien Dauge et Dominique Le Contour) qui mêle images virtuelles et réelles (alors que cette autre violente réalité dont revient  le personnage interprété par Rheda Djafer semble si virtuelle et que la virtualité a de troublants accents de réalité). Et surtout une magnifique chanson finale signée Marcus Gram et intitulée « Lettre du combattant » inspirée par le court-métrage. Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte en vous précisant seulement enfin que le film a été entièrement tourné à Caen.

    laisser-aller.jpg

    Le site des Chevaliers du Lustre

    Le Groupe Facebook des Chevaliers du Lustre

  • "Insoutenable" court-métrage de la sécurité routière à l'image de son titre mais nécessaire

    Je reprends aujourd'hui une rubrique un peu laissée de côté, celle consacrée à la découverte des courts-métrages avec aujourd'hui un court un peu particulier puisqu'il s'agit d'un court sur les dangers de l'alcool au volant. Il est dur et radical, insoutenable à l'image de son titre et de la réalité. C'est aussi un sujet qui me tient particulièrement à coeur (au point que j'ai moi aussi écrit un scénario de court sur ce sujet), c'est pourquoi j'ai décidé de le diffuser malgré sa dureté . Pour la première fois, la sécurité routière ose le film réaliste, uniquement disponible sur le web .

    ATTENTION: certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties.

  • "Elle viendra pas": un court-métrage drôle et incisif d'Olivier Serrano

    elle viendra pas.jpgJ'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique consacrée aux courts-métrages. Je vous proposerai désormais régulièrement des courts pour lesquels j'ai eu un coup de coeur.

     Cette semaine, il s'agit d'un court-métrage de 12 minutes réalisé par Olivier Serrano intitulé "Elle viendra pas" dont le scénario est signé Matthieu Choquet, et dont les deux rôles principaux sont interprétés par Aymeric Cormerais et Antoine Laurent.

     Une idée savoureuse. Une tension palpable et jubilatoire. Deux comédiens irréprochables aux jeux suffisamment nuancés pour éviter l'écueil de la caricature dans lequel ils auraient pu tomber. Un montage judicieux. Une musique joyeusement décalée et savamment choisie. Une mise en scène élégante au service du scénario et des comédiens. Une photographie (de Reynald Capurro) qui auréole le tout  de charme et de mystère. Et voilà le résultat: un excellent court-métrage, incisif et drôle, que je vous laisse découvrir et savourer...
    Pitch: Nils (Antoine Laurent)  veut présenter sa petite amie à Pablo (Aymeric Cormerais) mais elle n'arrive pas. Entre les deux amis, la tension monte.
    Ce film a notamment été finaliste du Sky Prods Festival.